• Le poème du jour un peu plus que mordant : "Démangeaisons," de ... Pierre ... pas de pseudo !

     

    Alors là, en ce moment,  j'ai une crise aiguë !  Comme tous les ans au printemps, voila que cela me redémange  ... et ce n'est pas le pollen ! 

    J'ai envie de filer des coups de pompes aux imbéciles, aux indécis, aux emmerdeurs !

     

    Démangeaisons et Godasses

    Image du net bidouillée par le Rotpier

     

    Poème remanié et quelque peu plus mordant vu le contexte actuel !

     

    Démangeaisons,

     

    Il est des gens qui m’agacent

    … qui m’escagacent au plus haut point !

     

    Ils tournent en rond,

    pour un oui, pour un non.

    Jamais content de leur tête dans la glace !

     

    Le steak ? Pas trop saignant … un peu quand même

    … mais pas à point … quoique … dès fois, j’aime …

     

    La voiture ? Couleur verte bien sûr !

    Mais … quel vert ? Surtout pas trop clair !

    Pas trop foncé non plus … quoique …

    tiens … et si on la prenait bleue ?

    Et ma sœur, t’as vu ses yeux !

     

    Il y est des gens qui me pilent,

    qui m’agacent,

    qui m’horripilent,

    qui m’escagassent !

    Tiens, j’en ai des démangeaisons

     au bout de ma godasse !

     

    Et ça blablate et ça jacasse !

    Et pis pas ci,  et pis pas ça !

    Ça c’est trop p’tit … ça c’est mastoc

    … mais c’est pas sûr … y faudrait voir …

    Et pis ma sœur, t’as vu son froc ?

    et ses p’tits strings dans le tiroir ?

     

    En politique c’est la cata

    ça sent l’embrouille et le caca !

    Un coup à gauche, un coup à droite,

    le grand écart à l’extrèm’ droite !

     

    Et que j’oublie tous les acquis

    même ceux par le sang conquis !

    Les congés payés ?

    … Mais ils ont toujours existé !

    Les heures supplémentaires majorées ?

    … Pareil, on n’est pas des demeurés !

    Retenez-moi, retenez moi

    ou je vais en exploser trois !

     

     

    L’histoire ils l’ont bien oubliée,

    ils sont prêts à tout avaler,

    les grands discours et les promesses

    ils sont là qui tendent les fesses

    pour mieux se faire … et là c’est dur

    pour moi d’éviter la censure !

     

    Et plus c’est gros et plus ça passe

    la vaseline, c’est efficace !

    Pas remboursée par la sécu

    mais faut pas déconner non plus !

     

    Et pis voila que le Macron

     lèche les bottes des curetons

    lorgnant sur les voix  des cathos :

    c'est sûr il n'y a pas photo !

    Car les susdits avec Fillion 

    l'avaient carrément eu dans l'fion!

    .

    Il y a des gens qui m’hérissent

    il serait temps qu’ils atterrissent

    mais ils continuent à voler

    sans savoir qu’ils vont s’écraser !

     

    Ils suivent leur chef d’escadrille

    qui bave et rebave et nazille

    ( J’ai mis un « z » au lieu d’un « s »

    ça me plait bien et je le laisse ! )

      

    Il est des gens qui m’horripilent,

    qui me les pilent, qui me les cassent !

    Tiens-toi tranquille, toi ma godasse,

    appell’  ta sœur pour qu’on se casse :

    faut s’ fair’ la paire avant qu’ ça chasse !

     On s’ ra jugés sur la grand place,

    mais ce sera par contumace !

                        

                                                 Pierre Dupuis

     

     

    « Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier ! Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Avril à 12:54

    Comme toi, les gens m'horripilent, m'agacent, rien n'avance, personnes n'a compris les leçons du passé et donc ... c'est un éternel recommencement ... on s'aperçoit de cela à notre âge et j'ai bien aimé te lire.

    Gros bisous

      • Jeudi 12 Avril à 08:54

        Bonjour Annick !

        Merci ! Nous allons finir par être classés dans les vieux cons !

        Euh … nous le sommes déjà ! yes  yes  he

        Bonne journée !

        Pierre 

         

        http://rotpier.eklablog.com/

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :