• Le poème un peu sonnet du jour : "Obligé de sonnet deux fois !" et ... même une troisième ! Le tout par ... Rotpier !

     

    Ivrogne 2

    Image du net

     

    Obligé de sonnet deux fois !

     

    Je n’étais pas très emballé

    Par cette injonction de ma muse,

    Je lui ai dit : « Si ça t’amuse,

    Tu n’as plus qu’à t’y atteler ! »

     

    Au regard qu’elle m’a roulé,

    Je me suis dit : Oh ! Triple buse

    Ça va chauffer dans la cambuse

    Si tu cherches à te défiler ! »

     

    Elle a exigé en despote,

    en restant droite dans ses bottes,

    Que je bâtisse deux sonnets

     

    Avec des rimes identiques.

    Je me suis mis aux ballonnets

    De blanc cassis dans cette optique !

    .

    xxxxxxxxxxxxx

    .

    Verre pour vers, j’ai étalé

    Sur papier de façon diffuse,

    Ma raison devenant confuse,

    Ces strophes sans trop m’affaler !

     

    Ne pouvant plus rien avaler,

    Je lui ai dit « Là, je refuse 

    D’aller plus loin car tu abuses,

    Je tiens à te le signaler ! »

     

    J’avais l’estomac en compote,

    Encore pire que mon pote

    Lulu qui dès potron-minet

     

    Se beurre de façon drastique !

    J’ai terminé mes deux sonnets

    En écriture automatique !

     

    Cela a bien marché ma foi,

    j’ai sonnet encore une fois !

     

    Au bout de vingt deux blanc cassis,

    Alors que j’étais très malade,

    Je me suis porté l’estocade

    En me mettant au cannabis !

     

    J’ai déliré un synopsis

    Avec des scènes égrillardes,

    des étreintes plus que gaillardes :

    Un vrai festival de pubis !

     

    Quand j’ai refait un peu surface

    Et pour ne pas perdre la face,

    J’ai mis tout cela noir sur blanc

     

    Et je l’ai donner à ma muse !

    Elle en est tombée sur le flanc

    Et depuis c’est moi qui l’abuse !

    Non, mais !

     

                                                    Rotpier

     

    « Rébus : réponses aux petits rébus dominicaux de ... Rotpier ! Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes ! »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Novembre à 11:38

    Cà fonctionne super bien dis-moi l'écriture automatique ! bravo d'avoir aussi bien "sonnet"
    J'aurais bien aimé voir la tête de ta muse en les lisant !

    Amuse-toi bien avec ta muse wink2

    Gros bisous

     

      • Mardi 6 Novembre à 13:08

        Bonjour Annick !

        Dans le fond, je suis assez sonné quand même … non ? yes  yes  he

        Ma muse, elle ne s'amuse pas tous les jours non mais ! 

        Bonne journée !

         

        Pierre 

         

        http://rotpier.eklablog.com/

         

    2
    Mardi 6 Novembre à 15:58

    ça t'amuse de te taper ta muse ?

    3
    Mo
    Mardi 6 Novembre à 20:41
    Mo

    Mais où sont les douces muses d'antan?

    Tu n'as pourtant pas l'air trop sonnet par la tienne quoi que tu en dises...

    Bonne soirée,

    Mo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :