• Les pensées du jour, sérieuses ou moins sérieuses de Pierre ou de Rotpier !

    Préface ( et alors ! … j’ai bien le droit aussi …non ? )

    Qu’est-ce qu’une idée neuve, brillante, extraordinaire ?

    Ce n’est point, comme se le persuadent les ignorants, une pensée que personne n’a jamais eue, ni dû avoir.

    C’est au contraire une pensée qui a du venir à toute le monde et que quelqu’un s’avise le premier d’exprimer.

    Boileau ( préface des « Œuvres » )

    Sans nous comparer à Boileau (d’ailleurs, moi, j’en bois assez peu !) nous pouvons quand même émettre quelques pensées pour épancher ainsi nos vies ! Sans avoir trop mal aux genoux ....... ?

    Et pis c’est tout !

    Rotpier

     

    Statue dans mon jardin !

    Si tout n’est pas bon,

    ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Les 4 premières sont  spécial coronavirus COVID 19 : on ne va quand même pas se laisser glisser vers la sinistrose … non ?

     

    1ère   Rotpierrerie :

    Le combat du Covid-19 contre le monde entier pourrait s’intituler : « Le combat de Covid contre Goliath ». A partir de cette constatation, il ne nous reste plus qu’à espérer que l’issue soit inversée.   

      

    2ème   Rotpierrerie :

    Au sujet du Covid-19 et au jour d’aujourd’hui ( en tenant compte de toutes les informations disponibles ) toute projection dans l’avenir relève de la plus grande improvisation. Toutes les marches-arrière que nous voyons quotidiennement renforcent ce jugement.

    Je me permets de faire un raccourci abrupt : « Vu qu’on ne sait pas grand chose, on ferme sa gueule ! »

    … Pour plagier un peu le grand Coluche bien sûr :

    « Moi je dis que quand un journaliste il n’en sait pas plus que ça, il devrait être autorisé à fermer sa gueule ! »

      

    3ème   Rotpierrerie :

    Pétard de pétard ! Il n’y a plus de pétards qui circulent sur le marché ou bien très peu, cela va faire du pétard tôt ou tard !

      

    4ème   Rotpierrerie ( Issue de la troisième ) :

    Si l’on ne relance pas l’économie souterraine de la drogue par des subventions conséquentes, à la mesure des pertes enregistrées, cela va tourner au vilain et le Karcher n’y pourra rien !

     

    xxxxxxxxxxxxxx

     

    5ème   Rotpierrerie (un tant soit peu mathématique) :

    Quand on est élève, il faut faire ses devoirs. Se soustraire à l’obligation de travailler sur les additions et les soustractions conduit à la multiplication des mises en garde du maître ou de la maîtresse et à une profonde division de la relation enseigné-enseignant. Cette équation étant posée, reste l’inconnue principale et hélas variable : le degré d’implication des parents dans le système.

     

    5ème   Rotpierrerie :

    Être curieux de tout n’est pas un défaut mais une grande qualité. A condition bien sûr que cette curiosité ne relève pas du type de celle des concierges.  

     

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Épicétou !

     Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

     
    « Confinés ou pas : parlons d'amour ! Le poème du jour : "Côte d’amour," de ... Pierre Charles Aznavour : " Je bois " Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mo
    Jeudi 9 Avril à 16:32
    Mo

    Bonjour Pierre tu as bien raison de rire de tout comme on en rit avec toi, on ne rit pas avec n'importe qui!

    Bonne soirée,

    Mo

      • Vendredi 10 Avril à 13:53

        Bonjour Mo !

         

        Mieux en rire que d’en pleurer !

        Mais comme tu le dis et comme disait Desproges :

        on ne peut pas le faire avec tout le monde !

        Nous, nous nous comprenons bien ! yes  yes  he

         

        Bonne journée !

         

        Pierre 

         

        http://rotpier.eklablog.com/

    2
    Vendredi 10 Avril à 18:06

    J'apprécie aussi beaucoup ta manière de voir et d'écrire la vie, quelle qu'elle soit ! et là pour le coup, elle sort de l'ordinaire !
    Bon, ceci dit, si elle le droit de sortir, nous non, toujours confinés t'chés confinés ...
    Personne ne sait rien effectivement, les journalistes se contredisent tous, en ce moment c'est le nombre 7000 qui est à la mode, 7000 dans les hôpitaux, 7000 morts etc... etc...
    Les enfants eux, à la fin de confinement (quand déjà ?) sauront compter.
    Je rigole toujours en voyant ta statue dans ton jardin he

    Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :