• Les petites ou les grosses conneries ou pensées du jour de ... Rotpier

     

    Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

     
    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )

    Image du net

    " Le rire est le propre de l'Homme, ce qui n'empêche pas de se laver un peu de temps en temps. "

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    1ère connerie :

     Excellente nouvelle :

    Une start-up normande, implantée à Isigny, vient de mettre au point une petite machine révolutionnaire. C’est une sorte de centrifugeuse qu’elle compte proposer aux laboratoires AstraZeneca pour enrichir son vaccin contre la covid 19.

    Le vaccin haut de gamme obtenu pourrait s’appeler le « BeurreZeneca ». Avec un poil de sel, il pourrait se conserver une semaine entière à température ambiante.

    Grâce à cette petite start-up, la France devrait pouvoir revenir dans le peloton de tête de la recherche mondiale en matière de vaccins. A condition bien sûr que le gouvernement ne rate pas le coche en ne l’aidant pas !

    En France, on n’a peut-être pas le pet drôle ( encore que ! ) mais on a des idées !

     

    2me connerie :

     C’est bête, mais j’ai toujours cru que c’était Ricet Barrier qui avait écrit la chanson de Marc Lavoine : « Elle a les yeux révolver » !

    Bon, je ne vais pas non plus me mettre une bastos dans le caberlot en jouant à la roulette russe inversée et j’espère que vous n’allez pas me coller une avoine de première !

     

     

    3me connerie :

    Allez, je vous fais une fleur, je vais vous raconter une histoire poétique et romantique :

    C’était un jardinier qui était tombé fou amoureux d’une belle fleuriste. Il la suivait tous les jours au jardin japonais du Musée Guimet de Paris près du Trocadéro pour lui conter fleurette, mais il avait à faire à une pimbêche pas piquée des hannetons !

    Un jour, il essaya de lui rouler une pelle mais il se prit un râteau de première, glissa et se retrouva cul par-dessus tête dans les feuilles mortes ! Montant n’était même pas là pour lui tendre la main pour qu’il se relève ! Il fit une drôle de binette et se fâcha tout rouge : il choppa la donzelle et l’entraina dans un massif d’azalées et lui fit le coup de la brouette japonaise en lui chantant « Le zizi » de Pierre Perret !

    Subjuguée, la fleuriste aux anges en redemanda encore ! Sentant qu’il tenait le bon bout, il l’entraîna sous les bambous pour remettre le couvert !

    Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants aux yeux légèrement bridés.

    Voilà! Si vous êtes un peu secoués, vous pouvez vider cul sec un petit verre de saké !

     

     

     

    Èpicétout pour aujourd’hui !

     

     

     

    Voila, c’est terminé... épicétout !

     

    Et comme on dit à Amsterdam :

     Un café, un joint mais pas d'addiction SVP !

     

     

     
    « Le poème du jour tout frais: " Oh ! C'est Dar ! Puisque je dépoussière! " ... un poème de PierreUne chanson + un pastiche ! Vous en avez de la chance ! " Il suffirait de presque rien " de Serge Reggianni " transformé par le Rotpier ! »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mo
    Jeudi 25 Mars à 15:55
    Mo
    Bonjour Pierre,
    Ah oui, j'aime beaucoup la troisième.
    Quoique celle du beurrezénéca est assez savoureuse!
    Bonne journée à toi,
    MO
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :