• Blog en pause ... sans que le froid ne soit en cause ! + un poème de Pierre

     

     

     

    Blog en pause cette semaine,

    n’allez pas me montrer du doigt,

    juste des travaux qui m’amènent

    à tirer le rideau ma foi !

     

    Je ne reviendrai que dimanche

    avant la messe … enfin je crois,

    si mes cinq pulls et leurs dix manches

    m’ont bien protégé du grand froid !

     

                          

                                                              Pierre et Rotpier

     

    En attendant, je vous laisse avec ce poème

    en espérant qu'ils ne seront pas trop nombreux

    à  mourir de froid ...

     

    Photo du net modifiée

     

    Un manteau pour deux,

     

    Quatre bouts de carton,

    en rempart inutile,

    sous un froid de saison

    dans une zone hostile.

     

    Le croûton racorni

    la boite de sardines

    le litron pas fini

    la vieille gabardine.

     

    Geignements étouffés

    du vieux chien en détresse

    aux poils ébouriffés

    sous la neige traîtresse.

     

    La valse des flocons

    redoublant de cadence

    et le vent pour de bon

    qui entre dans la danse.

     

    Ils sont là, ils sont seuls,

    l’un se tait l’autre pleure,

    doucement le linceul

    épaissit d’heure en heure.

     

    Tout est calme à présent,

    tout semble moins féroce.

    C’est joli, c’est plaisant

    ce manteau avec bosse.

     

    Sous un avril radieux

    ils referont surface,

    les deux seront taiseux

    … un rictus à la face.

     

                                               Pierre Dupuis

     

    « Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier ! Le petit rébus dominical de ... Rotpier ! »

  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Février à 10:53

    Merci de nous offrir ce magnifique poème de ce froid glacial. Je pense aussi à ces gens qui couchent dehors de peur qu'on leur fauche le peu qu'ils possèdent.
    Bonne pause Pierre, n'oublie pas d'enfiler tes cinq pulls et leurs dix-manches he,  toujours de bons jeux de mots, j'adore, pour aller nous chercher des jours plus doux ...

    Gros bisous

     

      • Dimanche 4 Mars à 11:21

        Bonjour Annick !

        Merci !

        Me voila de retour et je n’ai pas les pieds gelés

        mais j'avais enfilé mes cinq pulls !  yes  yes  he 

        Bon dimanche !

        Pierre 

         

        http://rotpier.eklablog.com/

         

    2
    Lundi 26 Février à 11:54

    sûr qu'ils vont trinquer

    3
    Jeudi 1er Mars à 18:24

    Bonsoir Pierre

    Merci de ces mots poétiques pour parler de détresse

    J'ai pour ma part écrit deux textes sur les sans abris visibles dans mes poèmes

    Apprécions d'avoir un toit

    Belle soirée

      • Lundi 5 Mars à 11:55

        Bonjour Océanique !

        Merci ! Je suis passé chez toi: c'est sympa !  yes  yes  yes

        Bonne journée, 

        Pierre

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :