•  

    Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

     
    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )

    Image du net

    " Le rire est le propre de l'Homme, ce qui n'empêche pas de se laver un peu de temps en temps. "

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    Aujourd’hui, comme je n'ai pas trop de temps, je vais reprendre quelques bêtises déjà publiées et les remettre à plat. Quand on remet les choses à plat, c'est beau ... en principe !

     

    « Le sourire et le rire ne sont pas des placebos : ils participent activement au rétablissement du patient ou, pour le moins, à un mieux être psychique. »

    Pierre Dupuis

     

    Partant de ces postulats, pourquoi ne pas en profiter tout de suite en étendant leur champ d’application aux équipes médicales dont la bonne humeur peut se révéler contagieuse au sein de leur service et même certainement dans les autres, voire au-delà ?

    Voici donc quelques jeux de mots et quelques saillies (qui ne sont point réservées au seul service de sexologie !) un tantinet loufoques et tournant autour de l’univers médical.

    Pensées loufoques sur la médecine  

    Nota :

    Ne cherchez pas de logique d’enchaînement : le tout est en vrac !

     

      

     

    J’ai longtemps cru que « Médecins sans frontières » était la devise d’une stripteaseuse internationale.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    En toute logique,  le pendant féminin de « carabin » devrait être « carabine ». Dans cette hypothèse, seraient-elles plutôt à un coup ou à répétition ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    En toute logique,  le pendant féminin de « mandarin » devrait être « mandarine ». Dans cette hypothèse, seraient-elles plutôt sucrées-acides ou carrément acides ?

     

     xxxxxxxxxxxx

     

     Dans les hôpitaux, les grands mandarins parlent-ils couramment le chinois ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Les enfants conçus à partir de sperme en paillettes ne risquent-ils pas de développer une phobie des congélateurs ?

      

    xxxxxxxxxxxx

      

    Les enfants conçus à partir de sperme en paillettes ne risquent-ils pas de développer une tendance à vouloir vivre dans le luxe et faire la fête en permanence ?

      

    xxxxxxxxxxxx

     

    Tirer la langue à son otorhino, c’est rosse.

    xxxxxxxxxxxx

     

    Oncologie, ma tante aussi !

    xxxxxxxxxxxx

     

    Il ne faut jamais être en froid avec l’azote liquide, on peut en avoir besoin un jour ou l’autre.

    xxxxxxxxxxxx

     

     Un neurologue a-t-il le droit d’exercer dans le monde entier ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Le comble pour un proctologue, c’est de manquer de doigté.

     

    xxxxxxxxxxxx

    Un proctologue peut-il pratiquer des touchers rectaux à des natifs du verseau ?

      

    xxxxxxxxxxxx

     

    Un spéléologue de très petite taille, très habile à se faufiler dans le moindre trou, n’aura pas forcément les aptitudes nécessaires pour devenir un bon gynécologue.

     

    xxxxxxxxxxxx

      

    Le développement excessif de l’hippocampe du cerveau entraîne-t-il automatiquement une propension à avoir des fièvres de cheval ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Un pneumologue qui se retrouve à travailler chez Michelin a probablement eu un problème d’orientation, ou alors … c’est un type vachement gonflé.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Avec le cœur à gauche, le foie à droite, le nombril au milieu et la tête et les pieds aux extrêmes, comment voulez-vous que l’homme soit bien dans son assiette lors des campagnes électorales ? 

    xxxxxxxxxxxx

      

    Un néphrologue ne travaille pas au pif pour diagnostiquer vos problèmes de reins.

     

    xxxxxxxxxxxx

      

    Toute gastro durant plus de 3 jours peut être considérée comme une fidèle gastro que l’on habite à la Havane ou pas.

      

    xxxxxxxxxxxx

      

    La dermatologie se pratique rarement à la maison.

      

    xxxxxxxxxxxx

      

    Si vous avez les nerfs à fleur de peau et que vous venez consulter en dermatologie, vous vous trompez de service.

     

    xxxxxxxxxxxx

      

    La sexologie n’est pas l’étude de la manière de faire l’amour chez soi.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    L’hématologie n’est pas un service de cours de maths à domicile.

     

    xxxxxxxxxxxx

      

    L’hépatologie n’est pas la science qui consiste à préparer les nouilles à la maison et les spécialistes italiens ne sont pas meilleurs que leurs collègues français.

     

    xxxxxxxxxxxx

      

    L’obstétrique est une spécialité assez éloignée de la sexologie… quoique, au départ il y ait un rapport certain.

      

    xxxxxxxxxxxx

      

    Si, pour des problèmes d’érection, vous venez consulter en obstétrique, vous vous trompez de service.

      

    xxxxxxxxxxxx

      

    La diététique n’a rien à voir avec la piroplasmose des chiens.

      

    xxxxxxxxxxxx

      

    Si la gastro enterre Olog, c’est qu’Olog a été mal soigné.

     

    xxxxxxxxxxxx

      

    Un rhumatologue ne pourra rien pour votre coryza chronique

    à moins que vos doigts soient dans un état tel que vous ne puissiez plus vous moucher.

      

    xxxxxxxxxxxx

     

     

     

    Et pis c’est tout … pour aujourd’hui ! Il faudrait peut-être que je me fasse soigner moi ? Qu'en pensez-vous ?                       

    Rotpier

      

    Nota : J’avais déjà publié quelques une de ces pensées loufoques en pensées ou en rébus !

     

     

    Èpicétout pour aujourd’hui !

     

     

     

    Voila, c’est terminé... épicétout !

     

    Et comme on dit à Amsterdam :

     Un café, un joint mais pas d'addiction SVP !

     

     


    2 commentaires
  •  

    Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

     
    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )

    Image du net

    " Le rire est le propre de l'Homme, ce qui n'empêche pas de se laver un peu de temps en temps. "

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    Aujourd’hui, je vais vous entraîner sur les pas de Don Quichotte de la Manche au travers des souvenirs et des interrogations qui me taraudent.

    .

    Don-Quijote-732x325

    Il y a très longtemps que je j’ai lu ce roman de Miguel Cervantés  ( j’avais une dizaine d’année  ) et il ne m’en reste que quelques bribes qui sont, je vous l’avoue, bien ténues et fort décousues.

    Je vais vous présenter mes interrogations et j’espère que vous allez éclairer ma lanterne rapidement car je sais que vous n’êtes pas des lents ternes, bien au contraire ! Vous allez m’éclairer et m’éviter de sombrer dans une dangereuse folie voyageuse.

     

    Voilà les autres questions que je me pose et vous aurez la suite la semaine prochaine… si vous le voulez bien !

    Suite de la semaine dernière que vous pourrez retrouver ici :

     http://rotpier.eklablog.com/les-petites-ou-les-grosses-conneries-ou-pensees-du-jour-de-rotpier-a207296248

     

    Suite:

    Le curé et le barbier chargés par la nièce et la gouvernante de guérir Don Quichotte de ses mauvaises lectures en brûlant ses livres et en murant sa bibliothèque était-ils du village ? On a retrouvé quelques temps après des fragments de livres érotiques à demi calcinés, appartenaient-ils à Don Quichotte, au curé ou au barbier ?

     

    L’épopée des combats contre les moulins à vent, se situe-t-elle avant ou après son combat contre le biscaïen accompagnant les religieux et le cas rosse de la belle dame ? La belle dame était-elle bien carrossée ?

     

    La rencontre de Don Quichotte et de Sancho Pança avec les chevriers était-elle fortuite ou guidée par l’odeur du fromage de chèvre. La bergère, Marcela, avait-elle comme patronyme « Mont » ? Le berger Vivaldo avait-il comme patronyme « Maccione » et applaudissait-il à tout va sur les plages ?

     

    Quand Rossinante, la jument de Don Quichotte (qui était originaire de Montaigu… la jument, pas Don Quichotte !) a approché des muletiers de Yanguas, était-elle en chaleur ? Et s’il n’y avait pas d’étalon, était-elle lesbienne ? Les muletiers avaient-ils l’estomac dans les talons comme l’a soutenu plus tard Achille ? Pourquoi Don Quichotte et Sancho Pança ont-ils pris tant de coups ? Le grand berger, sec comme un bâton, travaillait-il pour Justin Bridou ? Et l’autre berger, celui prénommé Michel et qui grattait son luth en chantant un truc sur le paradis blanc fricotait-il avec une certaine France Gall ?

     

    Quand Don Quichotte veut séparer un troupeau de brebis qu’il prend pour deux armées combattantes, les bergers l’assomment à coup de Pierre et pas de Paul qu’ils n’avaient pas sous la main? Où se trouvait le Paul à ce moment là… au Chon ?

     

    Lorsque Don Quichotte côtoie un gentilhomme mort des fièvres pestilentielles à Baeza, pourquoi n’attrape-t-il pas la peste ? A cause de son nez camus ? De sa chevelure brune ? Ou bien simplement qu’il était un étranger et un homme révolté dans ce pays ?

     

    Pourquoi Don Quichotte a-t-il attaqué un modeste barbier qui voyageait sur son âne et dérobé son bassin ? Trouvait-il que le gus était un drôle de blaireau ou était-ce juste pour se faire mousser ?

     

    En espérant ne pas être trop rasoir, je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de mes nombreuses et justifiées ( je l’espère ! ) questions.

     

     

    Pour l’heure, je resaute sur ma Rossinante afin de rejoindre ma dulcinée ( et non l’inverse ! ).

     

    Don Quichotte Pierre (2)

    Sinon … une petite connerie en passant et toujours d'actualité :

    Pour tenir un ministère où il est nécessaire de dire tout et son contraire et parfois plus, mieux vaut choisir une personne qui soit très compétente dans l'exercice des grands écarts. Un danseur ou une danseuse me parait tout à fait recommandable. Si c'est une danseuse, il ne faut pas qu'elle soit trop âgée à cause de l'effet ventouse !

    Je me carapate à fond la caisse ! 

     

    Èpicétout pour aujourd’hui !

     

     

     

    Voila, c’est terminé... épicétout !

     

    Et comme on dit à Amsterdam :

     Un café, un joint mais pas d'addiction SVP !

     

     

     


    6 commentaires
  •  

     

    Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

     
    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )

    Image du net

    " Le rire est le propre de l'Homme, ce qui n'empêche pas de se laver un peu de temps en temps. "

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    Aujourd’hui, je vais vous entraîner sur les pas de Don Quichotte de la Manche au travers des souvenirs et des interrogations qui me taraudent.

    .

    Don-Quijote-732x325

     

    Il y a très longtemps que je j’ai lu ce roman de Miguel Cervantés  ( j’avais une dizaine d’année  ) et il ne m’en reste que quelques bribes qui sont, je vous l’avoue, bien ténues et fort décousues.

    Je vais vous présenter mes interrogations et j’espère que vous allez éclairer ma lanterne rapidement car je sais que vous n’êtes pas des lents ternes, bien au contraire ! Vous allez m’éclairer et m’éviter de sombrer dans une dangereuse folie voyageuse.

     

    • Miguel Cervantès, l’auteur, avait-il une dulcinée et si oui, laquelle ? Une maure ou une morue très dessalée ?

     

    • Don Quichotte était un éternel redresseur de torts, mais qui tordaient les torts et de quelle façon? On sait tous que c’est Pierre Perret qui tordait les boyaux mais pour le reste ?

     

    • On parle toujours d’un « pauvre hidalgo ». Était-il un ancêtre d’Anne, la maire de Paris ? A-t-elle son portrait accroché au baldaquin de son lit de l’Hôtel de Ville ? Quand compte-t-elle partir en croisade contre les moulins, avant ou après les régionales ? Sera-t-elle soutenue pas Emmanuel dans cette grande valse ?

     

    • On dit toujours « Sancho pensa » mais pensait-il beaucoup le Sancho ? Avait-il le sang chaud le gredin ? Il était l’écuyer de Don Quichotte mais se servait-il d’une petite écuyère pour assouvir ses fantasmes alors que sa femme, Thérèse ( celle qui rigole quand on la pèse ) était restée au village sans prétention à s’occuper de leur fille aînée « Sanchica » qui avait le scorbut et se retrouvait sans chicots ?Son baudet avait-il le sang chaud aussi ou pas ? Était-il monté comme un âne et têtu comme un mulet ? Sancho Pança lisait-il « Têtu » et avait-il des connaissances dans les milieux LGBT ?

     

    • Dans l’auberge qu’il prend, dans sa folie, pour un château, qui sont vraiment l’aubergiste et les deux femmes de mauvaise vie ? Pourquoi Marthe Richard n’avait-elle pas fermé cet établissement plus clandé que café ? Elle aurait aussi certainement verbalisé Don Quichotte, tout chevalier qu’il était ! Est-ce que, bien plus tard, DSK et Dodo la saumure n’ont pas fréquenté l’endroit ? Toujours est-il c’est qu’après avoir été adoubé chevalier par l’aubergiste et les deux femmes de mauvaise vie, Don Quichotte n’a pas reçu de palmes académiques, ce qui prouve que tout cela n’était pas très académique … non ?

     

    • Après avoir été rossé par les marchands, Don Quichotte a été découvert (et non à découvert : les banques n’existaient pas encore !) et sauvé par un laboureur du nom de Pedro Alonzo café-bar qui était bourré de tics mais globalement très sobre ! il est à noter que le fameux Alonzo n’était pas un ancêtre de Fernando Alonso puisque le patronyme s’écrit avec un « z » ou lieu d’un « s ». Bien que coureurs tous les deux, l’un est coureur automobile et l’autre était coureur de jupons ce qui fait qu’ils ne roulaient pas pour la même écurie, ni pour Marie non plus d’ailleurs … vous me suivez ?

     

    Voilà les premières questions que je me pose et vous aurez la suite la semaine prochaine… si vous le voulez bien !

     

    Pour l’heure, je saute sur ma Rossinante afin de rejoindre ma dulcinée ( et non l’inverse ! ).

     

    Don Quichotte Pierre (2)

     

     

    Sinon … bon poisson d’avril !

    Le dicton de saison :

    «  En avril, on ne se découvre pas d’un fil sauf quand on s’ - - - - - - ! » Je vous laisse trouver la rime !

     

    Èpicétout pour aujourd’hui !

     

     

     

    Voila, c’est terminé... épicétout !

     

    Et comme on dit à Amsterdam :

     Un café, un joint mais pas d'addiction SVP !

     

     


    3 commentaires
  •  

    Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

     
    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )

    Image du net

    " Le rire est le propre de l'Homme, ce qui n'empêche pas de se laver un peu de temps en temps. "

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    1ère connerie :

     Excellente nouvelle :

    Une start-up normande, implantée à Isigny, vient de mettre au point une petite machine révolutionnaire. C’est une sorte de centrifugeuse qu’elle compte proposer aux laboratoires AstraZeneca pour enrichir son vaccin contre la covid 19.

    Le vaccin haut de gamme obtenu pourrait s’appeler le « BeurreZeneca ». Avec un poil de sel, il pourrait se conserver une semaine entière à température ambiante.

    Grâce à cette petite start-up, la France devrait pouvoir revenir dans le peloton de tête de la recherche mondiale en matière de vaccins. A condition bien sûr que le gouvernement ne rate pas le coche en ne l’aidant pas !

    En France, on n’a peut-être pas le pet drôle ( encore que ! ) mais on a des idées !

     

    2me connerie :

     C’est bête, mais j’ai toujours cru que c’était Ricet Barrier qui avait écrit la chanson de Marc Lavoine : « Elle a les yeux révolver » !

    Bon, je ne vais pas non plus me mettre une bastos dans le caberlot en jouant à la roulette russe inversée et j’espère que vous n’allez pas me coller une avoine de première !

     

     

    3me connerie :

    Allez, je vous fais une fleur, je vais vous raconter une histoire poétique et romantique :

    C’était un jardinier qui était tombé fou amoureux d’une belle fleuriste. Il la suivait tous les jours au jardin japonais du Musée Guimet de Paris près du Trocadéro pour lui conter fleurette, mais il avait à faire à une pimbêche pas piquée des hannetons !

    Un jour, il essaya de lui rouler une pelle mais il se prit un râteau de première, glissa et se retrouva cul par-dessus tête dans les feuilles mortes ! Montant n’était même pas là pour lui tendre la main pour qu’il se relève ! Il fit une drôle de binette et se fâcha tout rouge : il choppa la donzelle et l’entraina dans un massif d’azalées et lui fit le coup de la brouette japonaise en lui chantant « Le zizi » de Pierre Perret !

    Subjuguée, la fleuriste aux anges en redemanda encore ! Sentant qu’il tenait le bon bout, il l’entraîna sous les bambous pour remettre le couvert !

    Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants aux yeux légèrement bridés.

    Voilà! Si vous êtes un peu secoués, vous pouvez vider cul sec un petit verre de saké !

     

     

     

    Èpicétout pour aujourd’hui !

     

     

     

    Voila, c’est terminé... épicétout !

     

    Et comme on dit à Amsterdam :

     Un café, un joint mais pas d'addiction SVP !

     

     

     

    2 commentaires
  • Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

     
    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )

    Image du net

    " Le rire est le propre de l'Homme, ce qui n'empêche pas de se laver un peu de temps en temps. "

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    Une seule bêtise aujourd'hui car elle est très longue !

    Image du net !

    La véritable histoire de Blanche-Neige et des sept nains.

     

    Chers lecteurs de 7 à 77 ans, on vous a bernés, mystifiés, roulés dans la farine, que dis-je : empapaoutrés  depuis votre enfance !

    Voilà la seule, la vraie l’unique histoire de Blanche-Neige et des sept nains !

    Les frères Grimm ont bien grimé la vérité et je tiens à la rétablir !

     

    Il était une fois, dans une noire forêt d’Allemagne, une bonne reine se désolait de ne pas avoir d'enfant.

    Un jour d’hiver, alors qu'elle est assise près d'une fenêtre au cadre d'ébène, elle se pique le doigt en cousant. Quelques gouttes de sang tombent sur la neige. « Ah ! » se dit la reine, « si j'avais une petite fille, à la peau blanche comme la neige, aux lèvres rouges comme le sang et aux cheveux noirs comme le bois d’ébène ! ».

    Peu de temps après, elle meurt en accouchant d'une petite fille nommée Blanche-Neige. Le roi se remarie alors avec une femme très belle mais méchante, orgueilleuse et jalouse de Blanche-Neige. Chaque jour la reine demande à son miroir magique qui est la plus belle du royaume, et chaque jour le miroir, qui ne ment jamais, lui répète qu'elle est la plus belle femme du royaume. Jusqu'au jour où il doit reconnaître que Blanche-Neige, bien qu'encore enfant, est devenue plus belle qu’elle !

    Image du net

    En furie et tapant du talon comme Achille, elle accoure dans la cour du château et s’aperçoit que Blanche-Neige est devenue une jeune fille très délurée, très belle et en plus pas manchote du cotillon : très taquines avec les garçons !

    La vilaine reine voit rouge et demande alors à un jeune chasseur, normalement à sa solde, d'aller tuer la princesse Blanche-Neige et de lui rapporter comme preuve son foie et ses poumons. Mais en cour de route dans la forêt, le chasseur est très attiré par la belle Blanche-Neige qui ne fait rien pour le repousser … bien au contraire ! Après de chaudes étreintes, il lui avoue la vérité et lui dit d’aller se cacher dans les bois.. Le chasseur tue alors un marcassin très sain qui passait par là et rapporte son foie et ses poumons, emballés dans du papier Albal, à la méchante reine. Celle-ci, croyant qu'il s'agit des organes de Blanche-Neige, les fait cuire et les dévore avec une sauce au poivre.

    Errant dans la forêt, la princesse Blanche-Neige découvre une petite maison ( pas dans la prairie puisque c’était dans la forêt : il faudrait voir à bien suivre car je ne le répèterai pas ! ) où elle entre se reposer et se restaurer. C'est la demeure des sept nains qui, apitoyés par son histoire, acceptent de la cacher et de la loger en échange de tâches ménagères et une nuit d’amour par semaine pour chacun d’eux. Heureusement, parmi les sept nains, Prof, Joyeux, Timide, Dormeur, Grincheux, Atchoum et Simplet, il y en a deux qui s’occupaient eux-mêmes de leur petit bonheur quotidien, c’était Joyeux et Simplet qui s’envoyaient en l’air dans la mine ou ailleurs ! Blanche-Neige accepte donc avec enthousiasme le programme et organise sa semaine en gardant le samedi et le dimanche comme jours de repos. Il faut dire que les nains avaient des attributs virils d’une taille exceptionnelle vu leur grandeur !

    A ce rythme-là, elle s’épanouit encore et devient de plus en plus belle !

     Chaque jour avant d'aller à la mine, les nains la mettent en garde et lui recommandent de n'ouvrir à personne, sachant bien que tôt ou tard la reine saura que sa rivale est toujours en vie.

    Effectivement, la méchante reine finit par apprendre, grâce au miroir magique, que Blanche-Neige est toujours vivante. Elle tente alors par trois fois de faire mourir la princesse. D'abord elle se grime en vieille marchande et s'en va proposer des lacets de couleur à Blanche Neige. Celle-ci se laisse tenter et la vieille serre le lacet de son corset si fort que Blanche-Neige en perd la respiration et tombe comme morte. Heureusement, les sept nains à leur retour comprennent ce qui s'est passé et coupent le lacet, permettant à Blanche-Neige de respirer à nouveau. Il faut dire que cinq des sept nains avait l’habitude de la délacer avant de l’enlacer  et de la … ma déontologie ne me permet pas d’aller plus loin sur ce chapitre !

    Furieuse d'apprendre grâce au miroir magique que la princesse Blanche Neige est toujours vivante, la méchante reine se déguise à nouveau en marchande pour vendre un beau peigne à la princesse Blanche-Neige. Bien que sur la défensive, Blanche-Neige est tentée à nouveau, et laisse la vieille peigner ses cheveux : le peigne empoisonné lui fait aussitôt perdre connaissance. Les sept nains découvrent le peigne à leur retour et le retirent de la chevelure de Blanche-Neige, qui revient immédiatement à la vie et leur offre une nuit d’amour à six ! Inutile de préciser qu’elle en sortit épanouie mais très décoiffée !

    Folle de rage, jurant d'y laisser la vie s'il le faut, la méchante reine se déguise une troisième fois en paysanne. Grâce à un habile stratagème elle trompe la vigilance de la princesse Blanche-Neige : elle a empoisonné la moitié rouge – la plus tentante – d'une pomme, laissant la partie blanche intacte. Coupant la pomme en deux, elle en croque la partie blanche inoffensive et offre la partie empoisonnée à Blanche-Neige. Celle-ci croque à son tour dans la pomme et tombe inanimée. Les nains ne parviennent pas à la ramener à la vie, et le miroir magique déclare enfin à la reine qu'elle est la plus belle du royaume.

    Affligés, les sept nains préparent un cercueil de verre pour la princesse Blanche-Neige, qui semble simplement endormie. Ils le déposent sur une colline afin que toutes les créatures puissent venir l'admirer. Chaque jour, ils surveillent le cercueil jusqu'à ce qu'un beau prince ténébreux, ne parlant pas un mot d’hébreux, chevauchant par là, tombe amoureux de la belle endormie. Après mainte supplication, il obtient des sept nains la permission d'emporter le cercueil avec, bien sûr l’autorisation des Pompes Funèbres Générales du coin.  Mais en route un porteur trébuche sur une grosse racine, délogeant le morceau de pomme coincé dans la gorge de Blanche-Neige, qui se réveille. Le prince lui demande sa main, et Blanche-Neige accepte. Ils se réfugient pendant 4 journées entières dans une grotte et font l’amour comme des fous.

    Le prince, devenu roi après la mort de son père lui demande de l’épouser ce qu’elle accepte bien sûr avec joie, connaissant la vaillance de son partenaire de cabrioles à deux dos.

    Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants et aucun ne fut nain.

    Invitée au mariage, la méchante reine découvre que la nouvelle reine est la plus belle, et reconnaît avec terreur Blanche-Neige. Elle est alors condamnée à danser avec des souliers de fer chauffés au rouge, sur un rythme d’enfer,  jusqu'à ce que mort s'ensuive.

    Arrivée en enfer, Satan la remarque et en fait sa favorite pour la bagatelle. Ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfant avec de longues queues fourchues !

    Image du net

     

    Èpicétout pour aujourd’hui !

     

     

     

     

     

     

    Et comme on dit à Amsterdam :

     Un café, un joint et l’addiction SVP !

     

     


    6 commentaires
  •  

    Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

     
    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )

    Image du net

    " Le rire est le propre de l'Homme, ce qui n'empêche pas de se laver un peu de temps en temps. "

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    1ère bêtise : 

    L’avantage de vivre à la campagne, c’est de bien connaître la nature. Aujourd’hui, je vais vous parler de l’émouchet :

    L’émouchet c’est le nom commun donné à divers petits rapaces diurnes (épervier, crécerelle, etc.).

     

     

    Image du net

    Remarques importantes :

    Il ne faut pas confondre un « émouchet » et un « nez bouché » !

    Remarquons qu’un nez mouché n’est plus bouché et que cela donnerait du travail  pour une nouvelle profession : déboucheur de nez bouché ! Hélas - mille fois hélas ! - le créneau est déjà pris par les Oto-Rhino … c’est rosse n’est-ce pas ?

              Si vous avez ri, vous pourrez déboucher ( pas le nez de votre voisin … encore que vous puissiez faire ce qu’il vous plait ! ) mais une bonne bouteille afin de boire à ma santé : je vais bien et n’ai pas le nez bouché !

      

    2ème bêtise :

               Partant du constat qu’en argot on appelle les filles ou les femmes des souris, je pense que l’on pourrait en embaucher beaucoup dans les sociétés commerciales afin de les charger de grignoter des parts de marché. Qu’en pensez-vous ? Ce n’est pas un projet scélérat n’est-ce pas ? Elles pourraient même travailler avec l’Iran puisse qu’il n’y a plus de shah. Chat vous va comme ça ?

     

    3ème bêtise, très courte :

    Ne peut-on pas qualifier les querelles entre journaux de gauche et de droite de conflits de canards ? Que l’on soit du sud-ouest ou pas !

     

    4ème bêtise  :  

    J’ai connu un gars qui ne faisait pas dans la dentelle pour culbuter les filles. Quand il en embrassait une, il lui choppait le bout de la langue avec les dents et il l’attirait ainsi au lit ! On l’avait surnommé « Le tractopelle » ! Vous allez me dire que cette histoire est un peu capilotractée mais que voulez-vous : je n’avais plus que celle-là sur le bout de la langue à vous servir !

     

     

     

    Voila, c’est terminé... épicétout !

     

    Et comme on dit à Amsterdam :

     Un café, un joint et l’addiction SVP !

     

     

     

     

    4 commentaires
  • Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

     
    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )

    Image du net

    " Le rire est le propre de l'Homme, ce qui n'empêche pas de se laver un peu de temps en temps. "

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    1ère bêtise :

     

    Quand, dans les gay prides, il y aura une majorité de maçons, de plâtriers, de couvreurs, de conducteurs d’engin de chantier, il sera temps de rebaptiser cette communauté : La L.G.B.T.P. !

     

    2ème bêtise, très courte :

     

    Il avait le menton en galoche et il prenait un pied d’enfer quant il lui en roulait une !

      

    3ème bêtise  ( deux dans une: au diable les varices comme disait la vieille dame qui avait de mauvaises jambes ) :

     

    Encore des nouvelles sur le corona virus, selon des sources bien déformées :

     1) Il parait que sous l’impulsion de Joe Biden et au nom du devoir patriotique dû à la nation américaine, la NASA va s’engager dans un grand processus de fabrication de test PCR. Sa filiale récemment créée, La NASALE, est déjà pratiquement opérationnelle.

    Elle est implantée à Cap Canezvéral en Flo-Rides, là où pullulent les vieux.

     

     2)  La Russie envisage la fabrication de son vaccin Spoutnik sous forme de suppositoires.

    Une filiale de la ROSCOSMOS ( l’agence spatiale russe ) vient d’être nouvellement créée. Elle porte le nom prédestiné d’A.N.U.S  ( Agence Nationale d’Urgence Sanitaire ). Une fois de plus, comme en 1957, les américains vont l’avoir dans le fion ! Un simple frigo suffira pour la conservation et l’administration pourra se faire par les personnes elles-mêmes sous surveillance médicale bien entendu afin de valider le laissez-passer vaccinal.

    On ne sait pas encore si, au moment de se désagréger, le suppositoire fera bip bip ?

    Le cadeau du jour :

     

     

     

    Voila, c’est terminé... épicétout !

     

    Et comme on dit à Amsterdam :

     Un café, un joint et l’addiction SVP !

     

     

     

    8 commentaires
  •  

    Préambule :

    Les adages du Rotpier

    « Il convient de se méfier des fake news… certaines s’avèrent exactes avec le temps ! »

    « Quand une fake news ne fait de tort à personne et à fortiori qu’elle fait sourire, il serait vraiment dommage de s’en priver ! »

     

    1ère Chronique qui est une proposition :

     Je propose aux gouvernements un moyen rapide et sûr de lutte contre les fraudeurs fiscaux qui se sucrent sur le dos des états : le rétablissement du supplice du bûcher.

    Si pendant le supplice, une odeur de caramel se dégage, c’est que l’on ne s’est pas trompé et que la personne est vraiment coupable. Dans le cas contraire, on présente des excuses à la famille. Il va de soit que l’on aura, au préalable, effectué un prélèvement sanguin et une analyse pour s’assurer que la personne incriminée n’est pas diabétique afin d’écarter tout risque d’erreur judiciaire.

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    2ème Chronique :

    Le chat qui zozotait

     C’était un chat. Un très beau chat angora répondant au nom de Sacha. Il était né au Nebraska et, tout jeune, il avait eu grand peur d’un puma qui voulait en faire son repas ! Il avait réussi à s’échapper, alors qu’il n’avait pas de baskets, en se cachant sous un tas de branches de thuyas. Mais cette grande peur l’avait conduit à zozoter. Sa maitresse, une très gentille femme prénommée Zazie, en était toute retournée : un chat qui zozote, zut de zote !

    Elle décida de l’emmener le faire soigner par un grand spécialiste du zozotement des chats qui avait son cabinet dans l’état du Minnesota et plus précisément à Bherta, une grosse ville fondée par un prussien émigré renégat.

    Le Dr Précis-Prêcha était mi-vétérinaire (non diplômé) mi-gourou et totalement mercantile. Il avait soigné le chat d’un pacha qui, au lieu de miauler, hululait à tout va. Le pacha, ne trouvant pas ça chouette, l’avait confié au Dr Précis-Prêcha le temps d’aller faire quelques achats. En quelques heures, le chat du pacha miaulait de nouveau comme un chat mais en turc, ça va de soit. La facture avait été salée mais le pacha avait les moyens car il possédait des tas d’immeubles dans le monde entier et même une immense datcha qu’il louait à un professeur de cha-cha-cha qui était en fait un gigolo de premier ordre qui vivait aux crochets d’une diva de l’opéra de Bratislava !

    Mais, revenons-en au chat angora de Zazie. Au bout de cinq séances, le minet était à moitié guéri mais, faute d’argent, sa maîtresse ne put continuer à le faire soigner. Il ne lui en voulu pas, bien au contraire, et ils rentrèrent au Nebraska dans leur petit chez-soi.

    Le minet ne zozotait plus, il zotait tout simplement et tout le monde était content !

    … Chat vous va ça ou ça vous défrisosote ?

    Dans tous les cas : chalut !

     

    Le Rotpier, un drôle de zozo ne trouvez-vous pas ?

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Voila, c’est terminé... épicétout !

     

     

    Et comme on dit à Amsterdam :

     Un café, un joint et l’addiction SVP !

     

     

     


    2 commentaires
  • La ou les pensées du jour de

    Pierre ou de Rotpier !

     

    Préface ( et alors ! … j’ai bien le droit aussi …non ? )

    Qu’est-ce qu’une idée neuve, brillante, extraordinaire ?

    Ce n’est point, comme se le persuadent les ignorants, une pensée que personne n’a jamais eue, ni dû avoir.

    C’est au contraire une pensée qui a du venir à toute le monde et que quelqu’un s’avise le premier d’exprimer.

    Boileau ( préface des « Œuvres » )

    Sans nous comparer à Boileau (d’ailleurs, moi, j’en bois assez peu !) nous pouvons quand même émettre quelques pensées pour épancher ainsi nos vies ! Sans avoir trop mal aux genoux ....... ?

    Et pis c’est tout !

    Rotpier

     

    Statue dans mon jardin !

    Si tout n’est pas bon,

    ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

     

    La grande interrogation du jour :

     Je m’interroge : je suis pêcheur de carpes et je dois me faire opérer des canaux carpiens gauche et droit. Je vais commencer par le gauche, j’ai toujours eu un penchant pour ce côté.

    Mon interrogation est la suivante : il y a-t-il une relation de cause à effet, une causalité comme l’on dit maintenant, entre ces deux faits ?

    Quand je pêche une carpe, dès que j’ai fini de la peser, mon épouse me dit : « Remets ta carpe à l’eau ! » ce que je fais bien sûr aussitôt. Donc, je pêche en no-kill comme disent les Yankees.

    Nous ne mangeons pas de carpe à Noël comme le font les Tchèques ( qui sont souvent pauvres et sans provision ) ou les Polonais qui sont très souvent saouls selon les on-dit. ( Cela n’a rien à voir, mais je tenais à le préciser ! )

    Je connais bien aussi la Place de la Contrescarpe à Paris qui se trouve entre le Quartier Lapin, le marché aux carottes et la Sorbonne. Cette place est d’ailleurs assez loin de la Butte Montmartre et du Sacré-Cœur dont la montée est très escarpée.

    Et … mais voilà que je raconte n’importe quoi moi !

    Est-ce le signe que ces opérations m’inquiètent ? Que nenni Anthony ! Pas de malaise Blaise ! Ça roule Raoul !

    Tout va bien et comme disait Titi: « Je suis serein : il ne m’arrivera rien et c’est toi, vilain matou, qui sera, en gros, miné ! » … ou quelque chose comme cela !

    J’espère simplement que le chirurgien et son équipe ne seront pas saouls comme des Polonais et qu’ils travailleront en no-kill !

    En attendant : carpe diem !

     

    Nota : Quand vous lirez ceci, je serais à l’hosto, peut-être même au bloc et dans les bras de morphine !

     À un de ces jours dès que je pourrais taper sur mon Christian … non ! Sur mon clavier !

     

    Le Rotpier

     

     

     

     


    8 commentaires
  • Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )

     

    Seulement de l’homme ?

     

    .


    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Un petit pied de nez :

     On ne dit pas d’un homme de couleur qui a un nez conséquent qu’il a un nez gros. Dire qu’il a un nez épaté n’est pas très élégant non plus, à moins qu’il ne soit charcutier.

    Tout cela est bien compliqué surtout si en plus, c’est un népalais qui adore les nénés de la nana avec laquelle il s’est acoquiné !

    Vous avez bien suivi ? Vous ai-je étonné ou mieux épaté, moi qui sort de ma campagne sans avoir la foi et qui a une drôle de hure?

    Mon humour est égal à mon humeur qui est assez surannée et qui empire d’année en année.

    Allez, je vous souhaite une bonne journée car pour moi… c’est terminez !

     

    xxxxxxxxxxxxxxx

    .

    Une petite devinette-expression bien simple et qui est hélas d’une actualité débordante :

     Réponse :  Avoir les pieds dans l'eau ou pire : le cul dans l'eau !

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Pour terminer, une petite mise en garde :

     

    Les religieux cherchent à nous bourrer le moût ! *

     

    * Fautes volontaires !

     Les religieux ont beau nous dire qu’au ciel tout est magnifique, tout est merveilleux, tout est parfait, moi, je reste totalement dubitatif et très méfiant !

    Je prendrais un seul exemple pour étayer mes doutes :

    Lors d’un banquet, là-haut, organisé par des anges amateurs de cassoulet et de bonnes bouteilles de pinard, vers la fin de repas les ¾ doivent être dans les vignes du seigneur et flatuler à tout va.

    Je pense que vous vous appropriez facilement la scène.

     Partant de cette situation délicate, comment peut-on imaginer que les vents d’anges puissent avoir un bouquet agréable et divin ?

     Il ne faut pas nous bourrer le moût* …  épicétout !

     

    Terminaison :

    Je conçois aisément que les religieux de tout poil s’unissent et face chorus contre moi en criant : « Mais qu’il est affreux l’athée, qu’il est affreux ! ».

    Je les comprendrais tout en m’en battant l’œil gaiment mais sans toute fois aller jusqu’à trafiquer leur vin de messe !

     Et pour une fois, grâce à moi, il y aurait un semblant d’union entre les religions !

     

    A qui qu’on dit merci ? … au Rotpier !

     

    Le Rotpier

     

    Épicétou !

     Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

     
     

     


    8 commentaires
  •  

    Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )

     

    Seulement de l’homme ?

     

    .


    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Aujourd’hui, ce sera un peu plus sérieux !

     

    1ère pensée qui va faire ruer dans les brancards certains !

     Au sein du corps médical, parmi les docteurs, chirurgiens ou professeurs, il n’est pas rare d’en voir certains qui profitent de leurs capacités et de leur position pour se montrer âpre au gain. Ceux-là ont pourtant prêté le serment Hippocrate en public mais ils pourraient tout autant prêter le serment d’hypocrite en privé. Serment qui leur irait comme un gant ! Je suis persuadé que la plupart auraient l’hypocrisie de nier les faits !

     

    Le serment d’Hippocrate pour mémoire : extrait de chez Wikipédia 

    Le texte d'origine

    Traduction par Émile Littré du serment d'origine1 :

    « Je jure par Apollon, médecin, par Asclépios, par Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, les prenant à témoin que je remplirai, suivant mes forces et ma capacité, le serment et l'engagement suivants :

    Je mettrai mon maître de médecine au même rang que les auteurs de mes jours, je partagerai avec lui mon savoir et, le cas échéant, je pourvoirai à ses besoins ; je tiendrai ses enfants pour des frères, et, s'ils désirent apprendre la médecine, je la leur enseignerai sans salaire ni engagement. Je ferai part de mes préceptes, des leçons orales et du reste de l'enseignement à mes fils, à ceux de mon maître et aux disciples liés par engagement et un serment suivant la loi médicale, mais à nul autre.

    Je dirigerai le régime des malades à leur avantage, suivant mes forces et mon jugement, et je m'abstiendrai de tout mal et de toute injustice. Je ne remettrai à personne du poison, si on m'en demande, ni ne prendrai l'initiative d'une pareille suggestion ; semblablement, je ne remettrai à aucune femme un pessaire2 abortif. Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans l'innocence et la pureté.

    Je ne pratiquerai pas l'opération de la taille3, je la laisserai aux gens qui s'en occupent.

    Dans quelque maison que j'entre, j'y entrerai pour l'utilité des malades, me préservant de tout méfait volontaire et corrupteur, et surtout de la séduction des femmes et des garçons, libres ou esclaves.

    Quoi que je voie ou entende dans la société pendant, ou même hors de l'exercice de ma profession, je tairai ce qui n'a jamais besoin d'être divulgué, regardant la discrétion comme un devoir en pareil cas.

    Si je remplis ce serment sans l'enfreindre, qu'il me soit donné de jouir heureusement de la vie et de ma profession, honoré à jamais des hommes ; si je le viole et que je me parjure, puissé-je avoir un sort contraire ! »

     

    xxxxxxxxxxxxxxx

     

     

    2ème pensée, un peu moins sérieuse :

     Si j’étais psy, j’essaierais de mettre au point une méthode de résolution pour que les indécis arrêtent de tourner en rond et sortent de ce cercle vicieux.

    J’appellerais cette méthode : « La thérapie 3,14 » ou « La thérapie 22 / 7 ème »

     

    xxxxxxxxxxxxxx

     

    Devinette :

    C’est une chanson de 1967. Auteur : Pierre Barouh et chantée par une certaine F.H.  Je ne sais pas combien de garçons et de filles vont trouver la réponse ?

     

     

    Le Rotpier

     

    Épicétou !

     Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

     
     

     


    2 commentaires
  •  

    Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )

     

    Seulement de l’homme ?

    .


    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    1ère connerie :

    J’ai toujours cru, à cause de la similitude phonique, que Mireille Darc avait des ancêtres communs avec Jeanne d’Arc. Nonobstant cette bévue, force est de constater que c’est bien la première qui avait le feu au cul et que c’est bien la seconde que l’on a brûlé sur un bûcher, façon merguez, sur la place du Vieux Marché de Rouen ( qui n’a rien à voir avec Georges puisque lui n’a pas été brûlé bien qu’il se soit mis à dos Rémy ! ) . Sacré tour de Cauchon quand même, ne trouvez-vous pas ?

      

    2ème connerie :

    J’ai connu un doux dingue qui grimpait sur une grosse cocotte en fonte et qui lui disait : « Hue cocotte ! ». Comme elle refusait d’avancer, il hurlait comme un dément et lui filait des coups de savates ! Il était encore plus fêlé que la marmite !

     

     3ème connerie :

    La comorbidité n’a rien à voir avec les Comores comme le disent des commères incultes en mal de bagout ! Ce sont les mêmes balanceuses de postillons qui racontent que les bébés de Mayotte sont plus emmaillotés qu’ailleurs ! C’est dire le niveau de ces pipelettes !

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Allez, pour terminer une petite énigme : Il faut trouver le titre d'un film très connu  de 1976. Pas d'autre indications: je sais que cela va être de la balle pour vous !  

     Réponse :

    Police python 357    est un film français d'Alain Corneau sorti en 1976.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Police_Python_357 

     

    Le Rotpier

     

    Épicétou !

     Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

     
     

     


    7 commentaires
  •  

    Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )

     

    Seulement de l’homme ?

    .

    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Petite tranche de conversation rurale :

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Sinon, je vous propose du sérieux :

     Qui peut affirmer que les anthropophages n’avaient pas de problèmes de conscience en boulotant les missionnaires ?  Ne serait-ce que quand il y en avait un qui était petit et maigre.

     C’est une question existentielle que je me pose et si vous avez la réponse, communiquez-là moi : j’en prendrais connaissance après déjeuner. Pour l’heure, il faut que j’aille écumer le bouillon du pot-au-feu ! Ça fume et ça sent bon dans la marmite en fonte !

    Bon appétit à toutes et à tous !

     

     Le Rotpier

     

    Épicétou !

     Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

     
     

     


    6 commentaires
  •  

    Images du net fusionnées par Messoins, un bon copain à moi !

     

     

    Les conseils de lecture du Rotpier, le coach à la page

     S’évader en lisant : n’y a-t-il point de plus merveilleux programme !

     « La lecture n’invite pas à l’immobilisme mais au contraire à la gymnastique de l’esprit. Si vous voulez conserver un cerveau agile, lisez ! »

     Voici venu, avec la nouvelle année, le temps des bonnes résolutions.

    Je vous invite à prendre celle de lire ou de relire.

    Je vous propose de vous aider à choisir certaines de vos lectures. Une sorte de coaching de la page en quelque sorte.

    Voilà quelques propositions éclairées pour faire de vous une personne cultivée autant que faire se peut.

    Décortiquez, analysez, positivez, l’heure n’est pas aux lamentations : face au mur, prenez de l’élan et sautez … vous en êtes capables !

     Votre coach,

     Rotpier

    xxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

     

    1ère proposition :

     Un livre qui redonne de l’espoir : l’anticipation de la fin de la Covid et les grandes retrouvailles entre famille et amis et les grandes embrassades qui s’en suivent.

    Un livre optimiste à ne pas manquer : « La grande fricassée » de Muso aux éditions de la Marmite Fumante. 

      

    2ème proposition :

     Une tragédie campagnarde qui se passe au milieu du 18ème siècle dans un monastère recueillant des prêtres en fin de vie.

    Un livre poignant : « Les corbeaux se cachent pour mourir ». Tiré d’un manuscrit inédit de Pierre Corneille et préfacé par Monseigneur Barbarien, aux éditions de La Chapelle l’Hiver.

     

    3ème proposition :

     Un livre de cuisine surprenant et goûteux écrit par un dramaturge très connu mais resté au fond d’un tiroir : « Des pâtes à toutes les sauces » de Jean Anouilh. Ce livre a été préfacé par Raymond Oliver, courant de l’été 66. Aux éditions de la Table Ronde. J’espère que cette description vous mettra l’eau à la bouche pour le lire !

     

    4ème proposition :

     Un inédit aussi, les tribulations d’un vieil homme fasciné par la nature et qui décide de planter au moins 20 arbres par jour jusqu’à sa mort. Le titre : « Je m’accroche à la terre et je m’en nourri » de Jean Racine aux éditions  de L’humus en Stock et préfacé par Jean Dujardin qui s’en est fait son meilleur plaideur.

     

    5ème proposition :

     La terrible histoire de deux hommes enfermés dans une cave à la suite d’un tremblement de terre. Cela se passe aux Etats-Unis dans les années 30 en Californie. L’un des deux hommes, Lennie, un peu faible d’esprit, passe son temps à envoyer des décharges électriques de plus en plus fortes à de pauvres souris et il se met souvent en colère. Le second homme, Georges, ne comprend pas les raisons de la colère. Tout cela finit mal pour Lennie et une des souris. " Des souris et des ohms" un livre court mais très électrisant de John Beckstein aux éditions « La Gégène »

     

     

    Épicétout !

     

    Lire ou ne pas lire, il faut choisir !

     

     

     

     

     

     


    9 commentaires
  • xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Aujourd'hui, je vais vous parler d'une étrange aventure qui m'est arrivée en Afrique en plein désert.

     

    C’était il y a bien longtemps déjà.

    A cette époque j’étais dans la Légion Étrangère et nous étions en mission dans le Sud Sahara du coté de Tamanrasset. Coupé de mon unité, je m’étais égaré dans le désert et j’errais de dune en dune.

    J’étais complètement perdu, sans boussole, et j’avais très soif : ma gourde était désespérément vide. C’est alors que je vis (j’ai cru un instant à un mirage) un mouton s’approcher de moi. Un mouton somme toute assez ordinaire mais avec des yeux bleus immenses et remplis de compassion. Il portait, suspendu à son cou façon St Bernard, une gourde qui semblait bien pleine.

    Il s’adressa à moi (il parlait !) et me dit : «Prend donc cette gourde, je vois bien que tu meurs de soif ! ».

    Après m’être longtemps désaltéré, je lui demandais : « Que puis-je faire pour toi pour te remercier ? ». Me fixant profondément avec ses grands yeux bleus il me dit : « S’il vous plait, dessine-moi un Petit Prince… ». Bien que très surpris, j’acquiesçais et sortis un bloc de papier et un crayon de ma lourde musette. Je me mis à dessiner mais il était très exigeant: à chaque fois que je lui présentais un dessin, c’était des : « Il n’est pas beau. Celui-là est trop petit. Celui-ci est trop gros. Ah non ! Pas celui-ci, il n’a pas un regard franc ! ». A la fin, quand même un peu excédé, je lui dessinais une caisse en lui disant : « Voilà, c’est la caisse du Petit Prince, il est à l’intérieur ! » Il trépigna d’aise et parut très satisfait.

    Nous bavardâmes longuement, il avait beaucoup d’histoires à me raconter et il était très bavard, ce qui est rare chez un mouton.

    A un moment il me dit : « Il faut que je prenne congé de toi car je dois rencontrer un allumeur de réverbère qui devrait pouvoir m’éclairer sur un tas de choses. Je vais certainement croiser en chemin une caravane de bédouins et je leur demanderai de bien vouloir venir te chercher ici, surtout ne bouge pas ! » Et puis, sur une ample et souple pirouette, il disparut.

    Quelques heures plus tard, il faisait déjà nuit, un bédouin apparut au clair de lune, juché sur son chameau. Il s’arrêta auprès de moi et me dit : « Nous avons vu débarquer auprès de notre caravane un drôle de mouton avec des grands yeux bleus étranges et qui parlait ! Il nous a dit que tu étais ici et qu’il fallait venir te chercher car tu étais quelqu’un de bien. Alors me voici, viens avec moi, tu pourras te désaltérer et te restaurer : un grand méchoui est en train de se préparer. »

    Juste à ce moment précis, haut dans le ciel, une brillante étoile s’éteignit …

     

    Étonnant… non ?

     

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    J'ai beau essayer de prendre de la hauteur,

    je reste souvent au ras des pâquerettes !

    Mais qu'importe,

    ce qui compte c'est de ne pas se dégonfler !

     

    Signé : Le Rotpier

     

     

     


    2 commentaires
  •  

    Je vous rappelle cette citation :

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

     

    Chamfort  (Maximes et pensées)

      

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri,

    même en province.

     

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

     

     

     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

     

     

    Rabelais ( Pantagruel )

     

     

     

    Seulement de l’homme ?

     

     

     

    Le dicton de présentation :

     

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue

     

    .................................

     

     

     

    1ère  Connerie :

     

    Je dis non à l’incinération et oui à l’enterrement : mourir pour mourir, autant finir avec quelques petits vers dans le nez ! ... Hic !

     

    2ème Connerie :

     

    Celui qui prendrait la femme de Jean-Michel Jarre pour une grosse cruche commettrait une grave erreur !

     

    3éme  Connerie :

     

     Le berger était un traître : il buvait du Pernod ! Cela lui donnait d’ailleurs mauvaise haleine.

     

    4éme  Connerie :

     

    L’intégriste musulman … d’accord ! Mais le chrétien n’est pas plus crédible.

     

    5éme  Connerie :

     

    J’ai bien connu une hôtesse de l’air allemande (une ancienne d’Allemagne de l’est) qui s’appelait Tanza.

    Elle s’envoyait en l’air avec le premier venu : elle était complètement louf Tanza !

     

    6éme  Connerie :

     

    A boire du rhum à gogo, on finit par l’avoir dans le baba !

     

    7éme  Connerie :

     

    Si j'étais le maire de Reins, j'organiserais le concours de Miss chute de reins et la gagnante serait nommée reine et couronnée sur place. Ce sont ces petits riens qui permettent de rester serin par les temps qui courent et qui apporteraient de l'eau à son Robinet !

     

    Nota : Vous pouvez jouer avec les anagrammes et vous inscrire d'avance pour faire partie du jury pour le cas où Robinet donnerait suite à mon idée ! 

     

     

    Et pis … ça suffit pour aujourd’hui !

    Je vous salue que vous soyez ou non marris !

     

    Le Rotpier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  • Rappelez-vous :

     

    Les scoops du Rotpier

     
     
     
     
    Image bidouillée du Rotpier !
     
    Le Rotpier, le journaliste qui fourre son nez partout !
     
     
     
    Image du net
     

     

    Sachant que la dame au chapeau était très fâchée contre la compagnie Endemol Production ( qui a gagné le procès pour l’organisation de Miss France ) je suis allé l’interviewer : voila le résultat !

    Le Rotpier :

    Bonjour Madame de Fontenay.

    Geneviève de Fontenay :

    Salut le Rotpier ! Appelle-moi Geneviève mon lapin !

    Le Rotpier :

    Mais … et les bonnes manières, les convenances ?

    Geneviève de Fontenay :

     Je m’en tape mon poulet ! Maintenant, des convenances, je m’en bats les cuisses ! Depuis que les c…...lles molles de chez Endemol m’ont piqué mon boulot, je me déchaîne ! Ah ! Ils ont voulu l’avoir la guerre les empaffés et bien ils vont l’avoir ! Dans le baba les trouducs de chez Endemol ! … T’as un beau chapeau mon blaireau !

    Le Rotpier :

    Merci Mada …. Geneviève ! Qu’allez-vous créer comme nouvelle élection alors ?

    Geneviève :

    Pas une ! Des élections mon pote ! Je vais commencer par Miss Terre de l’ouest, la plus belle des agricultrices de la cote ouest !

    Le Rotpier :

    Des états unis ?

    Geneviève :

    Mais non abruti ! En France ! Dans l’ouest de la France !

    Le Rotpier :

    Je commence à comprendre : chapeau !

    Geneviève :

    Et ce n’est pas tout ! Je profiterais que je suis dans le coin pour organiser l’élection de Miss Sel à Guérande : la plus belle des cathos du marais salant ! On va se marrer mon Roudoudou !

    Le Rotpier :

    Ça ne manque pas de sel en effet ! Et après ?

    Geneviève :

    Ah ! Ça commence à t’exciter mon petit gratte papier hein ? Bon, après, je pars en Libye …

    Le Rotpier :

    Quoi ! En Libye !

    Geneviève :

    Mais oui mon petit canard ! J’ai entendu parler d’une certaine élection, celle de Miss Rata. Ce doit être l’élection d’une Miss voilée qui fait la tambouille … non ? Je suis la plus qualifiée pour faire ce boulot-là ! Qu’en penses-tu ?

    Le Rotpier :

    Ou la la ! Je ne peux pas répondre à ça, je ne veux pas me mêler de ça : là-bas, ils mettent la Charia en place les gugus !

    Geneviève :

    Espèce d’Endemol ! De toute façon, moi j’en ai et j’irais  organiser ça ! Et pis c’est tout !

    Le Rotpier :

    Bon, cela en fait trois maintenant d’élections, c’est fini alors ?

    Geneviève :

    Non !

    Le Rotpier :

    Comment ça non ? Vous en avez encore une autre sous le chapeau ?

    Geneviève :

    Un peu mon n’ veu ! Comment que je vais les entuber les guignols de chez Endemol !

    Le Rotpier :

    … Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que ça va décoiffer ?

    Geneviève :

    Un peu mon gars, ça va être chaud … très chaud !

    Le Rotpier :

    Ou la la ! … Je crains le pire !

    Geneviève :

    Mais non mon lapin, ça va être géant ! Je vais organiser l’élection de Miss Tigri ! Défilé à poil et c’est le plus beau minet, le plus beau minou, la plus belle foufoune qui sera élue !

    Le Rotpier :

    Mais c’est impossible Geneviève ! Vous ne pouvez pas faire cela ! Et la bienséance ? Que faites-vous de la bienséance ?

    Geneviève :

    Je m’en tape de la bienséance, je te l’ai déjà dit mon joli ! Ah ! Ils ont voulu la guerre les empaffés de chez Endemol ! Bande d’en …

    Le Rotpier :

    Stop Geneviève ! Je suis forcé d’arrêter là car je vais me faire virer de mon journal et je n’aurais plus de boulot ! Et comme j’ai beaucoup moins d’idées que vous sous le chapeau, je serais cuit !

    Voila, vous savez tout et je vous tiendrais au courant dès que je verrais de la fumée sortant de sous son chapeau !

    Le Rotpier

     

    Nota :

    A 88 balais, elle a toujours la pêche la de Fontenay :

     

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Genevi%C3%A8ve_de_Fontenay

     

     

     

     

     

     


    4 commentaires
  •  

    L'actualité vue par Rotpier 1ère image de présentation

    Avertissement : 

    Même si n’est pas tout à fait sûr, c’est quand même fortement probable.

    Et si c’était tout à fait le contraire, j’aurais au moins eu le mérite de mettre le doigt dessus afin que vous y jetiez un œil !

    xxxxxxxxxxxxxxxxx

    .

     1er scoop :

    De notre envoyé spécial à Longcochon 39250, petit village du Jura proche de Long-Le- Saunier et dont les habitants ont pour gentilé : «  Les Couchetards » ( Ceci est totalement exact ! )

     Hier, les gendarmes sont intervenus suite à l’appel d’un voisin, sur un élevage porcin situé sur la commune précédemment citée.

    En arrivant, les gendarmes médusés ont découvert le propriétaire dansant et chantant en tournant autour d’une bétaillère en feu avec deux truies déjà mortes et bien grillées à l’intérieur. L’individu, Oscar Nage, chantait à tue-tête : « Tiens t’auras du boudin, t’auras du boudin » en hurlant comme un dément. Il convient de préciser qu’il avait passé 5 ans dans la Légion Étrangère et qu’il avait fait un mauvais atterrissage sur la tête en sautant sur Kolvézi au Zaïre. Après l’avoir ceinturé et embarqué manu-militari, ils ont commencé leur enquête. Il s’est avéré que l’éleveur porcin était désespéré à la suite du départ de sa femme, Peggy, qui en avait assez de le voir se soûler au moins 3 fois par semaine. Il ne donnait plus à manger aux femelles reproductrices de son élevage, d’où son inculpation immédiate pour : « Mise en danger de la vie des truies ».

    A la question : « Risque-t-il de la prison ferme ? », le juge chargé de l’instruction a déclaré : «  Qui vivra verrat ! »

    Affaire à suivre donc …

    xxxxxxxxxxxxxxxx

     2ème scoop :

    Des rumeurs plutôt vaches courent du coté de la Place Beauveau : avec le Darmanin, il faut s’attendre à tout !

     Selon des sources fiables bien identifiées et dans le cadre de la lutte contre la Covid, le pouvoir préparerait des actions de choc. Deux rafles de vieux de santé précaire ( âge, diabète, cholestérol, surcharge pondérale etc. ) seraient en cours de préparation, l’une dans la moitié nord de la France et l’autre dans la moitié sud. Coté nord, les vieux seraient coulés dans la Manche et coté sud dans la Méditerranée.

    Le nom de code de ces opérations serait : « 20 000 vieux sous les mers ». Némo, le chien de Macron, a déjà flairé l’affaire et marche la queue basse dans les couloirs de l’Elisée : il craint pour sa maîtresse.

     Affaire à suivre donc …

     

    xxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Remarque :

    Si quelqu’un m’interpelle au sujet de mon humour un tantinet déplacé, je lui dirais que l'ouverture d'esprit c'est comme l'ouverture des jambes ça se cultive !

     

    Et pis c'est tout pour aujourd'hui !

    Le Rotpier

     

     

     

     


    4 commentaires
  • Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )

     

    Seulement de l’homme ?

     

    .

    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Aujourd'hui, c'est une valeur ajoutée que je vous propose :

    D’après une Image prise sur le net et qui a beaucoup circulé !

    Deux symboles se prêtent main forte pour éjecter Trump : la Statue de la Liberté et un masque géant © Vasco Gargalo

    Petite valeur ajoutée par Pierre :

     

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Les temps sont durs avec la Covid !

     

       

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Épicétou !

     Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

     

     
     

     


    3 commentaires
  • xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Aujourd'hui, je vais vous parler de :

     

    Setting Bull, image du net 

     

    La véritable histoire de Sitting Bull.

    Le grand chef indien, Sitting Bull ( Taureau assis ) né dans le Dakota du sud, n’était pas avare, mais il était très près de ses sioux. Il disait toujours : « Un sioux c’est un sioux, l’argent est peut-être le nerf de la guerre, mais sans hommes il n’y a plus de guerre. » C’était un grand sage.

    Il savait très bien s’occuper de ses sioux et surtout bien les placer. Le Lieutenant-Colonel Custer en fit les frais à Little Bighorn ( où ça s’est bigorné sévère ! ) il y laissa, lui et ses hommes, plus que des plumes : leurs peaux, sous les yeux des bisons médusés assis ou debout selon leur humeur. Ses chefs de guerre étaient Crazy Horse ( qui ne faisait pas de cabaret ) et Gall ( qui n’avait rien à voir avec France )

     

    Image du net : je n'avais pas été accrédité

    pour prendre moi-même des photos

    Plus tard, les américains lui fauchèrent la plupart de ses sioux à coup de fusils et de mitrailleuses. Suite à cela, il se réfugia au Canada où il fit un long setting et coinça la bulle un bon moment. Il en sorti pour rejoindre les États-Unis où, après la prison et les réserves indiennes, il fini par se faire assassiner par un policier amérindien, un certain Bull Head, manipulé par de méchants américains. Buffalo Bill, envoyé à toute hâte pour essayer de régler le conflit, arriva trop tard, bicause qu’il s’était soûlé la gueule en cours de chemin ( véridique ! ).

    Voilà toute l’histoire, la vraie, de Sitting Bull. J’espère que vous ne crèverez pas trop de jalousie face à l’étendue de mes connaissances vastes comme les plaines du Dakota.

    C’est terminé, je range ma plume et je rejoins mon teepee où je vais m’installer assis après être allé faire pipi pour buller et méditer sur la méchanceté des vilains Républicains d’Outre Manche dont l’affreux Donald est le digne héritier !  

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    L’adage du jour :

    «  Indien vaut mieux que deux Tulauras. »

    Les Tulauras étaient des membres d’une tribu Aztèque très à couteaux tirés avec les autres tribus du coin et qui coupaient systématiquement les queux de leurs chats, vu que ces dernières collaboraient avec les Conquistadors de Cortès ! Je tenais à ce point de précision.

    Le Rotpier

     

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

     

     

    J'ai beau essayer de prendre de la hauteur,

    je reste souvent au ras des pâquerettes !

    Mais qu'importe,

    ce qui compte c'est de ne pas se dégonfler !

     

    Signé : Le Rotpier

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  •  

     

    L'actualité vue par Rotpier 1ère image de présentation

     

    Avertissement : 

    Même si n’est pas tout à fait sûr, c’est quand même fortement probable.

    Et si c’était tout à fait le contraire, j’aurais au moins eu le mérite de mettre le doigt dessus afin que vous y jetiez un œil !

    xxxxxxxxxxxxxxxxx

    .

    Par les temps qui courent, il est toujours agréable d’annoncer de bonnes nouvelles et celle-ci en est une :

     Une startup implantée à Saclay, la Silicon Valley française, vient de mettre au point un test de dépistage très performant pour la Covid, et dont les résultats tombent dans les 10 minutes qui suivent. Ykul, c’est le nom de la startup, a eu le feu vert pour sa production et sa diffusion. Le seul inconvénient est que les lesbiennes sont allergiques au test Ykul, mais elles ne représentent que 1,5 % des Françaises et pourront toujours continuer à utiliser l’ancien test.

    Du coté de l’Oncle Sam, ça grimace sec et du coté de l’Empire du Milieu ça rit jaune ! Ils ne décolèrent pas d’avoir été battus sur le poteau par des p’tits gars du pays des fromages qui puent !

    Le PDG d’Ykul, qui n’est pas un coincé de la jactance, a déclaré texto : « Je m’en bas les - - - - - - -  et je vais me les faire en or ! » Je me dois de préciser ici que le gars en question s’appelle Arnaud Diard … ceci expliquant peut-être cela !

    Dans un Tweet furibard, Trump a traité d’incapables les gars de la Silicon Valley ! Arnaud Diard a déclaré, en privé, que le jour ou il mettrait au point un test d’évaluation de la connerie, il en enverrait un gratuitement au dingo de la Maison-Blanche !

    Espérons qu’il n’en sera plus le locataire d’ici là !

    Voilà, voilà !

     

    Remarque :

    Si quelqu’un m’interpelle au sujet de mon humour un tantinet déplacé, je lui dirais : « Et alors? Et alors ? Tout le monde ne peut pas faire le con finement ! » Mais, en sera-t-il convaincu in fine ?

    Je ne sais pas et après tout je m’en bas les … cuisses !

     

    Et pis c'est tout pour aujourd'hui !

    Le Rotpier

     

     


    2 commentaires
  • Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )

     

    Seulement de l’homme ?

    .

    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Aujourd'hui, il n'y qu'une seule connerie car elle est très longue ! 

    La connerie du jour :

    Je vais vous parler aujourd’hui de Roland le Preux, dit aussi Roland de Roncevaux ou encore Roland de Rongeveaux car il adorait les escalopes et les paupiettes.

     Une légende, la plus courante, dit qu’il serait mort en soufflant dans son cor ( en réalité son olifant, car un olifant, ça trompe énormément ) pour prévenir Charlemagne, qui ne se pressait pas, de l’attaque de son arrière-garde par les Sarrazins. Donc, Roland de Roncevaux serait mort au pays des Maures pour avoir trop soufflé dans son cor. Sommes-nous bien d’accord ?

    Une autre légende coure encore, qui m’a été rapportée par le pittoresque député pyrénéen Jean Lasalle et confirmée par François Bayrou le furet de la politique et le féru d’histoire qui a écrit : « Henri IV, le roi libre ». Ce qui ne l’a pas empêché, Henri IV, d’être embroché par le sieur François Ravaillac , lui qui embrochait joyeusement les filles, qu’elles soient de sang royal ou pas ! Il aurait pu mourir de la vérole comme François 1er ou Louis XV qui n’est pas mort dans un fauteuil, je tiens à le signaler ici.

    Explorons donc cette autre légende :

    Elle se situe bien sûr au même endroit, c'est-à-dire le col de Roncevaux, mais elle diffère de la précédente et est, il faut le souligner, beaucoup plus vache !

    Si je me contentais d’un résumé expéditif, je dirais que Roland de Roncevaux n’est pas mort en soufflant dans son cor, mais qu’il est mort parce que quelqu’un ( en l’occurrence quelqu’une ) a trop soufflé dans son corps. Mais vous savez bien que je ne me contente jamais de récit bref, comme Pépin, mais que je développe volontiers afin que tout le monde ait accès à la culture, ce qui est un minimum en soi.

    Je développe donc :

    Le chef des Sarrazins qui traquait l’arrière-garde de l’armée de Charlemagne s’était aperçu que Roland de Roncevaux était un sacré gaillard et un sacré guerrier et qu’il allait lui mener la vie dure. Alors, il usa de la ruse et des talents de séduction d’une de ses espionnes favorites : Albertine la Sarrasine qu’il ne faut pas confondre avec Albertine Sarrazin, celle de « La cavale », de « L’astragale » et des « Biftons de prison » … vous suivez bien ? C’est clair pour vous ?

    Donc il envoya sa Mata Hari à lui pour séduire Roland de Roncevaux. Elle le rejoignit au col de Roncevaux et non au col de Luth comme certains le prétendent ( le col de Luth est russe comme tout un chacun le sait ). Donc, mettant en avant ses talents de séductrice, elle proposa à Roland une petite gâterie et, se faisant, elle souffla si fort qu’elle fit exploser sa vessie et en même temps son abdomen !

    Voilà exposée (et non explosée!) la seconde version de cette légende connue sous le nom de «  La soufflette alpine » bien quelle soit née dans les Pyrénées.

    Une troisième version assure qu’il ne s’agissait pas de Sarrazins, mais de Vascons (pas de Gama à ma connaissance), des autochtones de la péninsule ibérique.

    Qu’importe, le résultat reste le même : Roland est mort d’un éclatement du corps.

     

    Moralité :

    « Gardez-vous bien des Sarrasines

    aussi mâtines que coquines

    qui séduisent et embobinent

    ça finit dans l’hémoglobine ! »

     

     

    Le Rotpier

     

          

    xxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Épicétou !

     Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

     

     
    4
     

     


    7 commentaires
  • Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )

     

    Seulement de l’homme ?

     

    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    1ère  Connerie :

    Il serait grandement temps de s’occuper de l’impact effrayant, sur les terres arables, de la scoliose du lombric qui ne peut plus faire son travail d’aération, ce qui conduit à avoir des terres dures comme du parpaing.

     

    2ème Connerie :

    Si vous voulez être classe lors d'une villégiature en bord de mer, je vous conseille de customiser votre Smartphone avec une coque en forme de moule imprégnée d'un subtil parfum de marée. Le must étant de changer de sonnerie et d'opter pour une musique donnant un peu de vague à l'âme (pour ne pas dire de vagues à lames !). Si avec ça vous n'harponnez pas une sirène ou un descendant de Neptune (selon vous goûts !) il ne vous restera plus qu'à aller vous soûler dans un estaminet du port et ensuite de vous jeter dans les eaux glauques du bassin de renflouage !

     

    3éme  Connerie :

    J’ai longtemps cru que l’affaire « Sacco et Vanzetti » était l’affaire « Sappho et Vanzetti » et que c’était un drame amoureux qui s’était déroulé sur l’île de Lesbos, engendrant un grand dépit chez Sappho, d’où sa propension à devenir lesbienne. Comme quoi, une petite confusion au départ peut chambouler énormément la compréhension de l’histoire !

     

    4éme  Connerie :

    Il y a des grosses huiles qui, bien qu’étant de véritables pisse-vinaigre, racontent des salades quand ils sont poivrés. Ce qui, avouez-le, ne manque pas de sel !

      

    5éme  Connerie :

    Tout jeune, on est un moutard

    Plus tard, on devient parfois un routard

    Il est des vieux beaux qui font encore la roue tard

    Mais tous devenons mous tôt ou tard et ce n’est pas le panard Balthazar !

    Mais c’est la vie et mieux vaut prendre cela avec philosophie :

    il n’y a pas de quoi fouetter le Père Fouettard

    ce qui lui procurerait des maux tard !

     

          

    xxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Épicétou !

     Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

     

     
     

     

     

    5 commentaires
  •  

    Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)
     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)
     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )
     

    Seulement de l’homme ?

     

    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Salut brav' gens ! Me voila de retour et je vous livre mes premières conneries du jour !

    .

    1ère  Connerie :

     Celui qui pratique la langue de bois n’a pas intérêt à rouler des pelles à une allumeuse ! 

     

    2ème Connerie :

     Chez la femme, l’âge mène aux poses !

     

    3éme  Connerie :

     Le sérail killer étranglait les prostituées d’une seule main,

    de l’autre, il se grattait l’occiput !

     

    4éme  Connerie :

     Quand on prend une bonne cuite, souvent on gerbe sévère … mais cela peut avoir d’autres couleurs selon ce que l’on a bu ou mangé !

     

    5éme  Connerie :

     Plus on vieillit, plus on a l’allégresse à plat tôt !

     

    6éme  Connerie :

    Certains pratiquent la méthode Coué (du bon vieil Emile ! … appelée aussi la méthode à Mimile ! ). Pour moi, cela ne marche pas, alors je pratique la méthode « Secoué » : je me bourre le pif et là, ça va beaucoup mieux !

          

    xxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Épicétou !

     Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

     
     

    3 commentaires
  • Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)
     

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)
     

    « Le rire est le propre de l'Homme »

    Rabelais ( Pantagruel )
     

    Seulement de l’homme ?

     

    Le dicton de présentation :

    Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries !

    N’ ayant pas de voisine à portée de langue .................................

    .

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Aujourd’hui, vous avez droit à la grosse connerie du jour qui est trop longue pour être mise en rébus et à la ballade qui l’accompagne avec des rimes en « ouille » … ouille, ouille, ouille ! … Mais je n’ai pas dérapé alors que c’est un terrain très glissant ! 

     

    La connerie du jour :

     Est-ce que cela porterait atteinte à ma renommée si j’affirmais que les trompes de Fallope des femmes pygmées pourraient être qualifiées, au regard de leur petitesse, de trompettes de Fallope ?

    Partant de cette première vision des choses, ne pourrait-on pas dire aussi que, si une de ces femmes étaient atteintes de syphilis, les dites trompettes pourraient être qualifiées de trompettes de la mort pour ses partenaires sachant que là-bas, la pénicilline ( et non pénis cilline ) est rare ?

    Je sais, je ne sortirais pas grandi de tout cela, mais l’important c’est de sortir couvert, que l’on soit pygmées ou pas !

    Je vous quitte car mon épouse, qui n’est pas pygmée, m’a promis une omelette aux champignons pour ce midi … je ne sais pas encore quels sont ceux qu’elle choisira !

     

    La ballade de la chtouille … que l’on soit pygmée ou pas !

     

    Si c’est la chtouille qui te gratouille

    c’est que t’es pas sorti couvert,

    ça va te fair’ mal ouille, ouille, ouille,

    tes choses vont virer au vert !

     

    Une drôle de ratatouille,

    un repas rêvé pour les vers :

    à se comporter en andouille

    on crèv’ comm’ l’ami de Flaubert ! *

     

    A tripoter les rimes en « ouille »

    cela peut finir de travers,

    ça peut se barrer en quenouille

    … je ne remets pas le couvert !

     

    Je ne souhaite pas d’embrouille,

    non plus d’essuyer de revers

    ni d’être pris par la patrouille :

    je préfère me mettre au vert !

     

     

    * Question subsidiaire :

     

    Qui était l’ami de Flaubert mort de la syphilis ?

    … C’était juste un petit mot en passant !

     

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Et pour terminer, une connerie et pas sous les brumes de l'alcool ... OK ?

     

    .

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Épicétou !

     Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

     
     
     

     


    9 commentaires
  • Préface ( et alors ! … j’ai bien le droit aussi …non ? )

    Qu’est-ce qu’une idée neuve, brillante, extraordinaire ?

    Ce n’est point, comme se le persuadent les ignorants, une pensée que personne n’a jamais eue, ni dû avoir.

    C’est au contraire une pensée qui a du venir à toute le monde et que quelqu’un s’avise le premier d’exprimer.

    Boileau ( préface des « Œuvres » )

    Sans nous comparer à Boileau (d’ailleurs, moi, j’en bois assez peu !) nous pouvons quand même émettre quelques pensées pour épancher ainsi nos vies ! Sans avoir trop mal aux genoux ....... ?

    Et pis c’est tout !

    Rotpier

     

    Statue dans mon jardin !

    Si tout n’est pas bon,

    ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Le Pacs a plus de 20 ans, vive le Pacs !

    Quelques réflexions sur cet acte qui a fait couler beaucoup d'encre, de salive et bien d'autre chose encore !

     

    Mise au point :

     De nombreux pacsés n’ont pas le bac C et inversement : de nombreux bac C ne sont pas Pacsés !

     

    Enquête :

     Le passé des pacsés fut passé à la moulinette !

     

    Nécrologie :

     Son pacsé est décédé : il a trépacsé ! Du coup il se retrouve totalement dépacsé et son avenir aussi : cette fois encore, même l’autre mort, il l’a dans le dos ! ( Il convient de remarquer que je suis très poli ! )

     

    Petit anagramme qui ne pèse pas lourd :

     «  T’es pas scap de signer un pacs ! »

      

    Philosophie :

     Le pacsé, c’est le pacsé, même en regardant devant (surtout !) on l’a toujours derrière soi !

      

    Nota :

     Quelques unes de ces fines remarques ne collent que pour les pacsés mec-mec ! …Tiens,  j’aime bien le terme !

     J’espère que vous ne me pacserez pas un gros savon pour ces quelques conneries !

     

    Et pis c’est tout pour aujourd’hui... pour le Pacs !

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

     Une pensée sur un tout autre sujet ... à ne pas mettre dans toutes les mains ( éloigner les enfants de moins de 8 ans de votre écran ! )

    Je ne commencerai à croire à une amorce de la fin de la lutte des classes et du racisme que quand je verrai une salle de cinéma du 16ème programmer un film du genre : « Pète-moi le minou Mohamed, mon gros loup ! ». Mais je crains que cela ne soit pas gagné d’avance !

     

    Épicétou mes loulous !

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Pour terminer, je vous laisse  une petite énigme qui ne me fera pas monter au Paradis, même si j'en implorais Vanessa !

    Je n'en suis pas un, c'est certain mon cousin ! 

     

            Être un :

     

    Réponse :   " Être un cul béni " !

     

     

    Oh ! Le vilain Rotpier qui sera excommunié !

     

     xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    xxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Épicétou !

     Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

     

    7 commentaires
  •  

    Préface ( et alors ! … j’ai bien le droit aussi …non ? )

    Qu’est-ce qu’une idée neuve, brillante, extraordinaire ?

    Ce n’est point, comme se le persuadent les ignorants, une pensée que personne n’a jamais eue, ni dû avoir.

    C’est au contraire une pensée qui a du venir à toute le monde et que quelqu’un s’avise le premier d’exprimer.

    Boileau ( préface des « Œuvres » )

    Sans nous comparer à Boileau (d’ailleurs, moi, j’en bois assez peu !) nous pouvons quand même émettre quelques pensées pour épancher ainsi nos vies ! Sans avoir trop mal aux genoux ....... ?

    Et pis c’est tout !

    Rotpier

     

    Statue dans mon jardin !

    Si tout n’est pas bon,

    ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Quelques anagrammes (à vous de les dénicher !) ou quelques bêtises sur nos ministres et secrétaires d’Etat actuels ( suite ! ) :

     

    • Gérald Darmanin, futur grand mandarin de l’intérieur ?

     

    • Marlène Schiappa, chargée des problèmes liés à la constipation.

     

    • Élisabeth Borne : selon certains, elle les a dépassées depuis longtemps !

     

    • Sébastien Lecornu, que certains appellent le Diablotin de la politique.

     

    • Eric Dupont-Moretti, beaucoup, dans la magistrature, l’appelle Eric-Ducon-Moretti.

     

    • Roseline Bachelot : chargée de la protection des piscines.

     

    • Olivier Véran, sa phrase favorite est : « Je suis navré ! »

     

    • Brigitte Bourguignon, chargée de la promotion des petits plats mijotés.

     

    • Annick Girardin qui ne bois pas, qui ne fume pas, qui ne drague pas mais qui cause, on la confond souvent avec quelqu’un d’autre !

     

    • Julien Denormandie : même pas né au pays du fromage qui pue !

     

    • Amélie de Montchalin, surnommée Amélie de Monchagrin par rapport aux peu de revalorisations qu’elle compte accorder aux fonctionnaires.

     

    • Sarah El Haïri le vendredi pleurera le dimanche.

     

    • Olivia Grégoire : une grégaire de droite qui a fait un faux pas vers Manuel Walls ou l’inverse ?

     

    • Bérangère Abba, chargée de la promotion de la musique Pop.

     

    • Clément Beaune, chargé des relations avec les EPHAD (anciennes hospices)

     

    • Natalie Elimas, chargée de la protection rapprochée des escargots.

     

     

    Question subsidiaire :

    Quels sont les portefeuilles détenus par chacun des ministres ou secrétaires d'Etat cités !

    Nota : J’eu aimé que l’on appelât les dames Ministres, des Ministresses, qu’elles aient les cheveux noués ou pas !

     

     

    Étpicétou pour aujourd’hui !

     

    Je tiens à m’excuser auprès des Ministres et des Ministresses de ma légèreté ... ou de ma lourdeur selon le caractère de chacun !

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Pour terminer, je vous laisse  une petite énigme et j'espère que vous ne serez pas dans cette position peu confortable !

    Même si c'est la mienne, cela pourrait être la votre !

     

    Être

     

    Réponse à l'énigme : " Être cul par dessus tête ! " 

     

     

    Oh ! Le vilain Rotpier !

     

     

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Épicétou !

     Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

     

     

    5 commentaires
  • Préface ( et alors ! … j’ai bien le droit aussi …non ? )

    Qu’est-ce qu’une idée neuve, brillante, extraordinaire ?

    Ce n’est point, comme se le persuadent les ignorants, une pensée que personne n’a jamais eue, ni dû avoir.

    C’est au contraire une pensée qui a du venir à toute le monde et que quelqu’un s’avise le premier d’exprimer.

    Boileau ( préface des « Œuvres » )

    Sans nous comparer à Boileau (d’ailleurs, moi, j’en bois assez peu !) nous pouvons quand même émettre quelques pensées pour épancher ainsi nos vies ! Sans avoir trop mal aux genoux ....... ?

    Et pis c’est tout !

    Rotpier

     

    Statue dans mon jardin !

    Si tout n’est pas bon,

    ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Quelques anagrammes (à vous de les dénicher !) ou quelques bêtises sur nos ministres actuels :

     

    • Selon Jean Castex, tous les propos tenus ci-après ne sont pas parfaitement exacts et je le confirme !

     

    • Le grand-père de Marc Fesneau était un petit agriculteur et possédait une faneuse pour retourner ses foins.

      

    • L’actrice préférée d’Elisabeth Moreno est Marilyne Monroe.

     

    • Jean-Yves Le Drian a un faible pour l’Irlande.

     

     Il parait que Franck Riester aide bien les jeunes à mettre les pieds aux étriers.

     

    • Barbara Pompili mais on ne sait pas qui est Pili !

     

     Emmanuelle Wargon aurait du être nommée aux transports et en particulier en charge de la SNCF chargée d’accrocher les wargons !

     

    • Jean-Baptiste Djebarri aurait du être nommé Ministre de la défense des éléphants (au PS : ils ont presque tous disparu !) en tant que 1er Ministre, on se trompe parfois d’affectation !

      

    • Roxana Maracineanu aurait du être nommée Ministre de du reboisement des forêts !

     

    • Bruno Le Maire éliminera tant que faire se peut au maximun les déficits de la France, mais se n’est pas gagné d’avance !

      

    • Alain Griset aime beaucoup les tigres, mais on ne sait pas s’il en a mis un dans son moteur pour avancer plus vite !

     

    • Florence Parly fera un grand discours sur les engagement militaires de la France sur le Parly de la défense !

     

    Question subsidiaire :

    Quels sont les portefeuilles détenus par chacun des ministres cités !

    Nota : J’eu aimé que l’on appelât les dames Ministres, des Ministresses, qu’elles aient les cheveux noués ou pas !

     

     

    Étpicétou pour aujourd’hui !

     

    Je tiens à m’excuser auprès des Ministres et des Ministresses de ma légèreté ... ou de ma lourdeur selon le caractère de chacun !

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Pour terminer, je vous laisse  une petite énigme et j'espère que vous la trouverez pour ne pas l'avoir...

     

     

    Oh ! Le vilain Rotpier !

     

     xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Épicétou !

     Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

     

    5 commentaires
  •  

    C' est une compilation de plusieurs articles déjà parus !

     

    Un petit clic pour se mettre dans le bain !

     

    =

     

    Le défilé du 14 Juillet !

    la Légion étrangère à l’honneur :

     

     

    Refrain
    Tiens, voilà du boudin, voilà du boudin, voilà du boudin
    Pour les Alsaciens, les Suisses et les Lorrains,
    Pour les Belges y'en a plus (bis)
    Ce sont des tireurs au cul
    Pour les Belges y'en a plus (bis)
    Ce sont des tireurs au cul.

    I
    Nous sommes des dégourdis, nous sommes des lascars,
    Des types pas ordinaires,
    Nous avons souvent notre cafard,
    Nous sommes des Légionnaires.

    II
    Au Tonkin, la Légion immortelle
    A Tuyen-Quang illustra notre Drapeau.
    Héros de Camerone et frères modèles
    Dormez en paix dans vos tombeaux.

    III
    Nos anciens ont su mourir
    Pour la Gloire de la Légion,
    Nous saurons bien tous périr
    Suivant le tradition.

    IV
    Au cours de nos campagnes lointaines,
    Affrontant la fièvre et le feu,
    Nous oublions avec nos peines
    La mort qui nous oublie si peu
    Nous, la Légion.

    Image du net

     

    Les dictons, mais pas que, sur la légion :

    1er dicton :

    Quand une légion étrange erre, c’est la Légion Etrangère !

    2ème dicton :

    Où le légionnaire passe, la chèvre trépasse !

    3ème dicton :

    En corse, quand les chèvres sont très fatiguées, certains disent que la Légion n’y est pas étrangère et que ce n’est pas pour rien que leurs tabliers sont usés !

    4ème dicton :

    En amour, pour un légionnaire, un boudin c'est très bien, mais à défaut il prend plus beau !

    5ème dicton :

    Ne fais jamais de bras d'honneur à un gars de la Légion si tu tiens à ton petit fion !

    La devise du sapeur légionnaire :

    Etre sapeur et sans reproche

    Le conseil du toubib légionnaire aux nouveaux:

    Si tu vas dans un coin où il y a des cactus, n'oublie pas la pince à épiler, si il n'y en a pas, n'oublie pas la pommade pour le poignet !

    Nota :

    Moi, je ne prends pas position : je pars bientôt en vacances en Corse du coté de Calvi !

    Suggestion :

    Pour étoffer avantageusement la Légion Etrangère au défilé et compte tenu qu’il y a de plus en plus de filles dans l’armée, il n’y a qu’à les faire défiler sans le moindre uniforme ! Avec leurs ogives pointées et leur petit tablier de sapeur cela ferait un effet bœuf et réjouirait le soldat inconnu qui était, ne l’oublions pas, un poilu !

    C'est pas moi, c'est ma soeur qu'a cassé le matos du sapeur!

    C'est pas moi, c'est ma soeur qu'a foutu la vérole au sapeur!

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Le poème du jour :

    Préambule :

     Après le défilé, l'enf- - - -  !   ... Là, je me sauve !

    Légionnaire

    Image du net

     

    ;

    Les grands amours ne sont pas légion,

     

    Elle avait de grands yeux marron

    pailletés d’éclats couleur sable,

    un regard indéfinissable

    et elle  avait un beau giron !

     

    Lui abhorrait les laiderons

    et les trouvait insupportables,

    son charme était incontestable

    avec ou sans son ceinturon !

     

    Il en avait fait sa compagne

    alors qu’il était en campagne

    dans les alentours de Calvi.

     

    Leurs rencontres étaient très brèves

    mais leur désir bien assouvit :

    le légionnaire aimait sa chèvre !

    .

                                          Rotpier

     

     

    Chèvre

    Image du net

     

     

    Je vous laisse sur le sable chaud avec l'homme aux oreilles de chou :

     

     

    Comme demain c’est la Saint Donald, je vous salue mes petits canards ! Mais je ne salue pas le vilain gros canard de la Maison Blanche !

     

    Ėpicétout pour Aujourd'hui !

    Le Rotpier

     


    4 commentaires
  • Préface ( et alors ! … j’ai bien le droit aussi …non ? )

    Qu’est-ce qu’une idée neuve, brillante, extraordinaire ?

    Ce n’est point, comme se le persuadent les ignorants, une pensée que personne n’a jamais eue, ni dû avoir.

    C’est au contraire une pensée qui a du venir à toute le monde et que quelqu’un s’avise le premier d’exprimer.

    Boileau ( préface des « Œuvres » )

    Sans nous comparer à Boileau (d’ailleurs, moi, j’en bois assez peu !) nous pouvons quand même émettre quelques pensées pour épancher ainsi nos vies ! Sans avoir trop mal aux genoux ....... ?

    Et pis c’est tout !

    Rotpier

     

    Statue dans mon jardin !

    Si tout n’est pas bon,

    ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    1ère pensée (sérieuse !) :

     

    " L'humanité produit toutes sortes d’hommes, les meilleurs et les pires. Leurs caractères et leurs orientations dépendent le plus souvent du creuset qui les a vu naître et grandir "

     

    2ème pensée :

     

    Pour faire de la politique à haut niveau, il faut :

    • Savoir parier

    • savoir lécher

    • Savoir poignarder

    • Savoir retourner sa veste

    • savoir ramasser des savonnettes

     

    Pour résumer, il faut être prêt à tout !

    Un vrai métier d’équilibriste et parfois sans filet ( ah ah ah ! )

    Bref, une vie normale quoi !

    Et pour faire tout cela, il y en a bon nombre qui passe par l’ENA.

    A croire qu’il y a des cours qui préparent à tout cela à la fabrique à énarques !

    Etant curieux par nature, je voudrais bien pouvoir assister ( juste pour observer ! ) à une séance de cours pratiques sur le ramassage de savonnettes ! 

     

    Question subsidiaire :

    Il y a-t-il eu une promotion « Catulle » ou « Sappho » à l’ENA ?

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Pour terminer, une petit énigme :

    C'est une expression qu'il faut trouver et j'espère que vous ne l'aurez pas !

     

     

    Oh ! Le vilain Rotpier !

     xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    xxxxxxxxxxxxxxxxx

     

    Épicétou !

     Sur ce, le Rotpier vous salue bien !

     

     

    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique