•  

    Salut brav' gens !

    Comme je suis un peu abonné au CHU de Rouen en ce moment, je vous remets quelques pensées liées à cet univers !

     

    Préambule :

     « La plus perdue de toutes les journées est celle où l’on n’a pas ri. »

    Chamfort

         « La plus perdue de toutes les journées est celle où l’on n’a pas ri … surtout à Rouen !  »

    Rotpier

    « Le sourire et le rire ne sont pas des placebos : ils participent activement au rétablissement du patient ou, pour le moins, à un mieux être psychique. »

    Pierre Dupuis

    Partant de ces postulats, pourquoi ne pas en profiter tout de suite en étendant leur champ d’application aux équipes médicales dont la bonne humeur peut se révéler contagieuse au sein de leur service et même certainement dans les autres, voire au-delà ?

    Voici donc quelques jeux de mots et quelques saillies (qui ne sont point réservées au seul service de sexologie !) un tantinet loufoques et tournant autour de l’univers médical.

    Pensées loufoques sur la médecine

    Nota :

    Ne cherchez pas de logique d’enchaînement : le tout est en vrac !

    .

    J’ai longtemps cru que « Médecins sans frontières » était la devise d’une strip-teaseuse internationale.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    En toute logique,  le pendant féminin de « carabin » devrait être « carabine ». Dans cette hypothèse, seraient-elles plutôt à un coup ou à répétition ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    En toute logique,  le pendant féminin de « mandarin » devrait être « mandarine ». Dans cette hypothèse, seraient-elles plutôt sucrées-acides ou carrément acides ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Dans les hôpitaux, les grands mandarins parlent-ils couramment le chinois ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Les enfants conçus à partir de sperme en paillettes ne risquent-ils pas de développer une phobie des congélateurs ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Les enfants conçus à partir de sperme en paillettes ne risquent-ils pas de développer une tendance à vouloir vivre dans le luxe et faire la fête en permanence ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Tirer la langue à son otorhino, c’est rosse.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Oncologie, ma tante aussi !

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Il ne faut jamais être en froid avec l’azote liquide, on peut en avoir besoin un jour ou l’autre.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Un neurologue a-t-il le droit d’exercer dans le monde entier ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Le comble pour un proctologue, c’est de manquer de doigté.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Un proctologue peut-il pratiquer des touchers rectaux à des natifs du verseau ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Un spéléologue de très petite taille, très habile à se faufiler dans le moindre trou, n’aura pas forcément les aptitudes nécessaires pour devenir un bon gynécologue.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Le développement excessif de l’hippocampe du cerveau entraîne-t-il automatiquement une propension à avoir des fièvres de cheval ?

    xxxxxxxxxxxx

      

    Un pneumologue qui se retrouve à travailler chez Michelin a probablement eu un problème d’orientation, ou alors … c’est un type vachement gonflé.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Avec le cœur à gauche, le foie à droite, le nombril au milieu et la tête et les pieds aux extrêmes, comment voulez-vous que l’homme soit bien dans son assiette lors des campagnes électorales ? 

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Un néphrologue ne travaille pas au pif pour diagnostiquer vos problèmes de reins.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Toute gastro durant plus de 3 jours peut être considérée comme une fidèle gastro que l’on habite à la Havane ou pas.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    La dermatologie se pratique rarement à la maison.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Si vous avez les nerfs à fleur de peau et que vous venez consulter en dermatologie, vous vous trompez de service.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    La sexologie n’est pas l’étude de la manière de faire l’amour chez soi.

     

    xxxxxxxxxxxx

      

    L’hématologie n’est pas un service de cours de maths à domicile.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    L’hépatologie n’est pas la science qui consiste à préparer les nouilles à la maison et les spécialistes italiens ne sont pas meilleurs que leurs collègues français.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    L’obstétrique est une spécialité assez éloignée de la sexologie… quoique, au départ il y ait un rapport certain.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Si, pour des problèmes d’érection, vous venez consulter en obstétrique, vous vous trompez de service.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    La diététique n’a rien à voir avec la piroplasmose des chiens.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Si la gastro enterre Olog, c’est qu’Olog a été mal soigné.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

     Un rhumatologue ne pourra rien pour votre coryza chronique à moins que vos doigts soient dans un état tel que vous ne puissiez plus vous moucher.

     

    xxxxxxxxxxxx

    On peut-être réfractaire à la thérapie de groupe et très ouvert à la thérapie de croupe.

     

     

     

    Et pis c’est tout … pour aujourd’hui !                    

     

    Rotpier

     

    Nota : J’avais déjà publié quelques une de ces pensées loufoques en pensées ou en rébus !

     


    4 commentaires
  •  

     

    panne-delectricite-2

    Billet d'excuse :

             Nous vous prions de bien vouloir excuser les absences de Pierre et de son camarade Rotpier pour les motifs suivants :

              Coupure totale d’électricité du jeudi 12 janvier 2017 au samedi 14 à 18 H 27 sans interruption et puis encore du dimanche 15 janvier de 14 H 30 à 19 H 40.

    Nous vous prions de ne pas prendre de sanction à leur égard et nous vous en remercions à l'avance.

    Fait et certifié conforme, à :

    34 Place des Corolles, 92079 Paris La Défense CEDEX

    Le responsable de la communication d' ENEDIS, *

    Théophile PASDEJUS-NULPAR

     

    panne-delectricite

     

     * ENEDIS : ex ERDF

    http://www.enedis.fr/erdf-change-de-nom-et-devient-enedis 

     

    Nota : J’allais vous mettre ce billet hier en début d’après-midi quand la 2ème coupure est intervenue ! Nous avions passé la matinée à tout ranger, chauffage et éclairage d’appoint + groupe électrogène. Nous avons du ressortir tout !

    Là, on ne range rien et on attend ! " Chat échaudé ne se refait pas b - - - - - - ! " ... c'est une variante de l'adage !

     J’ai en plus une semaine très chargée mais chutttttttttttttttt !

    +  les démêlées avec le maire de la commune, donc je serais absent jusqu’à la fin de la semaine ! ( peut-être les chouettes jeudi ? )

    @ +

     


    2 commentaires
  •  

     

    Je vous offre un petit … pastiche !

    A la vôtre !

     

    Cette foi-ci :

     

    «  Les mots bleus »

    de Christophe

     

    qui deviennent :

     

    «  Les gros bleus »

    de Rotpier

     

    Recette pour bien le déguster :

     

    1)   Un petit clic sur le triangle pour démarrer !

     

    2) On écoute religieusement l’artiste !

     

    3) On descend et l’on chante sur les paroles de l’affreux jojo de Rotpier !

    Et… si ça plait : on recommence jusqu’à ce que les voisins commencent à hurler !

    Donc : on écoute !

     
     
     
     
     
     

    Maintenant on y va !

     

     

    Les gros bleus,

     

    Ça fait six heures que je la brutalise

    Dans la chambre et pour des bêtises

    Cette fille je l’ai conduite à la mairie

    Je voudrais lui péter les dents

    Elle me sourit

    Il faudrait que je parte

     À tout prix

     

    Je lui ferais des gros bleus

    De ceux qui marquent bien les yeux

    Elle sera très ridicule

    Je m’élance et je la bouscule

    Pas un coup qui soit inutile

    J’ai le coup de poing très habile

    Et pas de contre

    Et pas de contre

     

    Je lui ferais des gros bleus

    De ceux qui rendent malheureux

    Je la cogn’rais sans la nommer

    Je suis peut-être démodé

    Le bruit des coups s’entend en ville

    Mais je m’en fous c’est ça mon style

     Et pas de contre

    Et pas de contre

     

    Il n’y a plus d’horloge elle est cassée

    Comme les chevets de la chambre à coucher

    En lambeaux sa chemise de nuit

    Sur le cul je la revois

    Qui me maudit

    Il faudra bien qu’elle comprenne

    À tout prix

     

    Je lui ferais des gros bleus

    On ne pourra plus voir ses yeux

    Toutes les claques que je donne

    Sont de grande classe et de haut vol,

    Il me reste une rancœur de bile

    Mon estomac est très fragile

    Et vaille que vaille

    Et vaille que vaille

     

    Je lui ferais des gros bleus

    De ceux qui sont très douloureux

    Fin de l’histoire et des paroles

    J’ai pas besoin de protocole

    Et de très longs discours futiles

    Ce ne serait pas dans mon style

    Et vaille que vaille

    Et vaille que vaille

     

    Je lui ferais des gros bleus

    De préférence sur les yeux

    Je lui ferais de très gros bleus

    De ceux qui sont très douloureux

    De très gros bleus

    De très gros bleus

     

     

     

    Et pis c’est tout !

     

    A la vôtre !

     

     

     

    Avec modération SVP !

     

    Rotpier

     


    votre commentaire
  •  

    .

    Rentrée scolaire

    Image du net

    Allez, je vous en remets une petite couche

    pour la rentrée !

    Je vous rappelle cette citation :

    La plus perdue de toutes les journées

    est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

    La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri

    ... même en province !

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

    J’ai souvent été mort de rire

    et pourtant je suis encore là !

    Rotpier

    Image du net !

    Spécial rentrée scolaire !

    Quelques petites pensées pour tout le monde, mais … tout particulièrement pour mes collègues enseignants.

    Chers collègues, vous qui allez retourner au charbon avec une majorité de mineurs, j’espère que les vacances (dans le nord ou pas) vous ont donné bonne mine et que vous allez exploiter le filon ! Que la veine soit avec vous et avec vos esprits hautement attentifs. Et n’oubliez surtout pas le plantage de piolet régulièrement : c’est un excellent dérivatif qui ne rend pas du tout chauve !

    Rotpier

    Les pensées du jour :

    1ère pensée :

    Quand on a été enseignant, on reste enseignant à vie, que l’on soit hémophile ou pas !

    2ème pensée :

    L’enseignement, c’est simple. C’est le principe des vases communicants : le savoir passe de l’enseignant à l’apprenant. Un petit bémol quand même … parfois, avec certains élèves, on se demande bien où placer l’entonnoir !

    3ème pensée :

    Quand un élève mérite un zéro, il faut le lui mettre … le zéro. Mais il ne faut surtout pas omettre (ou au cm, à la rigueur !) de s’en entretenir avec l’ensemble de l’équipe pédagogique, même et surtout à voix basses, car il y a de fortes chances qu’il y ait con s’il y a bulle !

    4ème pensée :

    Ayons une petite pensée toute particulière pour la jeune collègue qui avait encore l'année dernière un concierge très avide. J'espère que son problème est maintenant réglé !

    Le dicton (sérieux pour une fois !) :

    A propos de la pédagogie :

    Mieux vaut un prof ayant des connaissances moyennes et qui sait les faire passer à 50%, qu’un génie qui fait passer les siennes à 5% !

    Courage à vous tous et méditez encore cette expression relevée dans je ne sais plus quelle revue pédagogique et désignant les parents d’élèves comme des « géniteurs d’apprenants *» ! Où commence et où s’arrête la connerie !

    * authentique !

    Que Najat vous protège, avec ou sans lunettes !  Et rappelez-vous qu'il est interdit de lui faire des cobras d'honneur ! 

     

    Blog en vacances

    Très bonne rentrée à vous tous, moi, je pars en vacances samedi sur la cote normande, à Fécamp pour être plus précis ! J'entends déjà certains qui se demandent " Et la blague, il nous la fait quand ? "  ... et bien c'est fait ! 

     Je vous retrouverais dans les environs du 22 septembre vers 9h47.

    Chalut, comme on dit chez les marins-pêcheurs ! 

     Le Rotpier

     


    5 commentaires
  •  

     
    L'autodérision ne me pose aucun problème !
     
      Quoi !   Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?  
     
     
     
     
       
    Le Rotpier par lui-même !    

     

     

    Pastiche de la chanson de Moustaki :

    « Le métèque »

     

    Recette pour bien le déguster :

    1) Un petit clic sur le triangle pour démarrer si cela ne se fait pas automatiquement !

    2) On écoute religieusement l’artiste !

    3) On descend et l’on chante sur les paroles de l’affreux jojo de Rotpier !

    Et… si ça plait : on recommence jusqu’à ce que le voisin commence à hurler !

     

    Donc : on écoute !

     

     

     

      

     

     

     

    Avec ma gueule de pauv’ mec,

     

    Avec ma gueule de pauv’ mec

    mon pif énorme et jamais sec

    et mes cheveux qui vont tombant.

    Avec mes pieds très mal lavés

    qui empestent tout le quartier

    où je ne vais plus si souvent.

    Avec mes mains de débardeur

    qui font très peur aux bonnes sœurs

    qui se pointent dans mon jardin.

    Avec ma bouche qui a bu

    qui a croqué qui a mordu

    des andouilles et des boudins.

     

    Avec ma gueule de pauv’ mec

    mon pif énorme et jamais sec

    ma vue bien basse et mon air con.

    Avec ma peau qui s’est frottée

    au point d’en être déchirée

    quand je fuyais par les balcons.

    Avec mon foie qui a souffert

    de plus en plus avec les verres

    avalés du matin au soir.

    Avec mon âme vermoulue

    amassant les pensées tordues

    et qui traîne son désespoir.

     

    Avec ma gueule de pauv’ mec

    mon pif énorme et jamais sec

    et mes cheveux qui vont tombant.

    Je viendrai ma vieille poussive

    mon haut-le-cœur ma dépressive

    je viendrai te péter les dents.

     

     

    Et je serais vraiment content

    de t’entendre tout zozotant

    me dénigrer et me maudire.

     

    Et ce sera mon plus beau jour

    le point final de notre amour

    et je n’ai pas fini d’en rire.

     

    Et ce sera mon plus beau jour

    le point final de notre amour

    et je n’ai pas fini d’en rire.

     

     

                                     Rotpier

        

     

    Et pis c’est tout !

    A la vôtre !

    Avec modération SVP !

    Sinon, cela donne ça!

     

    Rotpier

     


    5 commentaires
  •  

    .

     Avis à la population !

    Blog en vacances

    Image du net bricolée

    Chers ami(e)s, ce blog sera en vacances du 10 juin, ce jour,

    au 28 ou 29 juin ... de cette année !

    Pierre et son complice, le Rotpier, seront avec Madame ( nous faisons ménage à trois ! ) quelque part au sud de la Vienne du coté d'Availles-Limouzine mais avec une voiture normale.

    Je ne sais pas encore si nous serons à coté des vaches ... probablement puisque nous serons à coté d'une ferme !

    Ad Vienne que pourra, nous irons vaille que vaille !  

    Vienne département

    @ +  brav'  gens !

     


    1 commentaire
  •  

    .

    Comme il y avait bien longtemps ...

    Allez, je vous ressers ce petit … pastiche !

    A la vôtre !

    « Il suffirait de presque rien »

    de Serge Reggiani

    qui devient :

    « Le gigolo de Saint-Germain »

    de Rotpier

    Image du net

    Recette pour bien le déguster :

    1) Un petit clic sur le triangle pour démarrer si cela ne se fait pas automatiquement !

    2) On écoute religieusement l’artiste !

    3) On descend et l’on chante sur les paroles de l’affreux jojo de Rotpier !

    Et… si ça plait : on recommence jusqu’à ce que le voisin commence à hurler !

    Donc : on écoute !

     
     

    Maintenant on y va !

    .

    Le gigolo de Saint-Germain

     

    Il suffisait de presque rien

    D’un peu plus de forc’ dans les mains

    Pour te balancer du sixième

    J’en rêvais depuis le matin

    Dans l’appart’ de Saint-Germain

    Où tu me poses des problèmes

    Et ce n’est pas du cinéma

    Boucle-là et regarde-moi

    Vois les rides qui nous séparent

    A quoi bon jouer la comédie

    De la vieille qui rajeunit

    Ça fait rigoler ton miroir

    Un jour je vais te foutre en l’air

    Et tant pis pour les commentaires

    « C’est son ami elle avait finit de lui plaire

    Son compte était à découvert »

    Il suffisait de presque rien

    Du pognon planqué dans un coin

    Pour qu’encore une année je reste

    Tu es bête mais tu comprends

    Qu’en frôlant tes soixant’ cinq ans

    Tu es bien loin de ta jeunesse

    Tu ne sais même plus sourire

    Quand je te vois mon cœur chavire

    J’en vomis tellement c’est triste

    Imagine ma vie demain

    Tout à coté d’un tas en train

    De se couvrir de mille kystes

    Vraiment de quoi aurais-je l’air

    J’entends déjà les commentaires

    « Il est joli, comment peut-il encor’ s’ la faire

    Ça doit relever de l’enfer »

    Et ce sera bien moi demain

    Qui t’emm’ ra à Saint-Germain

    Dans un grand trou du cimetière

    Il suffisait de presque rien

    Que tu aies quarante ans de moins

    Et des revenus de banquière …

    .

                                                           Rotpier

    .

    Et pis c’est tout !

    A la vôtre !

    Avec modération SVP !

    Sinon, cela donne ça!

    Rotpier


    6 commentaires
  •  

    Ecrit en 2011 avant les présidentielles mais toujours d'actualité ... juridique !

     

    La fable du jour

     Mise en garde :

     Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé ne peut relever que de l’imagination débordante du lecteur.

     L’auteur

    Petit bidouillage du Rotpier

    Fable, pas de La Fontaine,

    mais de Dupuis quand même !

    Le Sarko et le Nanard,

     

    Maître Sarko sur son perron perché,

    était en grand manque d’hommages.

    Maître Nanard par son flair alléché

    lui tint à peu près ce langage :

    « Et bonjour Monsieur du Sarko.

    Vous me semblez grandi, vous êtes le plus beau !

    Même sans aucun copinage

    vous méritez tous nos suffrages,

    de tous les présidents vous êtes bien le roi ! »

    A ces mots le Sarko ne se sent plus de joie

    et à Christine, à haute voix,

    il ordonne aussi sec :  « Titine il faut ma foi,

    du bon blé pour Nanard et plus de contentieux. »

    Confirmation que tout flatteur

    vit aux dépens de celui qui l’écoute,

    ce dernier a l’ego grand comme une autoroute :

    il n’est ni honteux ni confus

    d’engraisser ses copains déjà gras et repus !

     

                                                                                                  Pierre Dupuis

     


    7 commentaires
  •  

    Demain: vendredi 13 ... jour de chance ,

    ... pas si sûr !

    A trop jouer au con,

    on finit par se prendre à son propre jeu !

    Image du net

      Croisez les doigts, sauf …

    les manchots ça va de soi !

    ( Petit clin d’œil à Brassens )

     La chance,

     

    J’avais déjà croisé des tas de chats noirs,

    des chattes aussi… vous savez … dans le noir !

    J’étais passé, je ne sais combien de fois,

    sous une échelle … sans avoir les foies!

     

    J’avais dit, un nombre incalculable de fois,

    « crotte et crotte ! » trois fois de suite un samedi soir !

    Combien de hululements de chouettes

    avais-je entendu dans la nuit noire ?

     

    Je ne comptais plus les fois où, avec ou sans chandelles,

    je m’étais retrouvé bon treizième à table,

    au grand dam des maîtresses de maison

    dont les yeux regardaient au plafond …

    sans qu’elles ne fussent - en aucun cas, je vous l’atteste ! -

    mes maîtresses !

    Signe évident de détresse !

    Malgré tout cela, je tenais une forme impeccable

    et avais un compte en banque plus que respectable !

     

    Vendredi dernier, un vendredi treize,

    je me suis dit : « il faut absolument, mon garçon,

    que tu joues à quelque chose :

    c’est un jour de chance : ose ! »

    Alors j’ai joué, sans façon,

    à la roulette russe helvétique

    ( Un jeu à la con que l’on ne joue qu’à Bâle !

    Sur six emplacements on met cinq balles ! )

    Et, j’ai gagné, dans le crâne,

    un joli petit trou … tout rond !

    Belle farce ! … non ?

     

    Moralité :

      

    Ne vous fiez pas trop à la chance :

    c’est une compagne quelque peu lunatique,

    capable de vous faire un pied de nez fantastique,

    pour peu que vous tiriez un peu trop sur … l’élastique !

                                                   

                                                                                                Rotpier

     


    3 commentaires
  •  

     

    Je vous offre un petit … pastiche !

    A la vôtre !

     

    Cette fois-ci :

     

    " Les filles du bord de mer " 

    de Salvatore Adamo

     

    qui devient :

     

             "Tu t’en souviens mémère" 

    De … Rotpier

     

    Recette pour bien le déguster :

     

    1)   Un petit clic sur le triangle pour démarrer si cela ne se fait pas automatiquement !

     

    2) On écoute religieusement l’artiste !

     

    3) On descend et l’on chante sur les paroles de l’affreux jojo de Rotpier !

     

    Et… si ça plait : on recommence jusqu’à ce que le voisin commence à hurler !

     

     

    Donc : on écoute !

     

     

    ]

     

     

     

    Maintenant on y va !

     

    Les-filles-du-bord-de-mer 

     

     

    Tu t’en souviens mémère,

     

    Ah ! Oui tu t’en souviens mémère

    Du temps de la cuisse légère

    Quand un beau gars dans les fougères

    Te faisait voir tout à l’envers !

    Naïve autant que t’étais belle

    Tu balançais ton port’ jarretelles

    Aimant pour fair’  ce genr’  de sport

    Être aussi nue qu’un doryphore !

     

    Et encore et encore … des fois t’oubliais tes bas !

     

    Z’étaient chouett’  tes guiboles mémère, soin soin soin

    Z’étaient chouett’ et t’en avais une paire, soin soin soin

     

    Ton préféré c’était Estève

    Il en avait une de rêve

    Mais il avait un gros défaut

    Il s’endormait sur le boulot !

    Tu t’y mettais avec ta sœur

    Pour réveiller le gros dormeur

    En le patrouillant d’  bon cœur en douceur en douceur

    En douceur avec ta sœur !

     

     Z’étaient chouett’  tes guiboles mémère, soin soin soin

    Z’étaient chouett’ et t’en avais une paire, soin soin soin

     

    Lui pardonnant cette manie

    Tu partag’  avec lui ta vie

    Mais comme il ne fait que ronfler

    Tu n’es pas du tout contentée !

    Comme tu ne perds pas le nord

    Tous les soirs tu rejoins l’Hector

    Un gars complètement sourdingue

    Mais très balèze pour la tringle !

     

    Puis un beau jour t’en as en marre

    T’as mis l’ Estèv’  dans un placard

    T’as pris l’Hector et son oiseau

    Et t’as nagé vers d’autres eaux

    En douceur en douceur

     

    Z’étaient chouett’  tes guiboles mémère, soin soin soin

    Z’étaient chouett’ et t’en avais une paire, soin soin soin

     

    La la la la la la la la la la la !

    La la la la la la la la la la la !

     

     

                                    Rotpier

     

     

     

     

    Et pis c’est tout !

     

    A la vôtre !

     

    verre pour trinquer

     

    Avec modération SVP !

     

    Rotpier

     


    5 commentaires
  •  

    Le beau temps se confirmant pour la semaine prochaine je repars en escapade du coté d'Etretat et j'espère vous en ramener quelques... fadaises !

    Retour prévu vers le 5 ou 6 octobre ... si ma chérie ne me pousse pas d'en haut !

    En attendant je vous laisse quelques haïkus !

    Pierre

     

    Avertissement aux  nouveaux lecteurs :

    Définition du haïku selon Rotpier (qui n’engage que lui !) :

     

    Le haïku est un concentré de poésie obtenu par déshydratation du superflu. Pour peu que le lecteur verse dessus, une perle de paupière, une goutte de sueur ou encore la fraîcheur d’un éclat de rire, il déborde en tous sens.

     

    Nota :  Haïku se prononce en français :  « aiku » sans liaison. Exemple :

    dans l’expression « un haïku », on prononce « aiku » et non «  naiku »

      

    J’ai rarement le haïku triste.

    J’ai souvent le haïku leste

    mais je ne l’ai jamais pompeux !

    On a, après tout, que le haïku qu’on peut,

    et quand on pense qu’ il est beau,

    autant le montrer !

     

    Et pis c’est tout !

     

    Rotpier

     

    Les haïkus du jour :

     

     

    Petits haïkus enfilés sur l'aiguille d'Etretat

     

     

     

    Photo prise sur le net !

     

     

    De fil en aiguille

    la pensée passe la porte

    se noyant au large

     

     

    L’aiguille me botte

    aussi le chas de la porte

    foin de l’exclusive !

     

     

    Le chas de la porte

    le fin profil de l’aiguille

    tout du cousu main !

     

     

    Vacances de rêve

    la mer au pied de la porte :

    Arsène* l’eut peint !

     

     

    *       Arsène Lafleur : peintre paysagiste normand ayant terminé sa carrière en être tas à cause de sa consommation abusive de calvados. Sa citation favorite était : « Il n’y a pas que chat qui gnôle ! »

     

    (  Eclairage donné par le  Petit Rotpier illustré )

     

     

    Et pis c’est tout !

     

    Pierre et Rotpier

     


    3 commentaires
  •  

    Spécial rentrée scolaire !

     

    Chers collègues connus et inconnus, tels de vaillants soldats vous allez repartir au front !

    Je vous envie et seul mon âge avancé m’empêche de rempiler pour mener ce glorieux combat.

    Je lance donc l’appel du 18 … août ( un peu différé donc ! ) et je vous invite à sourire car sans décompresser un pneu les profs ne peuvent pas tenir !

     

    Juste le début pour vous remettre dans le bain !

     

     

    Pom, pom ,pom, pom ……..     

    Pom, pom ,pom, pom ……..     

     

    Ici l’Eure, 

     

    Le Rotpier parle aux Français ………… je répète :

    le Rotpier parle aux Français …et … plus particulièrement aux profs !

      

    La nouvelle prof de français a les roberts encyclopédiques ………. je répète : La nouvelle prof de français a les roberts encyclopédiques

      

    Le prof de maths est tout excité et cherche la formule pour calculer leur volume  ………. je répète : Le prof de maths est tout excité et cherche la formule pour calculer leur volume

     

    Partant du principe que leur centre de gravité composé se situe en dehors de son petit triangle de suce-tentation, le prof de mécanique appliquée jure qu’il n’est pas normal qu’elle puisse rester en équilibre  ………. je répète :    Partant du principe que leur centre de gravité composé se situe en dehors de son petit triangle de suce-tentation, le prof de mécanique appliquée jure qu’il n’est pas normal qu’elle puisse rester en équilibre

     

    Le même prof de mécanique appliquée espère bien pouvoir expérimenter en appliquant sa propre petite mécanique : c’est un fervent adepte de la méthode Freinet et du travail de croupe ………. je répète : Le même prof de mécanique appliquée espère bien pouvoir expérimenter en appliquant sa propre petite mécanique : c’est un fervent adepte de la méthode Freinet et du travail de croupe

      

    La nouvelle prof de français aux roberts encyclopédiques se marre en prouvant qu’elle tient bien debout, tout en assurant que, couchée, elle est encore plus stable ………. je répète : La nouvelle prof de français aux roberts encyclopédiques se marre en prouvant qu’elle tient bien debout, tout en assurant que, couchée, elle est encore plus stable

     

    Ses collègues, femmes, en sont vertes de jalousie et assurent qu’il y a du silicone dans l’air ………. je répète : Ses collègues, femmes, en sont vertes de jalousie et assurent qu’il y a du silicone dans l’air

      

    Le proviseur, prudent, ne se prononce pas, mais garde un œil vigilant et bien placé sur l’objet des tentions : il sent bien un raidissement de la situation et se prépare à prendre les choses en main ………. je répète : Le proviseur, prudent, ne se prononce pas, mais garde un œil vigilant et bien placé sur l’objet des tentions : il sent bien un raidissement de la situation et se prépare à prendre les choses en main

      

    Il n’y a pas besoin d’être prophète pour deviner que ça va être un joyeux bordel dans la salle des profs cette année ………. je répète : Il n’y a pas besoin d’être prophète pour deviner que ça va être un joyeux bordel dans la salle des profs cette année

     

    Le Rotpier n’est pas net dans sa tête mais il s’en fout ! En plus il est à la retraite et part en vacances ! ………. je répète : Le Rotpier n’est pas net dans sa tête mais il s’en fout ! En plus il est à la retraite et part en vacances !

     

    Pom, pom ,pom, pom ……..     

    Pom, pom ,pom, pom ……

      

    PS :  Je vous souhaite chers collègues, connu(e)s ou inconnu(e)s, une très bonne rentrée et une excellente année scolaire !

     

    Et je vous rappelle que, tout bien pesé et selon ma formule :

     

    «  Un robert ne vaut que ce que les roberts valent, le reste ne faisant pas le poids : on s’en balance ! » …(  Certains disent que je suis un vrai fléau ! )

     

    Sur cette haute pensée, digne de figurer dans un Robert encyclopédique, je vous laisse : je pars bientôt en vacances dans la Creuse !

     

    Travaillez bien : la France compte sur vous !

    Que nos charmantes têtes blondes ne vous mettent pas trop de coup de boules !

     

    Que Najat soit avec vous et qu’elle vous charme avec ou sans lunettes !

     

    Quant à Manuel, je le trouve très scolaire mais je ne sais pas si cela vous fera une belle jambe !

     

    Bien amicalement,

     

    Rentrée scolaire 2

    Image du net 

     

    Rotpier

     


    4 commentaires
  •  

    Le jour du 1er Mai,

    je ne vais quand même pas me défiler !

     

    Allez, je vous en offre quelques brins

    et vous souhaite beaucoup de bonheur !

     
     
     
    Image du net
     
     

    En prime, je vous offre

    le dernier tube à la mode !

     

    ... Cela ne va pas nous rajeunir non plus,

    mais c'est plutôt marrant !

     
     
     
     
     
     
     

    Rotpier ... toujours vert

    (on a bien le droit de rêver ... non ? ) 

     

     

    Encore un petit bonus :

     

    Le dicton de circonstance de cette année :

     S’il fait un temps de chien en mai, dors !

     

    Le conseil de la confrérie des joyeux chevaliers de la jaquette :

     Pour ton bonheur, en mai, mue gay !

     

    Le vieux dicton des caravanes africaines :

     Qui a pleuré en avril en mai a ri !

     

    Bon, je me sauve car mon épouse m’attend ! Si je ne fais pas fissa, je vais me faire sonner les clochettes … et pas qu’un brin ! Ce qui serait quand même le bouquet un 1er mai !

      

     

    Et pis c’est tout !

    Pierre et Rotpier

     


    3 commentaires
  •  

    Je vous rappelle cette citation :

     La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri, même en province.

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

    Le dicton de présentation :

     Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries ! N’ayant pas de voisine à portée de langue …………………… !

     

     

    Statue dans mon jardin !

    Si tout n’est pas bon,

    ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !

     

    Remarque préliminaire assez longue  ( mais les préliminaires gagne toujours à traîner en longueur ! )  :

    Une bêtise, plus ou moins grosse, voir carrément une connerie des plus baroques peut cacher une ou plusieurs vérités plus ou moins profondes. Elle n'est pas toujours décelable par tout le monde car le cheminement de l'esprit est fort disparate d'une personne à l'autre. Certaines sont plus ou moins hermétiques en matière de jeux de mots ou d'humour.

    Je n'ai pas ce handicap, c'est manifeste !  Mon esprit serait plutôt porté à tricoté ce genre de bêtises à tiroir, pas toujours commode à détricoter ! Mais de fil en aiguille, on y arrive toujours.

     

     .

    C'est une petite réflexion qui est un peu trop longue pour être mise en rébus, alors, je vous la livre en clair, encore qu'il faille décortiquer un brin !

     

    A propos des bobos dont le nom est, comme chacun sait, une contraction de Bourgeois-bohême …

    Lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bourgeois-boh%C3%A8me

     

    Il y a bobos et bobos. Les vrais, à l’attitude sympathique et les inversés à l’attitude condescendante … ayant une forte propension à descendre encore plus avec l’âge.

     

    Il n’y a pas de bobo à être un bobo de la première catégorie mais cela craint beaucoup de l’être de la seconde.

    A ceux-là d’ailleurs, qui s’évertuent à singer les premiers, j’octroierai volontiers le qualificatif de « bonobobos » tout en priant instamment nos frères primaires de ne pas se froisser de ce rapprochement tout à fait défavorable pour eux !

     

    Le Rotpier, le vieux singe a qui l’on n’apprend pas à faire des grimaces !

     

     

    Pierre en singe

    Image du net bidouillée par ... le Rotpier !

     

     

     


    3 commentaires
  •  

    Je vous rappelle cette citation :

     La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.

    Chamfort (Maximes et pensées)

     La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri, même en province.

    Rotpier (valeur ajoutée à la citation)

    Le dicton de présentation :

     Mieux vaut tourner sept fois sa langue dans la bouche de sa voisine avant que de s’exprimer : cela évite d’énoncer des conneries ! N’ayant pas de voisine à portée de langue …………………… !

    Statue dans mon jardin !

    Si tout n’est pas bon,

    ne m’en veuillez pas : je me rôde, hein !

     

     .

    Deux petites conneries et un petite énigme pour vous amuser un peu en ce lundi de Pâques !

     

    1ère  Connerie :

    Ce n'est pas un lundi de Pâques que l'église catholique va pouvoir commencer à endiguer la crise de foi alors que la veille tout le monde s'est goinfré de chocolats !

     

    2ème Connerie :

    Après ce qui vient de se passer à l'Education Nationale, il ne va plus être facile d'organiser des semaines du goût dans les cantines scolaires !

     

    La petite énigme du jour :

     C’est une petite énigme façon eunuque décapité ( … tiens ! ça fait ça de plus à trouver ! ).

    J’aspire ( rien à voir avec la semaine du goût bande de malhonnêtes ! ) à ce que cela ne reste pas un vœu pieux !

     

    Nota: il faut prendre le nom du groupe !

     

    Bocaux à rames

     

      

    Je vous laisse méditer à défaut de m’éditer !

     

    Et pis c’est tout !

     Bonne méditation !

     

    Rotpier

     

     

    Réponse :

     Pour ceux qui ont séché sur cette petite énigme sans queue ni tête … d’où : «  façon eunuque décapité ! » ( déjà une réponse ! )

    • Le groupe, c’est Abba

    • Le dessin représente des bocaux à rames

    D’où, mes doudous :  « A bas Boko Haram ! »

     Et pis c’est tout !

     Assez tordu quand même … non ?

     Le Rotpier

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique