• Jacques Brel : « La chanson de Jacky » ... Les chansons ou les musiques que j’aime … de Rotpier

     

    Une fois par semaine,

    je vous propose de partager les chansons

    et les artistes que j’aime !

    Clip vidéo et paroles

     

    Cette fois-ci :

     

    Allez, on se refait un petit Brel !

     

     « Jacques Brel »

    « La chanson de Jacky »

     

     

     

    .

    La chanson de Jacky 

    Même si un jour à Knokke-le-Zoute
    Je deviens comme je le redoute
    Chanteur pour femmes finissantes
    Même si j´leur chante "Mi Corazon"
    Avec la voix bandonéante
    D´un Argentin de Carcassonne
    Même si on m´appelle Antonio
    Que je brûle mes derniers feux
    En échange de quelques cadeaux
    Madame, je fais ce que je peux
    Même si j´me saoule à l´hydromel
    Pour mieux parler d´virilité
    A des mémères décorées
    Comme des arbres de Noël
    Je sais qu´dans ma soûlographie
    Chaque nuit pour des éléphants roses
    Je chanterai ma chanson morose
    Celle du temps où j´m´appelais Jacky

    {Refrain:}
    Etre une heure, une heure seulement
    Etre une heure, une heure quelquefois
    Etre une heure, rien qu´une heure durant
    Beau, beau, beau et con à la fois

    Même si un jour à Macao
    J´deviens gouverneur de tripot
    Cerclé de femmes languissantes
    Même si lassé d´être chanteur
    J´y sois dev´nu maître chanteur
    Et qu´ce soit les autres qui chantent
    Même si on m´appelle le beau Serge
    Que je vende des bateaux d´opium
    Du whisky de Clermont-Ferrand
    De vrais pédés, de fausses vierges
    Que j´aie une banque à chaque doigt
    Et un doigt dans chaque pays
    Et que chaque pays soit à moi
    Je sais quand même que chaque nuit
    Tout seul au fond de ma fum´rie
    Pour un public de vieux Chinois
    Je r´chanterai ma chanson à moi
    Celle du temps où j´m´appelais Jacky

    {au Refrain}

    Même si un jour au Paradis
    J´devienne comme j´en serais surpris
    Chanteur pour femmes à ailes blanches
    Que je leur chante "Alléluia!"
    En regrettant le temps d´en bas
    Où c´est pas tous les jours dimanche
    Même si on m´appelle Dieu le Père
    Celui qui est dans l´annuaire
    Entre "Dieulefit" et "Dieu vous garde"
    Même si je m´laisse pousser la barbe
    Même si toujours trop bonne pomme
    Je m´crève le cœur et l´pur esprit
    A vouloir consoler les hommes
    Je sais quand même que chaque nuit
    J´entendrai dans mon paradis
    Les anges, les Saints et Lucifer
    Me chanter la chanson d´naguère
    Celle du temps où j´m´appelais Jacky.

    {au Refrain}

     

    Bon partage !

    Rotpier

    « Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes ! Rébus : le petit arrêt rébus dominical de … Rotpier »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 18 Mars à 10:30

    ah...Knoklezeut !

      • Samedi 18 Mars à 13:39

        Salut Durdan !

         

        Eh oui ! Sans Brel on ne l’aurait jamais connu !

         

        Et pis  c'est tout !

         

        Bon samedi ... pourri en Normandie !

         

        Rotpier

         

        http://rotpier.eklablog.com/

         

         

    2
    Samedi 18 Mars à 13:09

    Et oui, un très bon choix ! Je ne suis pas une mémère décorée comme un sapin d'Noël, qu'on se le dise ... ^^

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :