• Le poème du jour: "Vocation très respectable" ou "Vocation Marie-Madeleinesque" par ... Rotpier l'impie ... c'est tout !

     

    Image du net 

     

    Préambule :

    Chers lecteurs,

    Vous trouverez ici un exemple de mariage de convictions bien pensé. Un modèle d’équilibre adossé à un commerce de charmes équitable, solidaire, transposable et très engagé…

     

    Vocation très respectable

    ou

    Vocation Marie-Madeleinesque

     

    Elle n’avait pas sa pareille

    Pour attirer tous les garçons,

    Les roux, les bruns ou bien les blonds

    Dès lors qu’ils montraient leur oseille.

     

    Elle se servait à merveille

    De ce que la nature en don

    Lui avait offert et pardon :

    C’était du beau jusqu’aux oreilles !

     

    Elle aurait pu se marier

    Avec un riche roturier

    Qui lui avait mis sa fortune

     

    Aux pieds avec supplication,

    Elle avait refusé ses thunes

    Ayant une autre vocation.

     

                      Car…

    Elle n’aurait plus été libre

    même en prenant moult amants,

    juste une question d’équilibre

    sur le fil du tempérament.

     

    Pour la chose elle était vaillante

    et ce qui était étonnant

    c’est qu’elle était vraiment croyante

    … un mélange très détonnant.

     

    Certaines se font bonne-sœur

    ou missionnaire en centre Afrique,

    elle c’était plus prosaïque 

    elle avait choisi le valseur.

     

    Et à y regarder de près

    c’était une œuvre charitable,

    une vocation honorable

    méritant un très grand respect.

     

    D’un naturel compréhensif

    et pour l’égalité sociale

    comme pratique commerciale,

    elle modulait ses tarifs.

     

    Les pauvres ne payaient que peu,

    elle faisait casquer les riches

    cela équilibrait l’artiche

    et tout le monde était heureux.

     

    Les interrogations que l’on peut se poser …

     

    Aura-t-elle le grand pardon

    tout comme Marie-Madeleine

    qui jouait les samaritaines

    de l’amour avec compassion ?

     

    Faut-il vraiment laver les pieds

    pour être reconnue par Rome

    comme bienfaitrice des hommes

    ou les faire prendre leur pied ?

     

    Il serait vraiment de bon ton

    que l’église la canonise,

    c’est ce que moi je préconise

    sans être un crack du droit canon.

     

    Ce serait une bonne action

    à porter au crédit du pape :

    qu’il oublie un peu la retape

    pour accorder la rédemption.

     

    Sans prétendre égaler Jésus

    ni vouloir marcher sur la flotte,

    un bon geste et moins de parlote :

    allez Saint-Père, un peu de jus !

     

    L’occasion à ne pas manquer

    pour rehausser la vieille église

    qui au fil des années s’enlise

    avec des prêtres détraqués.

     

    Les puritains, les calotins,

    vont s’offusquer de ma démarche :

    je n’ai pas attendu « En marche »

    pour avancer sur ce chemin !

     

    Ma théorie vaut bien la leur

    n’étant pas fort en rhétorique

    j’utilise la poétique

    … le plus souvent en franc-tireur !

     

    « Ça te va bien ! » me dit ma sœur

    qui n’est pas du tout carmélite,

    bien au contraire et qui milite

    pour la liberté des valseurs !

     

     

                                               Rotpier

     

    « Rébus : réponse au petit rébus dominical de ... Rotpier ! Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes ! »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Mars à 16:56

    Je suis tout à fait d'accord avec toi !

    Tout est dit et si bien dit ...

    Gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :