• Le poème-gage du jour : Chanson pour Benjamin, " de ... Rotpier

    ;

    Lors d’un baptême, il y a quelques temps, j’ai, à l’occasion d’un jeu, « hérité » d’un gage. Je m’en acquitte maintenant… autant que vous en profitiez ! ( Avec l'aimable autorisation des parents ! )

    Pierre

    Image du net + petit bidouillage 

    .

    Préambule sous forme d’adage :

     « Un gage accepté doit être honoré,

    versatile celui qui se défile ! »

     

    Sur l’air de Cadet Roussel :

     

    Préambule :

    Je devais faire une chanson   (bis)

    Pour un certain petit garçon  (bis)

    Elle est un peu sans queue ni tête

    Je suis loin d’être un grand prophète

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Le Rotpier est un chenapan !

     

    Bien sûr il m’a fallu du temps   (bis)

    Sans vraiment être un débutant   (bis)

    Les rimes ne sont pas faciles

    Même sans être un imbécile

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment,
    Le Rotpier est un chenapan !

     

    xxxxxxxxxxxxxx

     

     

    Chanson pour Benjamin,

     

    Benjamin est un bon garçon  (bis)

    Il rit pour un oui pour un non   (bis) 

    Il est rarement en colère

    Ou de façon très passagère

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Benjamin est un bon enfant !

     

    Benjamin voudrait un lapin  (bis)

    Pour le caresser le matin   (bis)

    Un vrai de vrai pas en peluche

    Un qui crotte et mange des pluches

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Benjamin est un bon enfant !

     

    Benjamin n’est pas très content   (bis)

    De la réponse de maman   (bis)

    « Mais que va-t-on faire des crottes

    Nous n’avons pas de motocrottes

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Benjamin est un bon enfant !

     

    Benjamin a bien insisté  (bis)

    Finalement il a gagné   (bis)

    C’est lui qui ramasse les crottes

    Et qui distribue les carottes

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Benjamin est un bon enfant !

      

    Benjamin a un autre rêve  (bis)

    Il y pense vraiment sans trêve  (bis)

    il voudrait en plus une vache

    Une rousse avec plein de taches

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Benjamin est un bon enfant !

     

    Benjamin a persuadé   (bis)

    Son papa qui aime le lait   (bis)

    Ils vont acheter une ferme

    Ils en ont l’intention très ferme

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Benjamin est un bon enfant !

     

    Ils vont partir dans le Larzac  (bis)

    En bourrant valises et sacs    (bis)

    Ou à Notre-Dame des Landes

    Là ou la nature commande

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Benjamin est un bon enfant !

     

    Benjamin aura une ânesse  (bis)

    Moins têtue que les CRS  (bis)

    Car ceux-là il faut se les faire

    En plus ils sont très durs à traire

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Benjamin est un bon enfant !

     

    Benjamin aura des moutons  (bis)

    qui seront tout frisés en long  (bis)

    et puis aussi quelques biquettes

    avec de grandes barbichettes

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Benjamin est un bon enfant !

     

    Benjamin fera du fromage  (bis)

    Du vrai qui pue qui sent sauvage  (bis)

    Qu’on sent à dix lieues à la ronde

    Et qui incommode le monde

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Benjamin est un bon enfant !

      

    Benjamin deviendra fermier   (bis)

    Même si c’est moins bien payé   (bis)

    C’est plus honnête et sympathique

    Que d’être dans la politique

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Benjamin est un bon enfant !

     

    Benjamin n’est pas un idiot  (bis)

    Il ne produira que du bio  (bis)

    Terminé les cochonneries

    Et vive l’herbe des prairies

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Benjamin est un bon enfant !

     

    Quand Benjamin se mariera  (bis)

    Une bell’  fille il choisira  (bis)

    Ce sera une grande noce

    Et ils auront tout plein de gosses

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Benjamin est un bon enfant !

     

    Mais tout cela prendra du temps  (bis)

    En attendant en attendant  (bis)

    C’est ses parents qui le chouchoutent

    Qui sont toujours à son écoute

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Benjamin est un bon enfant !

     

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

     

    Epilogue :

    Ainsi se finit la chanson  (bis)

    Promise à un petit garçon  (bis)

    Il faut toujours tenir parole

    Pour ne pas traîner de cass’ roles

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Le Rotpier est un chenapan !

     

    Benjamin l’apprendra par cœur  (bis)

    Il deviendra peut-êtr’  chanteur  (bis)

    Alors adieu vaches et ferme

    Mais il est temps que je la ferme

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Le Rotpier est un chenapan !

     

    Cette fois-ci c’est bien fini  (bis)

    J’en aurais bien encore écrit  (bis)

    Mais mon stylo a rendu l’âme

    Et puis ma femme me réclame

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Le Rotpier est un chenapan !

     

    Je ne sais pas encor’ pourquoi   (bis)

    Mieux vaut que je me tienne coi   (bis)

    Je ne tiens pas à la fessée

    Comme la semaine passée

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Le Rotpier est un chenapan !

     

    Ah! Ah! Ah! Oui vraiment, 
    Le Rotpier est un chenapan !

     

     

                                         Rotpier

     

     

    « Les hululucubrations des chouettes Chouettes du Rotpier : un poil d'humour à plumes ! Le petit rébus non-dominical de ... Rotpier ! »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Juillet à 12:01

    ha bon ? panpanculcul !t'as pris une fessée ?i s'musent bien les vieux he coquins.....

      • Mardi 17 Juillet à 13:47

        Salut Durdan !

         

        On fait c’ qu’on peu, on est des vieux ! yes  yes  he

         

        Et pis c’est tout !

         

        Bonne journée !

         

        Le Rotpier 

         

        http://rotpier.eklablog.com/

      • Mardi 17 Juillet à 14:47

        Benyamin est un prénom hébreu se traduisant par « fils de la fortune » ou « fils de la main droite ». Par extension, Benyamin désigne le plus jeune fils d’une famille

    2
    Mardi 17 Juillet à 20:35

    Merci pour les précisions ! Pour l’instant, il est le seul, donc le premier ! Le papa est mon neveu et ils ont galéré :  lui, leucémie avec greffe de moelle osseuse, ils ont perdu leur premier bébé et ils sont de conditions très modeste. Nous étions lui et moi au CHU de Rouen quand j'ai été traité pour mon cancer de la peau. Des gens simples mais ô combien sympathiques et méritants ! Bonne soirée ! 

      • Mardi 17 Juillet à 23:21

        et ben dis...sacrée galère.

        de quoi remercier le Créateur

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :