• .

    Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

    Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

    Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

     Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

    Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

     

    Les hululucubrations abracadabrantesques

    des chouettes Chouettes du Rotpier

    .

    Allez, après la politique, un peu de légèreté avec ces dames

    ... c'était quand même la journée de la femme hier...

     

     

     Signature Rotpier

    ... Je vous chouette une bonne distraction ... et une bonne journée ! 

     


    4 commentaires
  • .

    "Le chant des partisans de la vérité" : un pastiche de ... Pierre

     Mais … je ne pense pas que Joseph Kessel et Maurice Druon auraient renié ma version puisqu’il s’agit du même combat.

     Marine Le Pen est une femme et une femme possède l’art du fard. Elle utilise, depuis qu’elle est à la tête du FN, celui de la respectabilité mais sous la couche, les idées sont toujours les mêmes et ce sont celles de son père et de son parti : entraîner la France vers le National-socialisme, plus connu sous le nom de nazisme ( tous les dictionnaires vous le confirmeront)  un dérivé du fascisme.

     Le National-socialisme a pour fondements le racisme et la xénophobie.

     

    Une sirène peut avec aisance se transformer en murène et la voracité de la murène est légendaire : si on lui tend le petit doigt, elle dévore le bras !

    La droite, en principe républicaine,  joue à la pie crevée depuis que François Fillon s'est pris les pieds dans le tapis de la magouille.  Une partie, non négligeable, de cette droite va aller grossir les rangs du Front National. 

    Pierre

     Un petit clic pour se mettre dans le bain !

     

     

    Le chant des partisans de la vérité,

     

    Ami, entends-tu le vol noir des fachos des Le Pen ?

    Ami, entends-tu les hourras de tous ceux que l’on berne ?

    Ohé, les français qui savez, qui pouvez, c'est l'alarme !

    Il faut réagir à tout prix et l’histoire est une arme !

     

    Prenez une plume, un stylo, un clavier, camarades,

    il faut rafraîchir les mémoir’ avant les empoignades !

    Ohé, les télés rappelez la montée du fascisme !

    Ohé, journalist’ disséquez en gros plans le nazisme !

     

    C'est nous qui serions responsabl’ vis-à-vis de nos frères !

    Ils ont oublié les malheurs racontés par leurs pères !

    Les jeux, la télé, les réseaux les aveugl’ c’est notoire !

    Ils ont oublié le « Ce n’est qu’un détail de l’histoire ! »

     

    Ça sent le Vichy, le Pétain, le Vél’ d'Hiv’ quand ça passe !

    Dénonc’ ton voisin, ton cousin s’il n’est pas de ta race !

    En bon collabo tu tendras ton oreill’ pour l’écoute !

    Il faut dénoncer l’étranger sans remords coût’ que coûte !

     

    Ami, écrivons, publions, avant qu'on nous enchaîne

    Ami, dénonçons le mirage étalé par Le Pen !

     

    Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! 

     

    Ami, entends-tu le bruit sourd de la droit’ qu’elle entraîne ? 

     Ami, entends-tu les appels de certains qu’elle gangrène ?

      Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh !  Oh ! Oh ! Oh ! Oh ! 

      

                                                             Pierre Dupuis

    Je vous fais un petit cadeau

    et vous pouvez l'utiliser comme il vous plait !

    Vous faites un copié-collé et le tour est joué !

     

    macaron-agissons-contre-le-fn

    Idées génératrices :

     

    1) Le sigle " Agissons Contre le FN "  donne " AC le FN "   ou  phonétiquement : "Assez le FN "

     

    2) Idée de cible : prendre le FN pour cible afin de démystifier ses mensonges prometteurs ou pour simplifier, son populisme.

     

    3) Sous forme de cocarde car être cocardier pour la bonne cause est une position honorable.

     

    4) Le  "C" encercle le FN pour diminuer sa capacité de nuisance.

     

    Pierre Dupuis

    Déjà publié mais les piqûres de rappel sont toujours nécessaires

    et de plus en plus : la peste brune s'étend !

    J'ai ajouté le logo.

     


    4 commentaires
  • .

    Réponse pour le rébus :

    Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » ! 

     Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

     

    Résultat de recherche d'images pour "émoticônes"

     

     

    Et pis c'est tout Rotpier

     


    votre commentaire
  • .

    Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

    Juste comme ça, pour se dégourdir

    un peu les neurones !

     

     rebus-421-1rebus-421-2rebus-421-3



    Petite aide au rébus

    (les champions s'en passeront !) :

     

    C’est du sérieux imagé, donc plutôt, comme dit mon chien, du Pierre que du Rotpier ... encore que ce soit lui qui glisse quelques bêtises dans l'aide ! 

     

    2ème ligne, 1ère image : 5 centimes d'Euros, ce n'est pas grand chose mais un  " - - -  " c'est un " - - -  " ... et pis c'est tout !   2ème image : c'est le verbe désignant ce que fait le personnage qu'il faut retenir ! 3ème image : un diagramme de " - - - " ! dernière image: le mec a une sacrée "  - - - - " ... et pis c'est tout !  ( l'autre aussi ! )

    3ème ligne, 1ère image : ce n'est pas la nuit ! ( l'autre aussi ! ) 4ème image : le cri du mouton !

    5ème ligne, 1ère image : l'assassin "  - - - " , au présent de l'indicatif me précise mon coiffeur qui connait un chevelu qui bosse pour la police ! ( l'autre aussi ! ) 2ème image: le serpent fait toujours des " s " sans pour autant travailler chez Citroën ! 

     6ème ligne, 4ème image: en direct parce que l'on croirait des saucisses : des "dates " et je tiens de nouveau à préciser que l'on n'a pas toujours le choix dans la date ! 

    7ème ligne, 2ème image et en direct: " ch " ... même petits, ils sont comme ça les rosbifs ! 4ème image : la moitié de ce que regarde Titeuf ... Oh! le petit saloupiot !

    9ème ligne, 2ème image : il parait que l'amour est dedans ... mais on ne sais pas si c'est de l'amour vache ! ... C'était juste pour préciser ! 3ème image: c'est la marque qu'il faut retenir !

    10ème ligne, 2ème image : autre nom de l'arobase !

    11ème ligne, 1ère image : ce qui permettait de régler les télés dans le temps quant il n'y avait pas d'émission ! ( c'est aussi une marque, sans "e", de produit qui nettoie tout ! )  3ème image: il y en a 4  de 2 ! Dernière image et en direct : "vie" ... vi vi !

    Dernière ligne, 3ème image : des poches de  " - - - - " pour sauver des vies ! 

     

    Et pis c'est tout !

     

    Allez, au travail brav'  gens, et ne faites pas trop de grimaces: vous pourriez le regretter plus tard ! 

     

    Réponse :

    Les rides du sourire sont toujours les plus belles et celles du rictus toujours les plus laides, à toi de choisir la tête que tu présenteras à ton miroir en vieillissant ! 

     

    Qu'il dit l'animal !


    13 commentaires
  • .

    Une fois par semaine,

    je vous propose de partager les chansons

    et les artistes que j’aime !

    Clip vidéo et paroles

     

    Cette fois-ci :

     

    « Françoise Hardy »

     

    « Message personnel »

     

    … De la belle chanson ...

     

     

     Message personnel 

    Au bout du téléphone, il y a votre voix
    Et il y a des mots que je ne dirai pas.
    Tous ces mots qui font peur quand ils ne font pas rire,
    Qui sont dans trop de films, de chansons et de livres.
    Je voudrais vous les dire
    Et je voudrais les vivre.
    Je ne le ferai pas,
    Je veux, je ne peux pas.
    Je suis seule à crever, et je sais où vous êtes.
    J'arrive, attendez-moi, nous allons nous connaître.
    Préparez votre temps, pour vous j'ai tout le mien.
    Je voudrais arriver, je reste, je me déteste.
    Je n'arriverai pas,
    Je veux, je ne peux pas.
    Je devrais vous parler,
    Je devrais arriver
    Ou je devrais dormir.
    J'ai peur que tu sois sourd.
    J'ai peur que tu sois lâche.
    J'ai peur d'être indiscrète.
    Je ne peux pas vous dire que je t'aime peut-être.

    Chanté :
    Mais si tu crois un jour que tu m'aimes,
    Ne crois pas que tes souvenirs me gênent
    Et cours, cours jusqu'à perdre haleine
    Viens me retrouver.
    Si tu crois un jour que tu m'aimes
    Et si ce jour-là tu as de la peine
    À trouver où tous ces chemins te mènent,
    Viens me retrouver.
    Si le dégoût de la vie vient en toi,
    Si la paresse de la vie
    S'installe en toi,
    Pense à moi,
    Pense à moi.

    Mais si tu crois un jour que tu m'aimes,
    Ne le considère pas comme un problème
    Et cours, cours jusqu'à perdre haleine,
    Viens me retrouver.
    Si tu crois un jour que tu m'aimes,
    N'attends pas un jour, pas une semaine
    Car tu ne sais pas où la vie t'amène,
    Viens me retrouver.
    Si le dégoût de la vie vient en toi,
    Si la paresse de la vie
    S'installe en toi,
    Pense à moi,
    Pense à moi.

    Mais si tu...

    Bon partage !

     

    Rotpier


    5 commentaires
  •  

     

    Les hululucubrations abracadabrantesques

    des chouettes Chouettes du Rotpier

    .

    les-chouettes-chouettes-258

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    les-chouettes-chouettes-259

    les-chouettes-chouettes-261

     Signature Rotpier

    ... Je vous chouette une bonne distraction ... et une bonne journée ! 


    4 commentaires
  •  

    Il est important de savoir prendre ses responsabilités et d'agir où et quand on l'a décidé.

    Et tant pis si c'est violent !!!

     

    Rotpier

     

    Un pavé dans la mare,

     

    J’en ai assez - oui ! J’en ai marre ! -

    plus rien ne va comme je veux.

    Je vais mener un tintamarre

    qui va éclabousser sérieux !

     

    Que ce soit la gauche ou la droite :

    tous bons à rien, tous des charlots !

    Langue de bois avec mains moites,

    ce sont vraiment des rigolots !

     

    Mais … que dis-tu ? … Prends donc la place !

    Ah ! Non merci, moi j’en veux pas !

    Je ne veux pas perdre la face

    puis passer au mea-culpa !

     

    Je garde ma première idée,

    il ne faut pas tourner en rond !

    Cette action, je l’ai décidée

    et tant pis si je suis un con !

    .

    Chose promise, chose due,

    je vais de ce bras le prouver,

    je n’ai pas la langue tordue

    et … v’ lan ! Le voilà mon pavé !

     

     

     

     

    J’en pouvais plus, j’en avais marre :

    le v’ là mon pavé dans la mare !

     

    Et pis c'est tout !

     

                                                                       Rotpier


    7 commentaires
  •  

    Réponse pour le rébus :

    Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

     Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

     


     
       Et pis c'est tout Rotpier

     

     


    votre commentaire
  • .

    Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

    Juste comme ça, pour se dégourdir

    un peu les neurones !

     

     rebus-420-1rebus-420-2rebus-420-3

    Petite aide au rébus

    (les champions s'en passeront !) :

     

    C’est de l'absurde, c'est du Rotpier, c'est du fictif , mais moi  je ne touche pas un rond pour faire de petit travail !

     

    3ème ligne, 2ème image : entre les 2 émoticônes, il ne faut pas prendre le triste !

    4ème ligne, 2ème image : celui-ci est de gare ! Dernière image : la plus chaude des saison ! 

    5ème ligne, 2ème image : la moitié de ce que regarde Titeuf ... oh! le petit saloupiot ! 

     6ème ligne, 1ère image:  petite, la sale bête est lente ! ( l'autre aussi ! )

    7ème ligne, 1ère image et en direct: " ti" ... oui mes titis ! 

    8ème ligne, 1ère image : celui-ci est de sable ! 

    9ème ligne, 2ème image : objet qui sert à tromper les poissons carnassiers ... le miroir aux alouettes en est un autre !

    10ème ligne, 4ème image : c'est l'arme qu'il faut prendre ... les indiens en avait aussi !

    11ème ligne, 3ème image : endroit où se tenait la vigie sur les anciens voiliers ! Dernière image : 5 centimes d'Euros, ce n'est pas grand chose mais un  " - - -  " c'est un " - - -  " ... et pis c'est tout ! 

    11ème ligne, 1ère image : le serpent fait "s" ... c'est sa manie ! 2ème image : le plus célèbre tableau d'Edvard Munch ! 

     

    Et pis c'est tout !

     

    Allez, au travail brav'  gens, et n'oubliez pas de vous essuyer les pieds sur le tapis en rentrant de la messe ! 

     

    Réponse :

    Dans l’affaire du Pénélopegate le parquet a été saisi, les époux Fillon auront-il assez de tapis pour le remplacer ou lanceront-ils une souscription pour le faire ? 

     

    Qu'il dit l'animal !


    12 commentaires
  •  

    Une fois par semaine,

    je vous propose de partager les chansons

    et les artistes que j’aime !

    Clip vidéo et paroles

     

    Cette fois-ci :

     
     

    Léo Ferré :

     « L’étrangère »

     

    Sur un poème de Louis  Aragon ... 

     
     
     
     
     
     

     

    L'étrangère

    Il existe près des écluses
    Un bas quartier de bohémiens
    Dont la belle jeunesse s'use
    A démêler le tien du mien
    En bande on s'y rend en voiture,
    Ordinairement au mois d'août,
    Ils disent la bonne aventure
    Pour des piments et du vin doux

    On passe la nuit claire à boire
    On danse en frappant dans ses mains,
    On n'a pas le temps de le croire
    Il fait grand jour et c'est demain.
    On revient d'une seule traite
    Gais, sans un sou, vaguement gris,
    Avec des fleurs plein les charrettes
    Son destin dans la paume écrit.

    J'ai pris la main d'une éphémère
    Qui m'a suivi dans ma maison
    Elle avait des yeux d'outremer
    Elle en montrait la déraison.
    Elle avait la marche légère
    Et de longues jambes de faon,
    J'aimais déjà les étrangères
    Quand j'étais un petit enfant !

    Celle-ci parla vite vite
    De l'odeur des magnolias,
    Sa robe tomba tout de suite
    Quand ma hâte la délia.
    En ce temps-là, j'étais crédule
    Un mot m'était promission,
    Et je prenais les campanules
    Pour des fleurs de la passion

    A chaque fois tout recommence
    Toute musique me saisit,
    Et la plus banale romance
    M'est éternelle poésie
    Nous avions joué de notre âme
    Un long jour, une courte nuit,
    Puis au matin : "Bonsoir madame"
    L'amour s'achève avec la pluie.

     

     
     

    Bon partage !

      

    Rotpier

     


    2 commentaires
  • .

    Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

    Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

    Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

     Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

    Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

     

    Les hululucubrations abracadabrantesques

    des chouettes Chouettes du Rotpier

     

    les-chouettes-chouettes-255

    les-chouettes-chouettes-256

    les-chouettes-chouettes-257

     

     Signature Rotpier

    ... Je vous chouette une bonne distraction ... et une bonne journée ! 

     


    4 commentaires
  •  

    .

    Un poème -fable, non signé par Jean de La Fontaine , mais par Pierre du Puits quand même !

    .

    chateau-de-fillon

    Capture personnelle à partit de Google Earth 

     

    Avertissement :

    Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé ne peut relever que de l’imagination débridée des lecteurs.

     

    Le châtelain, la châtelaine et leur joli bas de laine,

     

    Il était une fois près de Sablé sur Sarthe,

    un château habité par des gens comme il faut,

    entouré d’un grand parc où courraient des chevaux,

    pas facile à trouver sans avoir une carte.

     

    Des gens bien comme il faut et en plus très honnêtes,

    « enfin en apparence ! »  éructa un canard

    souvent très déchaîné contre les cumulards :

    il avait enquêté et tiré la sonnette !

     

    Un canard très spécial entraîné pour la chasse,

    un palmipède adroit et des plus débrouillards

    capable de tracer même les vieux briscards

    afin de les pousser tout au fond de la nasse !

     

    Le châtelain était féru de politique,

    de voitures de course et il pilotait bien,

    il avait un tracteur pour faire plus terrien :

    un homme multicarte à l’esprit très pratique !

     

    Non loin de la demeure, il y avait les moines

    d’une grande abbaye chantant du grégorien,

    « Cela n’a rien à voir ! » rétorqueront certains,

    moi je dis : « Pourquoi pas ? … Vive le patrimoine ! »

     

    D’autant plus que … d’autant plus que …

    L’homme était très croyant et allait à l’église

    très régulièrement, frisant le calotin,

    on pouvait dire aussi qu’il était puritain

    jusqu’à ce que dans le tripotage il s’enlise !

     

    Je crois me souvenir - et j’ai bonne mémoire ! -

    que quand on a pincé un certain Cahuzac,

    un tricheur patenté pris la main dans le sac,

    le sieur a applaudi de façon très notoire !

     

    La châtelaine était ma foi fort effacée,

    ne se plaisant que dans les mûrs de son château,

    faisant des confitures et soignant ses chevaux,

    la politique la laissait embarrassée !

     

    Mais pour entretenir une telle demeure,

    il faut beaucoup d’argent, cela coûte bonbon,

    Il fallut bien trouver beaucoup de picaillons :

    sans consolidations les vieux châteaux se meurent !

     

    Alors notre bonhomme embaucha son épouse

    et même ses enfants sur des fonds de l’état

    pour de vagues travaux sans trop de résultats,

    le tout pour faire entrer un maximum de flouze !

     

    A l’heure où je vous parle on ne sait pas encore

    ce que les enquêteurs vont trouver en fouillant

    dans tout ce pataquès plutôt malodorant,

    alors je reviendrai pour cette fable clore !

     

    A la manif pour tous c’est le temps des neuvaines,

    des suppliques en chaîne et des cierges brûlés,

    de bien vieux procédés pour le moins éculés :

    on en est plus au temps des postes à galène !

     

    Je vous dis à bientôt pour la fin de la fable,

    patientez un moment, c’est un compte à rebours,

    ça caquète déjà fort dans les basses-cours,

    attendez quelque peu, vous serez bien affables !

     

    Châtelain, châtelaine aux actions pas très nettes,

    sachez que l’on n’est plus au temps des grands seigneurs

    et qu’un petit canard peut être égratigneur

    sans pour autant finir dans un pot de rillettes !

     

    rilletttes-de-canard

    Image du net, vive les rillettes ... dûment gagnées !

     

    Remerciements :

     Remercions le Canard pour sa plume acérée

    qui met toujours sa palme aux endroits qui font mal,

    beaucoup voudraient couper le cou de l’animal,

    nombreux sont ceux qui sont avides de curée !

     

    Allez brave Canard, continue donc ton œuvre,

    étrille les tordus, les faux-culs, les tricheurs,

    de n’importe quel bord, même les pleurnicheurs

    dès lors qu’ils ont usé de coupables manœuvres !

     

    Et n’oublie surtout pas ceux de la fachosphère,

    les Le Pen et consorts qui sont autant mouillés

    que ceux cités ici, il faut aller fouiller

    dans le grand marigot de leurs sombres affaires !

      

                                                                                               Pierre du Puits

     

     

    xxxxxxxxxxxx

     

        Conclusion :

     Il faudra bien un jour qu’on décerne une palme

    à ce lanceur d’alerte efficace et burné

    qui depuis plus d’un siècle a su désarçonner

    des ô combien puissants magouillant bien au calme !

     

                                                         Pierre Dupuis

     

    le-canard-enchaine-2

    Merci le Canard ! 

     


    4 commentaires
  •  

    Réponse pour le rébus :

    Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

     Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

     


     
       Et pis c'est tout Rotpier

      


    votre commentaire
  •  

    .

    Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

    Juste comme ça, pour se dégourdir

    un peu les neurones !

     
    rebus-419-1
    rebus-419-2

    Petite aide au rébus

    (les champions s'en passeront !) :

     

    C’est un rébus sérieux ( Encore ! ) de Pierre ! 

    1ère ligne, 2ème image : autre nom pour une servante !

    2ème ligne, 1ère image : la moitié du nom du personnage ! 2ème image : le verbe aller au présent de l'impératif ! 3ème image : le serpent fait " s " ou " se ", c'est selon son humeur ! ( l'autre aussi puisque c'est son frangin ! ) 

     6ème ligne, dernière image: il ne faut pas prendre le court !

    7ème ligne, 2ème image :  lieu ou s’arrêtent les train ! Dernière image : un endroit situé dans le lieu précédent !

    9ème ligne, 1ère image : petite, la sale bête est lente ! 4ème image : Eluard a dit qu'elle était bleue comme une orange !

     Dernière ligne, dernière image : quand son nez s'allonge, il "  - - - - " !

     

    Et pis c'est tout !

     

    Allez, au travail brav'  gens, et j'espère que vous en n'avez pas perdu beaucoup  ! 

     

     Réponse :

    Le bonheur est un vaste puzzle et il est bien rare que l’on n’égare pas quelques pièces pour le terminer entièrement !

     

    Voila, je vous avais dit que c’était encore du sérieux !

     

     

    Qu'il dit l'animal !


    9 commentaires
  •  

    Une fois par semaine,

    je vous propose de partager les chansons

    et les artistes que j’aime !

    Clip vidéo et paroles

     

    Cette fois-ci :

    Maxime Le Forestier

    "Né quelque part,"

     

     

    Né quelque part

    On choisit pas ses parents,
    on choisit pas sa famille
    On choisit pas non plus
    les trottoirs de Manille
    De Paris ou d´Alger
    Pour apprendre à marcher
    Etre né quelque part
    Etre né quelque part
    Pour celui qui est né
    C´est toujours un hasard
    Nom´inqwando yes qxag iqwahasa {2x}

    Y a des oiseaux de basse cour et des oiseaux de passage
    Ils savent où sont leur nids, quand ils rentrent de voyage
    Ou qu´ils restent chez eux
    Ils savent où sont leurs œufs

    Etre né quelque part
    Etre né quelque part
    C´est partir quand on veut,
    Revenir quand on part

    Est-ce que les gens naissent
    Egaux en droits
    A l´endroit
    Où ils naissent

    Nom´inqwando yes qxag iqwahasa

    Est-ce que les gens naissent Egaux en droits
    A l´endroit
    Où ils naissent
    Que les gens naissent
    Pareils ou pas

    On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille
    On choisit pas non plus les trottoirs de Manille
    De Paris ou d´Alger
    Pour apprendre à marcher

    Je suis né quelque part
    Je suis né quelque part
    Laissez moi ce repère
    Ou je perds la mémoire
    Nom´inqwando yes qxag iqwaha.sa
    Est-ce que les gens naissent...

     

    Bon partage !

     

    Rotpier


    5 commentaires
  •  

    .

    Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

    Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

    Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

     Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

    Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

     

    Les hululucubrations abracadabrantesques

    des chouettes Chouettes du Rotpier

     

    les-chouettes-chouettes-252

    les-chouettes-chouettes-253

    les-chouettes-chouettes-254

     

     

     Signature Rotpier

    ... Je vous chouette une bonne distraction ... et une bonne journée ! 


    4 commentaires
  •  

     

    Image prise sur le net

     

     

    Saint Valentin oblige :

     

     

    Le dicton-poème du jour :

     

     

    A la Saint Valentin

     

    Ma petite poule,

     

    On ne met pas les patins :

     

    On les roule !

     

     

                      Rotpier

     

     

    L’acrostiche du jour :

     

    Supplique pour un gros câlin,

     

    S ais-tu que, mon petit diablotin :

    A ujourd’hui, c’est la Saint Valentin !

    I nstant béni pour les gros câlins :

    N on ! Pas de travail ce matin !

    T antôt ? … Peut-être … mais ce n’est pas certain !

     

    V iens ! On reste sous le satin,

    A u diable les esprits chagrins,

    L es coincés ou les puritains !

    E mmène-moi au ciel mon lapin !

    N e soit surtout pas mesquin :

    T u te donnes à fond mon coquin !

    I mpétueux, je te veux ! Pas de baratin,

    N i d’excuses : je te veux libertin !

     

    Pour moi seule ! … Attention … Hein !

    Ropiette ................... la chérie de Rotpier !

     

     ............. J' sais pas si je vais pouvoir tout assumer moi !

    Rotpier

     

     Nota: c'est un article qui a déjà roulé mais qui n'est pas teint ! 

     


    7 commentaires
  •  

    Réponse pour le rébus :

    Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

     Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

     


     
       Et pis c'est tout Rotpier

      


    votre commentaire
  • .

    Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

    Juste comme ça, pour se dégourdir

    un peu les neurones !

     

    rebus-418-1rebus-418-2rebus-418-3

     

     

    Petite aide au rébus

    (les champions s'en passeront !) :

     

    C’est un rébus sérieux et très imagé de Pierre, il est un tantinet utopique mais si on l'appliquait cela irait beaucoup mieux ! 

    1ère ligne, les 3ème et 4ème images sont à coller ensemble, cela ne dérangera personne: vivre à la colle ne choque plus ! Dernière image : la moitié de ce que regarde Titeuf ! ... Oh, le petit cochon !

    2ème ligne, 1ère image : celui-là est d'eau ! 3ème image : le mec à la crève, il a une sacrée "  - - - -  "  ... et pis c'est tout ! 

    3ème ligne, 4ème image : il ne faut pas prendre le fils ... ni le Saint Esprit ... amen !

    4ème ligne, 2ème image : celle-ci est à tout faire ! 

    5ème ligne, dernière image: juste pour faire un petit jeu de mot :  Il parait que tu vibres ô ma "  - - - - - " !  

    7ème ligne, 1ère image :  c'est la matière qu'il faut retenir ! ( l'autre aussi ! ) 3ème image : pour les filles, c'est un " - - - - " mec ... comme moi ! 

    8ème ligne, 2ème image:  le cri du tout petit bébé quand il pleure ! Il fait des " - - - -  "  " - - - -  " successifs !  

    9ème ligne, 1ère image : le serpent fait toujours "s", c'est sa manie ! 2ème image : la moitié du prénom du volatile ! ... c'est simple hein mes cocos !

    10ème ligne, 1ère image : "  - - - " qu'il dit le centurion ( qui n'est pas marié avec Maria ! ) ... Je tenais à le signaler ! Dernière image : il ne faut pas prendre le manche !

    Dernière ligne, avant le point d'exclamation : celle-ci n'est pas aux chaussures mais il y en a eu beaucoup de fermées quand même ! ( c'est d'actualité: c'est le Rotpier qui vous le dit ! )

     

    Et pis c'est tout !

     

    Allez, au travail brav'  gens, si vous déchiffrez bien, vous aurez des points supplémentaires ! Peut-être même une image !

     

     Réponse :

    Si l'on exigeait que tout le monde passe un permis de bonne conduite, et il serait à points, il y aurait beaucoup moins de télescopages avec la morale !

     

    Voila, je vous avais dit que c’était du sérieux !

     

    Qu'il dit l'animal !


    7 commentaires
  •  

    .

    Une fois par semaine,

    je vous propose de partager les chansons

    et les artistes que j’aime !

    Clip vidéo et paroles

     

    Cette fois-ci :

    « Jacques Brel »

    « Jojo »

     Le bel hommage d’un grand à un autre grand !

     

     

     

    Jojo

     Jojo

    Voici donc quelques rires
    Quelques vins, quelques blondes
    J´ai plaisir à te dire
    Que la nuit sera longue
    A devenir demain
    Jojo
    Moi je t´entends rugir
    Quelques chansons marines
    Où des Bretons devinent
    Que Saint-Cast doit dormir
    Tout au fond du brouillard

    Six pieds sous terre
    Jojo
    Tu chantes encore
    Six pieds sous terre
    Tu n’es pas mort

    Jojo
    Ce soir comme chaque soir
    Nous refaisons nos guerres
    Tu reprends Saint-Nazaire
    Je refais l´Olympia
    Au fond du cimetière
    Jojo
    Nous parlons en silence
    D´une jeunesse vieille
    Nous savons tous les deux
    Que le monde sommeille
    Par manque d´imprudence

    Six pieds sous terre
    Jojo
    Tu chantes encore
    Six pieds sous terre
    Tu n’es pas mort 

    Jojo
    Tu me donnes en riant
    Des nouvelles d´en bas
    Je te dis : "Mort aux cons!"
    Bien plus cons que toi
    Mais qui sont mieux portants
    Jojo
    Tu sais le nom des fleurs
    Tu vois que mes mains tremblent
    Et je te sais qui pleure
    Pour noyer de pudeur
    Mes pauvres lieux communs

    Six pieds sous terre
    Jojo
    Tu chantes encore
    Six pieds sous terre
    Tu n’es pas mort

    Jojo.
    Je te quitte au matin
    Pour de vagues besognes
    Parmi quelques ivrognes
    Des amputés du cœur
    Qui ont trop ouvert les mains
    Jojo
    Je ne rentre plus nulle part
    Je m´habille de nos rêves
    Orphelin jusqu´aux lèvres
    Mais heureux de savoir
    Que je te viens déjà

    Six pieds sous terre
    Jojo
    Tu n´es pas mort
    Six pieds sous terre
    Jojo
    Je t´aime encore

    Bon partage !

     

    Rotpier

     


    4 commentaires
  • .

    Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

    Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

    Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

     Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

    Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

     

    Les hululucubrations abracadabrantesques

    des chouettes Chouettes du Rotpier

    les-chouettes-chouettes-249

    les-chouettes-chouettes-250

    les-chouettes-chouettes-251

     Signature Rotpier

    ... Je vous chouette une bonne distraction ... et une bonne journée ! 


    7 commentaires
  •  

    Et l’épineuse question se pose :

     Sur la rose ou sur le chardon

    où se posera le bourdon ?

     
     

    L’un de mes cinq poèmes préférés …

     

     

    Montage de Pierre sur une photo de Jean-François Simon

     

    Le chardon ou la rose,

     

    Le chardon ou la rose ?

    La rose ou le chardon ?

    Méli-mélo de roses,

    de roses et de chardons.

     

    Une question se pose :

    où ira le bourdon ?

    Sur l’odorante rose

    ou le piquant chardon ?

     

    Sur la tombe de Rose,

    un peu à l’abandon,

    un vieil homme morose

    se pose la question.

     

    Bien loin le temps où Rose

    partageait l’édredon,

    l’amour se décompose

    et devient moribond.

     

    Pour chercher d’autres roses

    il avait fait faux-bond,

    il regrette la chose

    et quête le pardon.

      

    Le chardon ou la rose ?

    La rose ou le chardon ?

    Une question se pose :

    où ira le bourdon ?

     

    Sur la tombe de Rose,

    un peu à l’abandon,

    un vieil homme dépose

    des larmes de saison.

     

                                      Pierre Dupuis

    .

    Image du net

     

     


    4 commentaires
  •  

    Réponse pour le rébus :

    Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

     Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

     


     
       Et pis c'est tout Rotpier

      


    1 commentaire
  • .

    Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

    Juste comme ça, pour se dégourdir

    un peu les neurones !

     

    rebus-417-1rebus-417-2rebus-417-3


    Petite aide au rébus

    (les champions s'en passeront !) :

     

    C’est une information médicale très ciblée du Rotpier… donc à prendre avec des pincettes… encore que cela puisse être assez douloureux de ce coté-là !

    2ème ligne, 1ère image : le mec est " - - - - " comme le Rotpier, l'autre aussi, c'est son frère jumeau ! 3ème image : c'est une saison qu'il faut prendre !  4ème image : en direct " u " ! ( l'autre aussi ! )  Dernière image en direct aussi : " ti " !

    3ème ligne, dernière image : à la naissance la sale bête n'est pas rapide ! 

    4ème ligne, 2ème image : la boisson favorite des rosbifs ! Dernière image: le serpent fait " s " comme d'habitude et son frère aussi !  

    5ème ligne, 3ème image : en direct le symbole de la  "vie " !

    6ème ligne, 1ère image et en direct : le personnage n'est pas content et il fait " grrrrrr "  ! Dernière image : accessoire servant à tromper, celui-ci, c'est pour tromper les poissons carnassiers !

    8ème ligne, 1ère image:  celui-ci est de sable ! 

    9ème ligne, 1ère image : plus tard, il sera vache... ou taureau !

    10ème ligne, 3ème image : quand il a fini de téter, le bébé fait son " - - -  " !

    11ème ligne, 4ème image : " - - - " est ce personnage ! Dernière image : le centurion dit : " - - - " César !

    14ème ligne, 3ème image : toujours la boisson favorite des rosbifs ! 

    Dernière ligne, 3ème image et en direct :  "ch " !

     

    Et pis c'est tout !

     

    Allez, au travail brav'  gens, il n'est point l'heure de tester ... sauf vos neurones ! 

     

     Réponse :

    L’effet placébo a été utilisé pour tester le Viagra, le résultat a été favorable au produit : pour ceux qui avaient reçu le placébo c’est resté plat et moche ! 

     

    Qu'il dit l'animal !


    10 commentaires
  • .

    Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

    Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

    Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

     Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

    Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

     

    Les hululucubrations abracadabrantesques

    des chouettes Chouettes du Rotpier

     

    les-chouettes-chouettes-247

    les-chouettes-chouettes-248-1

    les-chouettes-chouettes-248-2

     

     Signature Rotpier

    ... Je vous chouette une bonne distraction ... et une bonne journée ! 


    2 commentaires
  •  

    Salut brav' gens !

    Comme je suis un peu abonné au CHU de Rouen en ce moment, je vous remets quelques pensées liées à cet univers !

     

    Préambule :

     « La plus perdue de toutes les journées est celle où l’on n’a pas ri. »

    Chamfort

         « La plus perdue de toutes les journées est celle où l’on n’a pas ri … surtout à Rouen !  »

    Rotpier

    « Le sourire et le rire ne sont pas des placebos : ils participent activement au rétablissement du patient ou, pour le moins, à un mieux être psychique. »

    Pierre Dupuis

    Partant de ces postulats, pourquoi ne pas en profiter tout de suite en étendant leur champ d’application aux équipes médicales dont la bonne humeur peut se révéler contagieuse au sein de leur service et même certainement dans les autres, voire au-delà ?

    Voici donc quelques jeux de mots et quelques saillies (qui ne sont point réservées au seul service de sexologie !) un tantinet loufoques et tournant autour de l’univers médical.

    Pensées loufoques sur la médecine

    Nota :

    Ne cherchez pas de logique d’enchaînement : le tout est en vrac !

    .

    J’ai longtemps cru que « Médecins sans frontières » était la devise d’une strip-teaseuse internationale.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    En toute logique,  le pendant féminin de « carabin » devrait être « carabine ». Dans cette hypothèse, seraient-elles plutôt à un coup ou à répétition ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    En toute logique,  le pendant féminin de « mandarin » devrait être « mandarine ». Dans cette hypothèse, seraient-elles plutôt sucrées-acides ou carrément acides ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Dans les hôpitaux, les grands mandarins parlent-ils couramment le chinois ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Les enfants conçus à partir de sperme en paillettes ne risquent-ils pas de développer une phobie des congélateurs ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Les enfants conçus à partir de sperme en paillettes ne risquent-ils pas de développer une tendance à vouloir vivre dans le luxe et faire la fête en permanence ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Tirer la langue à son otorhino, c’est rosse.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Oncologie, ma tante aussi !

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Il ne faut jamais être en froid avec l’azote liquide, on peut en avoir besoin un jour ou l’autre.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Un neurologue a-t-il le droit d’exercer dans le monde entier ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Le comble pour un proctologue, c’est de manquer de doigté.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Un proctologue peut-il pratiquer des touchers rectaux à des natifs du verseau ?

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Un spéléologue de très petite taille, très habile à se faufiler dans le moindre trou, n’aura pas forcément les aptitudes nécessaires pour devenir un bon gynécologue.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Le développement excessif de l’hippocampe du cerveau entraîne-t-il automatiquement une propension à avoir des fièvres de cheval ?

    xxxxxxxxxxxx

      

    Un pneumologue qui se retrouve à travailler chez Michelin a probablement eu un problème d’orientation, ou alors … c’est un type vachement gonflé.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Avec le cœur à gauche, le foie à droite, le nombril au milieu et la tête et les pieds aux extrêmes, comment voulez-vous que l’homme soit bien dans son assiette lors des campagnes électorales ? 

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Un néphrologue ne travaille pas au pif pour diagnostiquer vos problèmes de reins.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Toute gastro durant plus de 3 jours peut être considérée comme une fidèle gastro que l’on habite à la Havane ou pas.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    La dermatologie se pratique rarement à la maison.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Si vous avez les nerfs à fleur de peau et que vous venez consulter en dermatologie, vous vous trompez de service.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    La sexologie n’est pas l’étude de la manière de faire l’amour chez soi.

     

    xxxxxxxxxxxx

      

    L’hématologie n’est pas un service de cours de maths à domicile.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    L’hépatologie n’est pas la science qui consiste à préparer les nouilles à la maison et les spécialistes italiens ne sont pas meilleurs que leurs collègues français.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    L’obstétrique est une spécialité assez éloignée de la sexologie… quoique, au départ il y ait un rapport certain.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Si, pour des problèmes d’érection, vous venez consulter en obstétrique, vous vous trompez de service.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    La diététique n’a rien à voir avec la piroplasmose des chiens.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

    Si la gastro enterre Olog, c’est qu’Olog a été mal soigné.

     

    xxxxxxxxxxxx

     

     Un rhumatologue ne pourra rien pour votre coryza chronique à moins que vos doigts soient dans un état tel que vous ne puissiez plus vous moucher.

     

    xxxxxxxxxxxx

    On peut-être réfractaire à la thérapie de groupe et très ouvert à la thérapie de croupe.

     

     

     

    Et pis c’est tout … pour aujourd’hui !                    

     

    Rotpier

     

    Nota : J’avais déjà publié quelques une de ces pensées loufoques en pensées ou en rébus !

     


    4 commentaires
  •  

    Réponse pour le rébus :

    Je viens de la mettre sur le billet … « rébus » !

     Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

     


     
       Et pis c'est tout Rotpier

      


    votre commentaire
  • .

    Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

    Juste comme ça, pour se dégourdir

    un peu les neurones !

     rebus-416-1rebus-416-2rebus-416-3


    Petite aide au rébus

    (les champions s'en passeront !) :

     

    C’est une affirmation péremptoire et plutôt saignante du Rotpier !

     

    3ème ligne, 1ère image : un diagramme de  " - - - " ... pas pour les ânes ! 

    4ème ligne, 2ème image : il " - - - - - " selon Rodin ! Dernière image : celui-ci est de montagne et je ne sais pas si une dame y est associée ?  

    5ème ligne, 2ème image : en direct "ti" !

    7ème ligne, dernière image : il paraîtrait, selon Paul Eluard, qu'elle serait bleue ? 

    8ème ligne, 3ème image:  " - - - " est ce personnage !

    9ème ligne, 3ème image : des poches de  " - - - - " pour sauver des vies ! Dernière image : la sale bête pique et ça fait tant de mal !

    11ème ligne, 1ère image après le signe :  le symbole de la "  - - - - " !

    Dernière ligne, 2ème image : quand son nez s'allonge, il "  - - - - " ... quand c'est autre chose, on ne sait pas ! ( NDLA )

     

    Et pis c'est tout !

     

    Allez, au travail brav'  gens et que les nanas ne m'en veulent pas ! 

     

     Réponse :

    Quand je dis que les affaires sont les affaires, je pense que la question est réglée et j’interdis à quiconque de s’en tamponner, même périodiquement !

     

    Remarque : Je vous l’avais bien dit que c’était saignant ! Parfois, j’ai un peu honte... un tout petit peu seulement !

     

    Qu'il dit l'animal !


    9 commentaires
  •  

    .

    Une fois par semaine,

    je vous propose de partager les chansons

    et les artistes que j’aime !

    Clip vidéo et paroles

     

    Cette fois-ci :

     

    « Jacques Higelin »

     

    « Poil dans la main »

     

    … Prière de ne voir aucun rapprochement

    avec des faits existants ou ayant existés !


     

    Poil Dans La Main

    Poil dans la main payé à rien foutre
    Regarder la poutre dans l`oeil du voisin
    Poil dans la main payé à rien foutre
    Regarder la poutre dans l`oeil du voisin
    Qu`il est donc doux de rester sans rien faire
    Tandis que tout s`agite autour de soi
    Touche à tout sauf à la moustiquaire
    Touche à tout juste bon à m`amadouer

    Un jour j`ai vu une chaise
    toute seule sur le trottoir
    Une putain de belle chaise toute noire en fer
    Avec des lanières de plastique tendues
    Une vraie chaise de bar à putes
    une chaise à l`état brut
    Qui avait dû en voir et en recevoir des culs
    Des gros lourdingues à fessier mou
    Des p`tits malingres reserrés du trou
    Ou des jolis voluptueux qui vous attirent le bout des yeux
    Pour mieux leur passer les menottes

    Qu`il est donc doux de rester sans rien faire
    Tandis que tout s`agite autour de soi
    Poil dans la main payé à rien foutre
    Regarder la poutre dans l`oeil du voisin

    Mais va savoir a c`moment-là
    J`avais perdu le goût de m`asseoir
    Et d`amarrer ma solitude
    Mon cafard et mes habitudes
    A celles des piliers d`abreuvoir
    J`en ai eu marre d`les voir s`écrouler sur eux-mêmes
    En s`raccrochantà des histoires qui tiennent pas d`bout

    Ces pt`titres histoires qui vous entrainent
    Au fil des heures des jours des soirs des s`maines
    De soirs pisseux en matins blêmes
    Direct au trou

    Qu`il est donc doux de rester sans rien faire
    Tandis que tout s`agite autour de soi
    Touche à tout sauf à la moustiquaire
    Touche à tout juste bon à m`amadouer

     

    Bon partage !

     

    Rotpier


    4 commentaires
  •  

    .

    Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

    Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

    Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

     Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

    Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

    Les hululucubrations abracadabrantesques

    des chouettes Chouettes du Rotpier

     

    les-chouettes-chouettes-243

    les-chouettes-chouettes-244

    les-chouettes-chouettes-245

     

    les-chouettes-chouettes-246

     

     Signature Rotpier

    ... Je vous chouette une bonne distraction ... et une bonne journée ! 


    4 commentaires