•  

     

     

    Fable à facettes…

     

    L’époque loup-phoque,

     

    Elle n’est pas si loin l’époque

    ou il fallait pour être chic,

    à condition d’avoir du fric,

    l’hiver porter vison ou phoque.

     

    C’était le temps où la fourrure

    classait haut dans la société

    ceux qui mangeait à satiété

    et roulaient en belles voitures.

     

    Sauvages ou bien d’élevage,

    sale temps pour les animaux

    à fourrure ou à belle peau

    martyrs de sombres abattages.

     

    Renards, chinchillas ou hermines,

    castors, loups ou ratons laveurs,

    les ours quelque soit leur couleur,

    qu’ils soient d’Amérique ou de Chine.

     

    Et les lapins et les belettes,

    les écureuils, les rats musqués,

    les lynx, les renards argentés,

    les coyotes et les moufflettes.

     

    Pour un manteau ou une toque,

    combien d’habits éparpillés ?

    Combien de maris cocufiés ?

    … Sans oublier la réciproque !

    Pour enfiler une fourrure,

    combien se sont mises à poil ?

    Je sais mon propos très trivial

     et fort gênant aux emmanchures !

     

    S’il faut reconnaître une chose

    à Bardot c’est d’avoir agi

    - Une sorte de repenti ? -

    … étonnante métamorphose !

     

    Après avoir porté fourrure

    elle a soudain changé d’avis

    comme de mec sans préavis

    pas trop gênée aux entournures !

     

    L’égérie des années soixante

    qui fricote avec les Le Pen,

    qui madrague* avec le FN,

    a eu cet éclair de conscience !

     

    A l’heure du tout synthétique

    laissons vivre les animaux

    avec leur manteau sur le dos,

    qu’ils soient d’Afrique ou d’Antarctique !

     

    Laissons courir les antilopes,

    laissons se baigner les castors,

    laissons les boas constrictors,

    les normaux et les nyctalopes !

     

    Ayons la fibre synthétique

    offrons du Du Pont De Nemours

    c’est aussi chaud pour les mamours

    et infiniment plus éthique !

     

    Elles ne font plus de grimace,

    c’est tout à fait dans l’air du temps,

    le contraire serait navrant,

    … sauf peut-être dans les palaces !

     

    Et plus besoin de naphtaline,

    plus de mites dans les placards :

    la boule antimite au rencart,

    courez sautez les zibelines !

     

    * Utilisé comme verbe :

     

    « madrague » est un néologisme

    pour désigner la pêche au voix,

    au lieu du thon le gogo roi

    nourri de haine et de racisme !

     

    Nota :

    En vrai, une madrague est une enceinte de filets à compartiments, fixés en permanence près de la côte pour la capture du thon, surtout en Méditerranée

    « La Madrague » est aussi la célèbre propriété acquise par Brigitte Bardot  à St Tropez en 1958.

          Aux dernières nouvelles, elle ne se serait pas encore laissée prendre dans les filets… je ne développerais pas plus en avant cette dernière réflexion, je vous en laisse le soin !

                                       

     

       Petit bonus pour les connaisseurs :

     

    Amis lecteurs je vous invite

    à bien décortiquer ces vers,

    en long, en large et en travers,

    qu’un contrepet en douce habite !

     

    Aucune obligation requise

    et sauf à maîtriser cet art

    vous pourriez vous coucher très tard

    et vous détraquer l’hypophyse !

     

    Et là ça me foutrait les glandes,

    je m’en voudrais sans restriction

    de perturber vos sécrétions

    et ma honte serait très grande !

     

    Je vais donc prendre la tangente,

     n’ayant pas l’esprit trop obtus

    je sors de ce cycle tordu

    avant que d’être sur les jantes !

     

                                                  Pierre et Rotpier

     

     


    6 commentaires
  •  

    Réponse pour le rébus :

    Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

     Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

     

    Et pis c'est tout Rotpier


    votre commentaire
  •  

    Avec beaucoup de retard !

    Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

    Juste comme ça, pour se dégourdir

    un peu les neurones !

     

     

     

    Petite aide au rébus

    (les champions s'en passeront !) :

     

    C'est un rébus à tiroirs de cet extravagant polichinelle de Rotpier, qui ne restera pas un secret pour vous car je suis convaincu que vous ne le glisserez pas dans un placard !  ... Il est totalement ouf le Rotpier !

     

    1ère ligne, 2ème image : il " - - - - " au présent de l'indicatif ! 

    2ème ligne, 1ère image : le serpent fait toujours" s" ! ( l'autre aussi ! ) 4ème image : petite, la sale bête est lente ! 

    3ème ligne, 1ère image : le marin est presque en haut du "  - - - " ... comme Alexandre ! 3ème image et en direst : "U" ! ( l'autre aussi ! )

    4ème ligne, 2ème image : c'est un oiseau qui mange des glands, mais cela aurait pu être un " - - - " d'eau !

    5ème ligne, 3ème image : ce qui complète le "Ci " ! ... si, si !

    6ème ligne, 2ème image : il y a quatre " - - - - - " de deux personnage ! 3ème image et en direct : " brrrrrrrrrr " ça caille ... comme ce matin !

    7ème ligne, 1ère image : "  - - - " est ce personnage ?  2ème image : la saison du soleil ! 3ème image: la sale bête pique et ça fait mal ! 

    8ème ligne, 2ème image : le point n'est que la fin de la 1ère phase ! Dernière image : il ne faut pas prendre le fils ! 

    9ème ligne, 2ème image : un diagramme de " - - - " ! La boite imite le cri de la vache !

    10ème ligne, 2ème image : c'est la marque qu'il faut prendre !

    Dernière ligne, 1ère image : le lieu où sont enfermés des animaux !  2ème image :c'est juste une virgule ! 

     

     

    Et pis c'est tout !

    A vous de jouer ! Il est court mais tordu !  Cela vous permettra de réviser votre géographie départementale si vous l'avez un peu oubliée ! Alors, il n'est pas bon pour vous le Rotpier ? Prof un jour, prof toujours ! Bon je m'arrête avant que de m'étrangler avec ! 

     

     

    Réponse :

    Dans l’Essonne, juste pour m’amuser, j’ai balancé des gifs sur Yvette qui était enceinte. Elle a perdu son calme mais pas les eaux … ouf !

     

    Nota :   C’est de la géographie départementale : l' Essonne, le département, Gif-sur-Yvette et Palaiseau, où se trouve la sous-préfecture !

    Et quoi qu’on dit au Rotpier?  … Merci le Rotpier !

     

     


    9 commentaires
  •  

    Aujourd'hui, c'est un peu spécial !

    Un internaute, Joël Rémy, m'a contacté pour avoir l’autorisation d'utiliser ce texte pour le mettre en musique, genre musique expérimentale ... c'est assez surprenant ...

    A vous de juger !

     

    Le texte : 

     

    Chronologie haïkusienne pour jour J ,

    ou 

    Balade en chariot

     

     

    Balade en chariot

    couloirs ascenseur couloirs

    et le froid du bloc

     

    Acier contre veine

    circulation très fluide

    pas d’engorgement

     

    Ploc ploc ploc ploc ploc

    petit tour par le tuyau

    et bonjour la veine

     

    Respirer à fond

    l’oxygène c’est tout bon

    tiens … plus de plafond

     

    C’est jour d’ouverture

    ça écarte et ça découpe

    et vient la couture

     

    Comme un bruit de fond

    des lumières au plafond

    ça s’agite ici

     

    Retour en chariot

    couloirs ascenseur couloirs

    balade finie

     

                                           Pierre Dupuis

     

     

    Remarque : Ceux qui ont déjà goûté ce genre de balade reconnaîtront !

     

     

    L'arrangement :

     

    Merci Joël !

     

    Alors ? ... ça vous plait ?

     

    Joël Rémy fait aussi des GIF et ils sont très bien fait !

     

    https://joelremyj222rgif.tumblr.com/

     

     

     


    6 commentaires
  •  

    .

    L'actualité vue par Rotpier 1ère image de présentation

     

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

     

     

     

    Signature Rotpier

     

     

    ... Je vous chouette une bonne distraction

    ... et une bonne journée !

     

     


    4 commentaires
  •  

    Préambule :

    Il y a bien longtemps que je voulais vous dresser le portrait du Rotpier : voilà qui va être fait.

    C’est un drôle de type que je connais bien et qui, nonobstant quelques bizarreries, et tous comptes faits, n'est pas un mauvais bougre !

     

     

     
    Photo du Rotpier au Catanga ( en 1969 )
    Photo d'archives secrètes

      

    Le Rotpier,

     

    Le Rotpier a été

    - cela même en hiver ! -

    militaire engagé,

    barbouze et légionnaire !

     

    Sur tous les continents

    il a roulé sa bosse,

    défait bien des tirants

    en leur cherchant des crosses !

     

    Le repos du guerrier :

    c’était les autochtones !

    Il aimait à varier   (1)

    en culbutant les nonnes !  (2)

     

    Son principe adulé

    de guerrier au cœur tendre :

    « Ne jamais reculer

    tant qu’ un  - - -   reste à prendre !  (3)

     

    Forcé de décrocher

    après une patrouille

    où il avait choppé

    une fameuse schtouille !

     

    C’est en fauteuil roulant

    qu’il baroude à l’hospice,

    qu’il pince en rigolant

    son infirmière aux cuisses !

     

    Le jour du grand départ,

    zobi pour les médailles

    car ce sacré lascar

    a trop été canaille !  (4)

     

                                           Pierre 

     

    1)    Le frais aussi !

    2)    Pas John !

    3)    Ma grande réserve me contraint aux tirets !

    4)    Malgré la liaison, il n’est pas pétomane et là, je m’inscris en faux : que nenni ! Par contre, il a très souvent brisé des canailles … si !

     

             Et pis c’est tout !  ... comme dirait le Rotpier !  

     


    10 commentaires
  •  

    Réponse pour le rébus :

    Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

     Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

     

    Et pis c'est tout Rotpier


    votre commentaire
  •  

    Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

    Juste comme ça, pour se dégourdir

    un peu les neurones !

     

     

    Petite aide au rébus

    (les champions s'en passeront !) :

     

    C'est une drôle de cuisine du Rotpier que vous pourrez déguster en dansant le rigodon si le cœur vous en dit !

     

    1ère ligne, 2ème image : le serpent fait toujours " s " ou " se ", c'est sa manie ! ( ses frères aussi ! )

    2ème ligne, 3ème image : la moitié du nom du personnage ! Dernière image : j'espère que vous viserez bien !

    3ème ligne, dernière image : la moitié de la marque ! ... Si vous ne trouvez pas, ça va saigner !

    4ème ligne, 1ère image : une  " - - - - - - " pour accéder à une cave par exemple ! Dernière image : " oui " en russe !

    6ème ligne, 2ème image : il y a quatre " - - - - - " de deux personnage ! 3ème image et en direct : " brrrrrrrrrr " ça caille ... comme ce matin !

    8ème ligne, dernière image : ce qui sort amplifiée de l'appareil ! 

    9ème ligne, 4ème image : le point n'est que la fin de la 1ère phase ! 

    11ème ligne, 1ère image : lieu ou se tenait la vigie sur les anciens voiliers !

    12ème ligne, 2ème image : sorte de pâté de tête de sanglier ou de cochon ! ... Allez, n'allez pas faire la tête !

    13 ème ligne, 1ère image : quand sont nez s'allonge, il  " - - - - " ! ... Quand c'est autre chose c'est dément !

    Dernière ligne, 2ème image : je vous laisse du temps pour que vous ne soyez pas le dos au " - - - "

     

     

    Et pis c'est tout !

    A vous de jouer ! J'espère que vous ne serez pas les dindons de la farce et que vous trouverez la solution ! Je n'en doute pas, sachant que les dames qui se frottent à mes rébus ne sont pas des ingénues !   

     

      Réponse :

    Il se dit dans certains milieux qu’on attrape les dindes à Lyon qu’on les bourre en Bresse et que les poulets n’y voient que du bleu. Si ce n’est pas une farce c’est sûrement encore un coup de Dodo la Saumure !

     

    PS : Alors, elle est bonne ma tambouille ? Peut-être un peu trop salée ?

     

     

     


    10 commentaires
  •  

    Une fois par semaine,

    je vous propose de partager les chansons

    et les artistes que j’aime !

    Clip vidéo et paroles

     

    Cette fois-ci :

     

    « Didier Barbelivien »

     

    « Elsa »

     

    La la lal la la lal la la lal la …

     

     

     

    Elsa,

     

    Elsa, les manèges de Berlin tournaient dans tes bras,
    Elsa, la chanson des marins pleurait dans ta voix
    Elsa, le soleil du matin s'allumait sur toi
    Elsa, le printemps qui revient ne me guérit pas.

    Je me souviens de ces yeux là, la la la, la la la
    Moitié bleu moitié lilas, la la la, la la la
    Beaux comme un air d'opéra, la la la, la la la
    Je ne voyais plus que ça

    Je me souviens de ces yeux là, la la la, la la la
    Sur ton visage en delta, la la la, la la la
    Même à des années de toi, la la la, la la la
    Je vis mais je ne dors pas.

    Elsa, les violons des tziganes se battaient pour toi
    Elsa, le sourire des nomades subissait ta loi
    Elsa, les nuits de Schéhérazade se moquaient du froid
    Elsa, dans mes longues promenades quand je pense à toi.

    Je me souviens de ces yeux là, la la la, la la la
    Moitié bleu, moitié lilas, la la la, la la la
    Même à des années de toi, la la la, la la la
    Je vis mais je ne dors pas.

    Elsa, les manèges de Berlin tournent dans le froid
    Elsa, la chanson des marins n'a plus rien de toi
    Elsa, le soleil ce matin ne brille pas pour moi
    Elsa, le printemps qui revient ne me guérit pas.

    Je me souviens de ces yeux là, la la la, la la la
    Moitié bleu, moitié lilas, la la la, la la la
    Beaux comme un air d'opéra, la la la, la la la
    Je ne voyais plus que ça

    Je me souviens de ces yeux là, la la la, la la la
    Sur ton visage en delta, la la la, la la la
    Même à des années de toi, la la la, la la la
    Je vis mais je ne dors pas, la la la, la la la

    La la la la la la la la la la la la la la
    La la la la la la la la la la la la la la

     

    Bon partage !

     

    Rotpier


    2 commentaires
  •  

    Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

    Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

    Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

     Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

    Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

     

    Les hululucubrations abracadabrantesques

    des chouettes Chouettes du Rotpier

    .

     

     

    Signature Rotpier

     

     

    ... Je vous chouette une bonne distraction

    ... et une bonne journée !

     

     


    5 commentaires
  •  

     

    Préambule :

    L’autoportrait est un exercice périlleux, peut-être encore plus à la plume qu’au pinceau.

    Bien se connaître soi-même est pratiquement une gageure !

    On croit savoir et un jour on s’aperçoit que non.

    Mais, rien n’empêche  de relever le défit et d’essayer quand même... à un moment donné.

     

    Pierre Dupuis 

     

    Autoportrait,

     

    Je suis un poète atypique

    passé par la case prolo,

    quand je suis la cible de piques

    on me les lance ex-nihilo !

     

    Je pèche un peu en rhétorique

    car j’ai quitté les cours très tôt,

    j’ai un alibi authentique :

    à seize ans j’étais au boulot !

     

    J’ai quand même appris mes classiques

    préférant Zola à Hugo,

    pour ce qui est de la musique

    je vais de Wagner à Renaud !

     

    Mes inclinations poétiques

    vont du bon Villon à Queneau

    en passant par les élastiques

    des souliers troués de Rimbaud !

      

    Je suis large sur la rythmique :

    je laisse faire mon stylo !

    Certains esprits monolithiques

    me qualifient de rigolo !

     

    Réguliers ou acrobatiques

    mes vers ne sont pas idéaux,

    ils sont sérieux ou drolatiques,

    polis ou taillés au couteau !

      

    Ils sont peu souvent syntaxiques :

    je cultive le quiproquo !

    Mais ils sont rarement toxiques

    sauf bien sûr contre les fachos !

     

    De l’amour à la politique

    je brosse un peu tous les tableaux,

    qu’ils soient morbides ou phalliques,

    si ça dérange peu me chaut !

     

    Mes textes sont très éclectiques

    rasant parfois le caniveau,

    je m’accommode des critiques

    … tout en préférant les bravos !

     

    Certains me trouvent sympathique,

    d’autres me traitent de charlot,

    à ceux-là moi je fais la nique

    avant de leur tourner le dos !

     

    Tantôt tendre, tantôt caustique,

    parfois gentil, parfois salaud,

    érotique ou bien hérétique

    et bien sûr très souvent cabot !

     

    Quand la Camarde boulimique

    m’intimera : " Viens mon coco ! "

    je lui dirais sans polémique :

    " Attends je range mon stylo !

     

    Je ne te fais pas de supplique

    après tout tu fais ton boulot,

    ne prend pas cet air pathétique

    toi qui a la mort dans la peau ! "

     

    Chacun doit déposer sa chique

    un peu plus tard, un peu plus tôt,

    il n’y a là rien de tragique :

    c’est juste effacer un tableau !

      

    Un banquet sans chant ni musique

    réunira dans mon caveau

    des légions de vers boulimiques

    qui gémiront : " Il n’est pas gros ! "

     

    Ils repartiront faméliques

    après m’avoir sucé les os

    en quête d’un hypothétique

    festin digne de commensaux !

     

    La crémation dont la pratique

    a vraiment le vent dans le dos

    réduit de façon très drastique

    les macchabées … maigres ou gros !

     

    L’avenir est problématique :

    pour ces vers-là c’est Waterloo !

    Quant à ceux de la poétique,

    éviteront-ils le tombeau ?

     

    C’est un portrait très elliptique

    que je vous sers sur un plateau,

    gagnerais-je une pluie de piques

    ou une envolée de chapeaux ?

                       

                                                           Pierre Dupuis

     

    Petit bidouillage à partir d'une image du net ... juste pour m'amuser !

     

    Déjà publié ... sauf le bidouillage !


    5 commentaires
  •  

    Réponse pour le rébus :

    Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

     Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

     

    Et pis c'est tout Rotpier


    votre commentaire
  •  

    Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

    Juste comme ça, pour se dégourdir

    un peu les neurones !

     

     

    Petite aide au rébus

    (les champions s'en passeront !) :

     

    C'est un petit jeu de mot avec un produit très controversé et détesté des abeilles ! 

     

    1ère ligne, 2ème image : petite étendue d'eau ! 3ème image en direct : "che" ( l'autre aussi ! )

    2ème ligne, 1ère image : le serpent fait "s", c'est sa manie ! ( les autres aussi ! ) 2ème image : pâté de tête de sanglier ou de cochon ... je n'ai pas dis que vous en avez une drôle !

    3ème ligne, 1ère image : la boisson favorite des rosbifs ! 

    4ème ligne, dernière image : " - - -  " est ce personnage ?

    5ème ligne, 1ère image : un diagramme de  "  - - - " ! ( l'autre aussi ! )  2ème image : ce n'est pas dingo! Dernière image: le nom du jeu !  ( l'autre aussi ! )

    6ème ligne, 1ère : la vilaine sorcière lance un  "  - - - - " ! 

    7ème ligne, 1ère image : petite, la sale bête est lente ! Dernière image : selon le poète, elle est bleue comme une orange ! 

    10ème ligne, 1èreimage : il n'est pas maigre !

    12ème ligne, 4ème image : il trône ! 

     

     

    Et pis c'est tout !

    A vous de jouer ! J'espère que vous n'allez pas Bayer d'ennui ! 

     

    Réponse :

    On marche sur la tête : les écolos qui sont plutôt de gauche se battent pour l’interdiction du Gaucho et les gros agriculteurs qui sont plutôt de droite se battent pour le conserver !

     

    Petite précision :

    Le Gaucho étant un produit insecticide produit par Bayer et son homonyme, le gaucho, un gauchiste ! 

     Très forts en chimie nos amis allemands ! Le Zyklon B était aussi, à la base, un insecticide ...

     

     

     

     


    8 commentaires
  •  

    Une fois par semaine,

    je vous propose de partager les chansons

    et les artistes que j’aime !

    Clip vidéo et paroles

     

    Cette fois-ci :

     

    « Il est libre Max »

     

    « Hervé Cristiani  »

     

    … Allez,  je vous emmène chevaucher les licornes … ça vous va ?

     

     

    Il est libre Max,

     

    Il met de la magie, mine de rien ,dans tout ce qu'il fait 
    Il a le sourire facile, même pour les imbéciles 
    Il s'amuse bien, il n'tombe jamais dans les pièges 
    Il n'se laisse pas étourdir par les néons des manèges 
    Il vit sa vie sans s'occuper des grimaces 
    Que font autour de lui les poissons dans la nasse 

    Il est libre Max ! Il est libre Max ! 
    Y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler 

    Il travaille un p'tit peu quand son corps est d'accord 
    Pour lui faut pas s'en faire, il sait doser son effort 
    Dans l'panier de crabes, il n'joue pas les homards 
    Il n'cherche pas à tout prix à faire des bulles dans la mare 

    Il est libre Max ! Il est libre Max ! 
    Y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler 

    Il r'garde autour de lui avec les yeux de l'amour 
    Avant qu't'aies rien pu dire, il t'aime déjà au départ 

    Il n'fait pas de bruit, il n'joue pas du tambour 


    Mais la statue de marbre lui sourit dans la cour 

    Il est libre Max ! Il est libre Max ! 
    Y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler 

    Et bien sûr toutes les filles lui font les yeux de velours 
    Lui, pour leur faire plaisir, il leur raconte des histoires 
    Il les emmène par-delà  les labours 
    Chevaucher des licornes à  la tombée du soir 

    Il est libre Max ! Il est libre Max ! 
    Y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler 

    Comme il n'a pas d'argent pour faire le grand voyageur 
    Il va parler souvent aux habitant de son cœur 
    Qu'est-ce qu'ils s'racontent, c'est ça qu'il faudrait savoir 
    Pour avoir comme lui autant d'amour dans le regard 

    Il est libre Max ! Il est libre Max ! 
    Y'en a même qui disent qu'ils l'ont vu voler

     

    Bon partage !

     

     

    Rotpier

     

     


    5 commentaires
  •  

     

    Comme mardi les chouettes ont causé, aujourd'hui c'est poésie !

     

    Image du net d'une autre planète !

     

    Revenons aux fondamentaux,

    ou

    Et si Pierre Boulle avait vu juste…

     

    On peut me traiter de vieux schnock

    de croulant au trois quarts sénile,

    dire que je radote en bloc

    et me classer dans les fossiles !

     

                Mais…

    Quand je regarde les ados

    les doigts crispés autour des touches,

    pour faire la bête à deux dos

    ils doivent le faire en Bluetooth !

     

    Terminé le contact direct,

    exit le branchement physique,

    c’est peut-être un peu plus sélect

    mais rien ne vaut l’acte basique !

     

    À ce rythme c’est l’extinction

    des humains dans quelques années,

    terminé la copulation,

    vieille technique surannée !

     

    Les singes tout en honorant

    leurs guenons de façon classique

    rigoleront à pleines dents

    en se tamponnant des critiques !

     

    Si Pierre Boulle était vivant

    il se taperait sur les cuisses :

    bien en avance sur son temps

    il avait flairé les prémices !

               Péroraison :

    Allez bougez-vous les ados,

    laissez tomber claviers et touches,

    revenez aux fondamentaux

    et restez à portée de bouche !

     

    A trop baigner dans le virtuel

    on passe à coté de la vie,

    en amour pas de logiciel,

    pas de volonté asservie !

     

    Décrochez des réseaux sociaux

    ces lieux que l’on croit de partage

    mais qui sont, bien que conviviaux,

    des lieux d’errance et d’engluage !

     

    Le digital est un besoin

    mais pas sur des bouts de plastique

    et comme Eros je vous enjoins

    de vous la jouer plus romantique !

     

    Apprenez sur le bout des doigts

    l’art de prodiguer des caresses,

    laissez tomber les écrans rois

    cherchez d’autres rimes en « esses » !

     

    Il y en a des quantités,

    je vous le dis, je le professe,

    j’en vois une de qualité

    … très orientée… je le confesse !

     

    Je ne vous fais pas de dessin

    … par Aphrodite ! Une autre rime !

    Je vous l’abandonne à dessein :

    je suis quelqu’un de magnanime !

     

                                                                                       Pierre Dupuis

     

     

    Image du net: Pierre Boulle, par le dessinateur Gabriel Worst

     


    5 commentaires
  •  

    A toutes et à tous :

    C’est avec grand plaisir que je vous présente

    mes meilleurs vœux de bonne année 2018 !

     

    Je laisse la parole aux chouettes chouettes :

     

     

    Encore bonne année !

    Pierre ou Rotpier ... c'est au choix !

     


    4 commentaires
  •  

    Réponse pour le rébus :

    Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

     Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

     

    Et pis c'est tout Rotpier

     


    votre commentaire
  •  

     

    Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

    Juste comme ça, pour se dégourdir

    un peu les neurones !

    Le dernier de l'année mais il y en aura d'autres :

    il y en a un bon stock en avance !

     

     

     

    Petite aide au rébus

    (les champions s'en passeront !) :

     

    C'est une question d'éthique que les rhumatologues devraient se poser ... du moins je le pense ! 

     

    2ème ligne, 1ère image : Des trains s'y arrêtent ! 4ème image : il parait que l'amour s'y trouve ... sans être vache ni taureau ! 

    3ème ligne, 1ère image : lieu où se tenait la vigie en haut du grand mat d'un ancien voilier !

    4ème ligne, 1ère image : outil pour vérifier la verticalité ou l'horizontalité !

    5ème ligne, 1ère image : en direct " brrrrrrr " il caille ! 4ème image : l'assassin  " - - - " au présent de l’indic à tifs ( un mouchard très chevelu ! ) 

    6ème ligne, 1ère : la vilaine sorcière lance un  "  - - - - " ! 

    7ème ligne, 1ère image : le verbe aller au présent de l'indic à tifs  (le même que l'autre ! )  2ème image : la moitié de ce que regarde Titeuf !

    9ème ligne, dernière image : le serpent fait "s" ou "se" ... c'est selon son humeur !  (l'autre aussi, c'set son frère !) 

    11ème ligne, 2ème image : poisson plat à l'arrêt ! 3ème image : en direct " ti " !

    10ème ligne, dernière image : j'ai connu celles de Paris encore en fonctionnement ... ce qui ne me rajeunit pas ! J'ai mangé au resto "Le chien qui fume" juste en face, à l'angle de la rue qui conduit au Pont Neuf  qui est ... le pont le plus ancien de Paris mais je n'ai pas assisté à sa construction !

     

    Et pis c'est tout !

    A vous de jouer ! J'espère que vous n'en avez pas plein le dos de mes rébus ? 

     

     Réponse :

    Si l’on regarde de près, une hernie au niveau des vertèbres est une sorte d’évasion discale. En conséquence le médecin devrait-il la signaler au fisc ?

     

     


    7 commentaires
  •  

    Une fois par semaine,

    je vous propose de partager les chansons

    et les artistes que j’aime !

    Clip vidéo et paroles

     

    Cette fois-ci :

     

    « Le gitan »

     

    « Daniel Guichard  »

     

    … Un petit tour de roulotte… ça vous va ?

     

     

    Le Gitan, 

    Il a un rire de voyou 
    Dans le fond des yeux : des amis 
    Il a le cœur au bord des coups 
    Le Gitan, le Gitan, 
    Un peu renard, un peu loup

    Il sort le jour ou bien la nuit 
    Ce qu´on dit de lui il s´en fout 
    Le Gitan, le Gitan, que tu ne connais pas! 

    Il aurait pu être un grand matador 
    Un voleur de poules, un jeteur de sorts 
    Prendre une guitare, être musicien 
    Mais sa vie à lui elle est dans ses poings 

    Il ne sait pas d´où il vient 
    Mais il sait toujours où il va 
    Il a des milliers de cousins 
    Le Gitan, le Gitan, 
    Il a couru les chemins 
    Sainte-Marie ou Guernica 
    Pour venir dormir à Saint-Ouen 
    Le Gitan, le Gitan, que tu ne connais pas! 

    Souvent je deviens : Gitan 
    Mon ciel est le sien : Gitan 
    Je suis comme lui : Gitan 
    J´ai plus de pays : Gitan 
    J´ai plus de maison : Gitan 
    Je n´ai plus de nom : Gitan 
    C´est toi qu´a raison : Gitan 
    Y a plein d´horizons! 

    Il a toujours l´air heureux 
    Les chagrins lui n´en veut pas 
    Il les jette au milieu d´un feu 
    Le Gitan, le Gitan, 
    L´amitié n´est pas un jeu 
    Quand il donne il ne reprend pas 
    Il sait couper son cœur en deux 
    Le Gitan, le Gitan, que tu ne connais pas! 

    Il aurait pu être un grand matador 
    Un voleur de poules un jeteur de sorts 
    Prendre une guitare, être musicien 
    Mais sa vie à lui elle est dans ses poings 

    Souvent je deviens : Gitan 
    Mon ciel est le sien : Gitan 
    Je suis comme lui : Gitan 
    J´ai plus de pays : Gitan 
    J´ai plus de maison : Gitan 
    Je n´ai plus de nom : Gitan 
    C´est toi qu´a raison : Gitan 
    Y a plein d´horizons! 

    Il a un rire de voyou 
    Dans le fond des yeux : des amis 
    Il a le cœur au bord des coups 
    Le Gitan, le Gitan 

     

    Bon partage !

     

     

    Rotpier


    4 commentaires
  •  

    Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

    Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

    Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

     Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

    Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

     

    Les hululucubrations abracadabrantesques

    des chouettes Chouettes du Rotpier

     

    .

     

     

    Signature Rotpier

     

     

     

    ... Je vous chouette une bonne distraction

    ... et une bonne journée !

     

     

     


    6 commentaires
  •  

    Il ne faut pas, bien sûr, suivre tous les conseils... les conseilleurs ne sont pas toujours très avisés mais là ...

     

     

    Écoute petit,

     

    Petit regarde,

    regarde devant toi.

    Écoute aussi, c’est important !

    Pèse le pour et le contre

    mais… avance !

    Trace ta route et avance !

     

    Étudie, surtout étudie !

    Les mains ne sont que des outils,

    c’est ton cerveau qui les commande,

    elles ne font que ce qu’il leur demande

    … des bêtises aussi !

    Mais… avance !

    Trace ta route et avance !

     

    On te dira bien sûr

    qu’il faut faire attention

    et tu le feras

    … il faut toujours faire attention

    … certaines routes sont peu sûres.

    Mais… avance !

    Trace ta route et avance !

     

    Au début, ce ne sera pas facile

    … rien n’est facile dans la vie.

    Quand cela l’est trop

    … c’est louche

    et on se prend facilement une douche

    … froide !

    Mais… avance !

    Trace ta route et avance !

     

    Certains te donneront des conseils,

    des conseils plus ou moins avisés

    … cela ne coûte guère des conseils !

    … Et, tu devras faire le tri

    … pas facile !

    Nombreux sont les imbéciles !

    Mais… avance !

    Trace ta route et avance !

     

    Et, petit à petit,

    des certitudes émergeront

    … tes certitudes !

     

    Il y aura bien sûr

    encore des embûches sur ta route,

    encore quelques doutes

    mais ton pas sera plus assuré

    … plus ferme.

    Tu auras atteint l’équilibre

    … ton équilibre !

     

    Et là, là, tu sauras,

    tu sauras que tu es devenu grand !

     

    En attendant, en attendant,

    trace ta route et avance !

     

      

                                           Pierre Dupuis

     

     


    7 commentaires
  •  

    Réponse pour le rébus :

    Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

     Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

     

    Et pis c'est tout Rotpier

     


    votre commentaire
  •  

    Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

    Juste comme ça, pour se dégourdir

    un peu les neurones !

     

     

     

    Petite aide au rébus

    (les champions s'en passeront !) :

     

    C'est un rébus du Rotpier, il est court mais un peu merdique à déchiffrer !

     

    1ère ligne, 3ème image : quand il a fini de téter le bébé fait son  "  - - - " ! 

    2ème ligne, 1ère image : à 3 h 52 , il est très " - - - " pour se lever ! Dernière image : " - - - " est ce personnage ! 

    3ème ligne, 1ère image : premier mot de la formule criée par le muezzin ! ( il y en a qui sont fous et dont on dit  qu'ils sont muezzinzin mais ... il s'agit là d'une toute autre affaire ! ) 3ème image et en direct : "che" ! ( l'autre aussi ! )

    4ème ligne, 3ème image : après la  " - - - - ", le "U" ... sans "c" ... c'est insensé !  

    5ème ligne, 1ère image : le serpent fait toujour "s" ! ( L'autre aussi, c'est son frangin ! ) Denière image en direct : " grrrrrrr " ! 

    6ème ligne, 1ère et 3ème image : l'autre nom de l'arobase ! Nota: l'articulation n'est pas facile et je reconnais qu'il y a de quoi se la gratter ! 

    7ème ligne, 1ère image : celui-ci est de sable ! 3ème image: 5 centimes d'euro ce n'est pas grand chose mais un "  - - - " c'est un "  - - - " ! Dernière image: ce qui sort de la bouche d'Eole ! 

     

    Et pis c'est tout !

    A vous de jouer ! Il n'est pas trop ragoûtant surtout le jour des chocolats mais le Rotpier c'est le Rotpier : il est comme ça ! 

     

     Réponse :

    Un proctologue qui a la fâcheuse habitude de se gratter la tête a très souvent les cheveux poisseux !

     

         Bon, d'accord, le jour de Noël il était un tantinet limite et je me suis gratté un peu la tête ( oh, pas longtemps ! ) pour savoir si j'allais le mettre et, finalement ... je l'ai mis ! 

     

     

     


    10 commentaires
  •  

    Une fois par semaine,

    je vous propose de partager les chansons

    et les artistes que j’aime !

    Clip vidéo et paroles

     

    Cette fois-ci :

     

    « Au suivant »

     

    « Jacques Brel  »

     

    … Vaut-il mieux être le suivi que le suivant ?

    Les risques ne sont pas les mêmes suivant la situation …

     

     

     

    Nota :

    La vidéo en direct étant désactivée,

    cliquez sur « visionner sur YouTube »

    pour la voir et revenez sur le blog

    pour avoir les paroles !  … Merci !

    Ensuite, vous écouter et regarder

     

    le grand Jacques chanter : cela vaut le coup !

     

    Au suivant

     

    Tout nu dans ma serviette qui me servait de pagne

    J’avais le rouge au front et le savon à la main

    Au suivant, au suivant

    J’avais juste 20 ans et nous étions cent vingt

    À être le suivant de celui quon suivait

    Au suivant, au suivant

    J’avais juste 20 ans et je me déniaisais

    Au bordel ambulant dune armée en campagne

    Au suivant, au suivant

     

    Moi j’aurais bien aimé un peu plus de tendresse

    Ou alors un sourire ou bien avoir le temps

    Mais au suivant, au suivant

    Ce n’fut pas Waterloo mais ce n’fut pas Arcole

    Ce fut l’heure où l’on r’grette d’avoir manqué l’école

    Au suivant, au suivant

    Mais je jure que d´entendre cet adjudant d’mes fesses

    C’est des coups à vous faire des armées d’impuissants

    Au suivant, au suivant

     

    Je jure sur la tête de ma première vérole

    Que cette voix depuis je l’entends tout le temps

    Au suivant, au suivant

    Cette voix qui sentait l’ail et le mauvais alcool

    C’est la voix des nations et c’est la voix du sang

    Au suivant, au suivant

    Et depuis chaque femme à l’heure de succomber

    Entre mes bras trop maigres semble me murmurer :

    « Au suivant, au suivant. »

     

    Tous les suivants du monde devraient s’donner la main

    Voilà ce que la nuit je crie dans mon délire

    Au suivant, au suivant

    Et quand je n’délire pas, j’en arrive à me dire

    Qu´il est plus humiliant d’être suivi que suivant

    Au suivant, au suivant

    Un jour je m’ferai cul-de-jatte ou bonne sœur ou pendu

    Enfin un d’ces machins où je n’serai jamais plus

    Le suivant, le suivant

     

     

    Bon partage !

     

    Rotpier


    2 commentaires
  •  

    Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

    Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

    Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

     Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

    Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

     

    Les hululucubrations abracadabrantesques

    des chouettes Chouettes du Rotpier

     

     

     

     

    Signature Rotpier

     

     

     

    ... Je vous chouette une bonne distraction

    ... et une bonne journée !

     

     

    .

    Image hébergée par servimg.com

    Et alors la chouette,

    tu le trouves comment le Rotpier bidouillé par la Bernadette ?


    7 commentaires
  • Préambule :

    Vous pouvez tout essayer mais rien n'est vraiment garanti !

     

    Image du net

    .

    La santé par les plantes,

    ou

    Le lexique augmenté du guérisseur poète,

     

    Il n’avait pas de grands diplômes

    mais il connaissait les vertus

    des plantes et de leurs arômes

    qu’il savait cueillir in situ.

     

    Il tenait cela de sa mère,

    elle lui avait tout appris,

    certains la tenaient pour sorcière

    et la traitaient avec mépris !

     

    Ce n’est qu’avec la maladie

    qu’ils la voyaient tout autrement,

    oubliant la sorcellerie,

    quémandant un médicament.

     

    Le legs hérité de son père

    était du coté de l’esprit :

    il avait le bon mot prospère

    à l’oral ou bien à l’écrit.

     

    Profitant de ces dons uniques,

    il avait fait un classement

    d’une façon mnémotechnique

    des plantes et de traitements.

     

    Et c’est sous forme poétique

    - plus facile à mémoriser ! -

    de façon ma foi sympathique

    qu’il l’avait immortalisé.

     

    C’était en fait un long lexique

    qui permettait d’identifier

    beaucoup de plantes non toxiques

    ayant le pouvoir de soigner.

     

    Je vais tirer la quintessence

    - une sorte de pot-pourri ! –

    de quelques une des essences

    traitées dans son fameux écrit !

     

    J’ai moi-même des connaissances

    et m’en vais vous les distiller,

    mais prenez-les avec prudence :

    il faut se méfier du Rotpier !

     

    Si vous suivez une recette

    pour faire pousser les cheveux

    et que ça se barre en sucette,

    c’est que c’était un coup foireux !

     

    L’anis est bon pour l’intestin

    des gros, des grands et des lutins,

    quand l’anus est vraiment bouché

    feuilles et fleurs il faut mâcher !

     

    Le même anis est bon aussi

    pour se faire un tas de grisbi,

    c’est ce qu’a compris un lascar,

    un p’tit malin nommé Ricard !

     

    Le basilic est important :

    c’est un bon antioxydant !

    avec lui plus question de rouille

    et vous aurez de belles … bouilles !

     

    Le bouleau peut vous requinquer

    -pas celui qui s’écrit « o … t » !-

    avec sa belle écorce blanche

    il assouplit surtout les hanches !

     

    La camomille est bénéfique,

    en infusion elle est magique !

    Sitôt couché, sitôt dodo :

    mais là plus de bête à deux dos !

     

    Les châtaignes sont nutritives,

    en plus elles sont gustatives,

    pas celles que l’on prend dans le pif

    là, c’est plutôt du bourratif !

     

    Le chou est bon pour les douleurs

    mais faites bien gaffe aux odeurs !

    Pas question de cacher la chose :

    vous ne sentirez pas la rose !

     

    Tout plein de vitamines C,

    il faut le consommer pressé,

    le citron est très bénéfique

    et sa couleur est magnifique !

     

    Le tout rouge coquelicot

    est bon pour les maux pectoraux,

    à la toux vous ferez la nique

    et c’est aussi un narcotique !

     

    Cynorrhodon ou gratte-cul

    n’empêche pas d’être cocu,

    mais il soulage bien des maux :

    il faut lui tirer son chapeau !

     

    Avec les graines de fenouil

    on soigne tout même les… trouilles !

    C’est calmant comme disait Jeanne

    qui les dégustait en tisane !

     

     L’iris est excellent pour l’œil,

    il aide à supporter les deuils :

    il rend bien des veuves joyeuses,

    qu’elles soient athées ou bien pieuses !

     

    La lavande soigne le rhume,

    il suffit pour ça qu’on la hume !

    Un petit coup de snif le soir

    et l’on peut ranger son mouchoir !

     

    Le lierre est très bon pour la peau,

    on le cueille dans un chapeau,

    macéré pendant très longtemps

    il rend les gens très attachants !

     

    La menthe est très énergisante

    en amour elle est bienfaisante,

    elle aide à s’envoyer en l’air

    toute la nuit et c’est super !

     

    Les noix sont bonnes pour le stress

    que vous ayez ou non des tresses,

    bonnes pour le cholestérol

    mais très nulles pour la vérole !

     

    Le pavot de Californie

    vous donne une mine réjouie,

    il fait partie des opiacés

    … en plus vous pouvez le fumer !

     

    La pimprenelle prise le jour

    est un excitant pour l’amour,

    les demoiselles de tout âge

    en ressortent sans pucelage !

     

    Les pissenlits sont diurétiques

    … allez ne soyez pas septiques !

    Si vous en mangez trop pardi :

    attention au pipi au lit !

     

     Prenez chaque jour du pourpier

    et vous prendrez mieux votre pied,

    c’est un bon antioxydant

    et vous aurez tout plein d’amants !

     

    Pour avoir une belle peau,

    c’est du romarin qu’il vous faut !

    Cela attire le marin

    et son pompon vous ira bien !

     

    Le rudbeckia est excellent,

    tout comme le thé de Ceylan,

    à consommer en infusion

    pour bien soigner les infections !

     

    Le safran est aphrodisiaque

    avec lui vous aurez la niaque !

    Si votre mari n’en peut plus

    allez voir le voisin du d’ ssus !

     

    La saponaire pour shampoing :

    vos cheveux se verront de loin !

    Ils seront lisses et brillants,

    pour ne pas dire flamboyants !

     

    Otez-vous beaucoup de soucis

    en utilisant le souci,

    en cataplasme il est très bon

    pour calmer les démangeaisons !

     

    Le thym est bon pour votre teint :

    c’est garanti et c’est certain !

    Mieux vaut choisir le serpolet

    qui rend beaux même les très laids !

     

    Si vous prenez de la verveine

    votre action ne sera pas vaine,

    au jeu vous aurez de la chance

    mais en amour … grande prudence !

      

    Et la giroflée à cinq feuilles,

    qu’avec douleur la joue recueille,

    c’est bon pour la circulation

    du sang … avec modération !

     

    C’est très conseillé pour les femmes,

    certaines même les réclament,

    il faudrait être très vicieux

    pour ne pas exaucer leurs vœux !

     

    Rien de tel que la bergamote

    pour avoir une jolie motte !

    En cataplasme ou à sucer

    cela l’empêche de plisser !

     

    Les gays aiment la renoncule

    qui rime bien avec … recule !

    A Lens ou à Saint-Paul de Vence

    c’est cuit si le premier avance !

     

    Le terrain devenant glissant,

    je me dois d’arrêter avant

    de voir poindre votre méfiance

    sur le bien fondé de ma science !

     

    Je ne l’ai pas, bien sûr, infuse,

    mais je m’amuse avec ma muse

    et si vous chopez des boutons

    essayez la fleur de chardon !

     

    C’est un peu comme le gratte-cul

    mais cela ne rend pas cocu

    … enfin pas plus que d’ordinaire

    mais c’est une toute autre affaire !

     

     

                                         Rotpier

     

    Image du net: gratte-cul ... mais vous faites ce que vous voulez !

     

     


    5 commentaires
  •  

    Réponse pour le rébus :

    Je viens de la mettre sur le billet d'avant … « rébus » ! 

     Un grand bravo à ceux qui avaient trouvé !

     

    Et pis c'est tout Rotpier


    votre commentaire
  •  

    Et si l’on faisait un petit arrêt rébus ?

    Juste comme ça, pour se dégourdir

    un peu les neurones !

     

     

    Petite aide au rébus

    (les champions s'en passeront !) :

     

    C'est un rébus un peu infernal que vous propose le Rotpier mais Pierre va vous escorter pour trouver la solution !

     

    1ère ligne, 1ère image : des poches de " - - - - " pour sauver des vies ! ( les autres aussi ! )  2ème image : ne pas prononcer le "x" !  4ème image : c'est un "  - - - - " mec ! 

    2ème ligne, 3ème image : celui-ci est de montagne ! Dernière image : c'est la matière qu'il faut prendre !

    3ème ligne, 2ème image : le mec est " - - - - - - ", c'est sa position !  

    5ème ligne, dernière image : il ne faut pas prendre le court et il faut le couper en deux au niveau de la prononciation !

    6ème ligne, 3ème image : celui-ci est de sable !

    7ème ligne, dernière image : il ne va pas au galop, il va donc au  " - - - - " ... n'est-ce pas Dominique ?  

    8ème ligne, 1ère image : Le Che ( je ne sais pas ce qu'il vient faire ici ... une révolution peut-être ? mais prononcez " qué  ! )

    9ème ligne, 1ère image: il y en a quatre de deux personnages !

    10ème ligne, 1ère image : celui-ci est de gare et un mendiant sur le " - - - -  " quête, dans le fond à droite ! 3ème image : un diagramme de  " - - - " et pas pour les bourricots !

    11ème ligne, 1ère image : il ne faut pas prendre le petit ! Dernière image : le marin est presque en haut du  " - - - " ... comme Alexandre !

    12ème ligne, 1ère image : le plus petit des Dalton !

    13ème ligne, 1ère image : la boisson favorite des rosbifs !

    Dernière ligne, 2ème image : ça "  - - - " au présent de l'indicatif !

     

    Et pis c'est tout !

    A vous de jouer ! Je ne vous escorte pas plus en avant !

     

     Réponse :

    Sans diaboliser la corporation des escort-girls on peut affirmer sans trop risquer de finir en enfer qu’elles sont en grande majorité belles et putes !

     

    Nota :

    Je pense que DSK ne dira pas le contraire … ni Dodo la saumure !

     

     

     

     

     


    9 commentaires
  •  

    Une fois par semaine,

    je vous propose de partager les chansons

    et les artistes que j’aime !

    Clip vidéo et paroles

     

    Cette fois-ci :

     

    « Sur Un Prélude De Bach »

     

    « Maurane »

     

    … Prélude d’un petit air de nostalgie …

     

     

    Sur Un Prélude De Bach

     

    Lorsque j´entends ce prélude de Bach 

    Par Glen Gould, ma raison s´envole 
    Vers le port du Havre et les baraques 
    Et les cargos lourds que l´on rafistole 
    Et les torchères, les grues patraques 
    Les citernes de gasoil 

    Toi qui courais dans les flaques 
    Moi et ma tête à claques 
    Moi qui te croyais ma chose, ma bestiole 
    Moi je n´étais qu´un pot de colle 

    Lorsque j´entends ce prélude de Bach 
    Par Glen Gould, ma raison s´envole 
    Et toutes ces amours qui se détraquent 
    Et les chagrins lourds, les peines qu´on bricole 
    Et toutes mes erreurs de zodiaque 
    Et mes sautes de boussole 

    Toi, les pieds dans les flaques  Moi, et ma tête à claques 
    J´ai pris les remorqueurs pour des gondoles 
    Et moi, moi je traîne ma casserole 

    Dans cette décharge de rêves en pack 
    Qu´on bazarde au prix du pétrole 
    Pour des cols-blancs et des corbacs 
    Qui se foutent de Mozart, de Bach 

    J´donnerais Ray Charles, Mozart en vrac 
    La vie en rose, le rock´n roll 
    Tous ces bémols et tous ces couacs 
    Pour Glen Gould dans c´prélude de Bach.

     

     

    Bon partage !

     

     

    Rotpier

     

     


    7 commentaires
  •  

    Certains ont leurs Zozios, le Rotpier a ses chouettes Chouettes !

    Elles sont féminines ou masculines  et assez BCBG… quoique !

    Il leur arrive fréquemment de se voler dans les plumes sans ménagement ! 

     Elles sont, selon les circonstances, sentencieuses, drôles, percutantes, graves, irrévérencieuses, taclantes et même parfois … grivoises, mais toujours en utilisant un vocabulaire respectueux… enfin presque !

    Le Rotpier l'homme qui murmurait (2)

     

    Les hululucubrations abracadabrantesques

    des chouettes Chouettes du Rotpier

     

     

    Signature Rotpier

    ... Je vous chouette une bonne distraction

    ... et une bonne journée !

     

     


    4 commentaires